Forum RPG en cours de reconstruction.
En ce moment :
  • nous recherchons un staff complet,
  • textes d'explication, gestion et contextes en cours d'écriture,
  • forum en cours de réoganistation,
  • options en cours d'installation,
  • correction de bugs,
  • amélioration de l'apparence en cours.

Image

La fin d'un monde ...

Verrouillé
Avatar du membre
Emily Thorne
Messages : 29
Enregistré le : 03 févr. 2016, 16:56
Montant en poche : Fermé
Avatar : Emily VanCamp
Surnom : Em'
Type de personnage : humaine
Genre : Non spécifié - Non spécifié

La fin d'un monde ...

Message par Emily Thorne » 05 févr. 2016, 15:37

Emily était tranquillement installée dans son canapé, bouquinant un bon livre, un verre de rouge à la main. La cheminée crépite et envoie une douce chaleur. Qu'il était bon vivre ces derniers mois, depuis que toute cette vengeance était enfin derrière elle. Jack et Emily filait le parfait amour, plus rien ne pouvait se mettre en travers de leur chemin, et ils pansaient leurs blessures en prenant soin l'un de l'autre. Ils avaient tellement perdu tous les deux !

Jack était déjà parti se coucher, il était très tard et Carl, son fils, l'avait épuisé aujourd'hui. Demain matin ils se levaient tôt tous les deux, ils devaient rejoindre Charlotte, qui avait enfin une vie stable, dans son appartement à New York. Profiter de Carl avait grandement contribué à son nouvel équilibre. Et elle avait rarement de temps libre, sa nouvelle carrière lui demandait beaucoup d'investissement.

Malheureusement Emily ne pouvait pas l'accompagner, Elle devait rendre visite à Nolan, cela faisait si longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu ... se retrouver tous les deux, comme au bon vieux temps, rien ne ravissait plus la jeune femme.


* Allez ! Je vais me coucher, il est déjà très tard *

LE LENDEMAIN MATIN

Emily se réveille, aveuglée par un rayon de soleil. Il est 9h et Jack n'est déjà plus là. La maison est silencieuse. Elle se lève pour se préparer un petit déjeuner. Le café coule, l'odeur est agréable. Elle contemple la mer de la baie vitrée, pensive.

* J'espère que la vie sera plus douce pour nous à présent *

A ce moment Emily ressenti une sensation étrange, et en un instant tout devint blanc ... Elle n'eu pas le temps de réfléchir plus qu'elle s'écroula.

QUELQUES HEURES PLUS TARD


Emily émergea, étourdie, sans trop comprendre ce qui se passait. Il lui fallut plusieurs minutes pour se relever, tenter de se rappeler pourquoi elle gisait sur le sol. Après vérification, elle n'était pas blessée. Elle entreprit de faire le tour de la maison, elle était vide, pas une trace de Jack et Carl. Son téléphone ne semblait plus fonctionner, ni son ordinateur, il ne semblait plus y avoir d'électricité. Plus rien ne fonctionnait

* Mais que se passe t il ? J'ai du faire un malaise. Mais pourquoi plus rien ne marche dans cette maison ?*

Elle entreprit de sortir faire un tour, peut être obtiendrait elle plus de réponses. Mais très rapidement, c'était l'effet inverse qui était en train de se produire. Tout paraissait différent ! Il n'y avait pas âme qui vive, tout était désert. Elle avait beau chercher elle ne croisait personne. Et soudain, son cœur failli s'arrêter ! Au loin, sous ses yeux, un paysage cataclysmique s'offrait a elle. New York, qui offrait habituellement une vue célèbre et magnifique de ses buildings, n'était plus qu'un tas de fumée et de grattes ciels délabrés, détruits ...

* Mon Dieu ! Mais que se passe t il ? C'est impossible ! Si la ville de New York avait été détruite je ne pouvais pas avoir raté ça !*

Soudain, elle réalisa que Jack et Carl étaient sensé être dans New York à ce moment précis ! Le choc la cloua à terre, à genoux, n'étant plus capable de penser quoi que ce soit ...

Après avoir repris ses esprits, après un temps indéfinissable, elle entreprit de prendre sa voiture et de se diriger dans le centre ville le plus proche. Il n'y avait toujours personne en vue.


* Mais qu'a t il bien pu se passer pour que tout le monde disparaisse ? Il doit y avoir une explication*

Elle s'arrêta soudain devant un kiosque à journaux. Des titres tape à l'œil sur la une des journaux attirèrent son regard. Elle descendit de la voiture, s'approcha du kiosque et commença à lire les titres à la une.

[ EST-CE LA FIN DU MONDE ? ]
[ LES ECLAIRS MEURTIERS VONT ILS RECOMMENCER ? ]
[ APPEL AU SURVIVANTS POUR SE REGROUPER DANS NEW YORK AU CENTRE DE SECOURS INSTALLE PAR L'ARMEE]

Voilà qui lui apportait déjà bon nombres de réponses ! Aussi effrayantes soient elles.

* Je ne comprend toujours pas pourquoi je n'ai pas assisté à tout ça, combien de temps suis je restée sans connaissance ? *

Les journaux donnaient des dates. La première série d'éclairs auraient frappé le 21 décembre 2012. Ce journal datait du 22 décembre 2012. Les articlent expliquaient la difficulté de continuer à éditer ces journaux sans toute la technologie actuelle, ils avaient ressortit les vieilles machines mécaniques pour continuer à informer les gens. La qualité du journal le prouvait ... Ils faisaient état de millions de morts dans le monde entier ..."

* Mon Dieu ! C'est horrible. Tant de gens sont morts ! *

Elle tomba sur un autre numéro qui sembla le plus récent : 26 décembre. Il mentionnait une autre vague d'éclairs meurtriers, mais surtout, l'apparition ça et là de personnages qu'ils appelaient fictifs. Ils expliquaient que ces apparitions seraient associées avec les éclairs meurtriers. Apparemment certains de ces personnages auraient des pouvoirs surnaturels ! Et n'appartiendraient pas à ce monde ... mais au monde de l'imaginaire. Films, Séries, BD ...

* Mais que racontent-ils ? C'est absurde ! Ces éclairs font ils perdre la raison aux survivants ?

Elle trouva un dernier numéro du 28 décembre, soit ce qui lui paraissait être la veille, puisque pour elle nous étions le 29 décembre. Ce dernier numéro annonce une nouvelle vague d'éclairs, elle mentionne aussi que ce numéro sera le dernier, que tout le monde compte rejoindre le camp de secours de New York qui serait capable de protéger les survivants de ces éclairs.

Emily pensait déjà en savoir beaucoup, elle devait rejoindre New York, comme les autres, en priant pour retrouver Jack, Carl et Charlotte dans ce centre. Elle s'apprêta à rejoindre la voiture, quand son œil fut attiré par un magasine. dans un coin du kiosque, à moitié recouvert par d'autres magasines. Il lui semblait se reconnaitre sur la page de couverture, une photo miniature annonçant un article quelconque. Elle entreprit de le récupérer et en l'approchant de son visage elle ne put qu'accepter que c'était bien elle sur cette photo. L'article disait :

[QUE DEVIENNENT LES PERSONNAGES APRES LA FIN DE LA SERIE]


* La série ? De quoi parlent ils ? Pourquoi y a t il ma photo ? *

Elle ouvrit le journal, tenta de trouver l'article, et à la lecture de celui ci, fut sous le choc ...

* Si je comprend bien, pour eux je ne suis qu'une actrice ? Même pas ! Un rôle dans une fiction ? Cette actrice porte le même prénom que moi, mais pas le même nom de famille ... et ils parlent bien de moi, Emily Thorne / Amanda Clark, mais comme d'un personnage ! *

Elle fit soudain le rapprochement avec les infos lues un peu avant, ces personnages de fictions qui seraient apparus en même temps que ces vagues d'éclairs, la vague d'éclair qui avait été annoncé hier matin ...

* Alors, je n'appartiens pas à ce monde ? Ici je ne suis qu'un personnage ? Je dois être en train de cauchemarder, tout ceci n'a pas de sens ...*

Une fois dans la voiture elle entreprit de faire le point. Si tout ça est vrai, alors tous ceux qu'elle aime sont peut être encore dans leur monde, c'est elle qui les a quitté ... qui aurait disparu ... Une autre alternative voudrait qu'ils soient arrivés dans ce monde tout comme elle, et dans ce cas elle devait aller vérifier à l'adresse de Charlotte, puis s'il le faut dans ce centre de secours. Elle devait être sûre qu'ils n'étaient pas dans cette même galère.

* S'ils sont introuvables, alors il ne me restera plus qu'à trouver le moyen de rentrer chez moi *

Emily décida de rentrer à la Villa pour s'équiper correctement pour son périple. Vivres, matériel de secours, armes de défense, elle ne sait pas ce qu'elle allait trouver sur sa route.

De retour elle entreprit de barricader la maison, ce fut laborieux mais hors de question que sa Villa soit pillée pendant son absence. Son sac était quasiment prêt. Elle était sur le départ.

Soudain elle entendit du bruit, puis une serrure cliqueter, et enfin la porte d'entrée s'ouvrir. De sa chambre elle ne pouvait rien voir. Elle saisit son arme de poing et se dirigea vers les escaliers


La suite : ICI

Verrouillé

Retourner vers « Océans et rivages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité