Arrivée intrigante

Verrouillé
Avatar du membre
Charlie McGee
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2005, 02:00
Type de personnage : Humaine modifiée
Capacités : Pyrokinésie
Vol
Situation amoureuse : célibataire
Age : 32 ans
Image : Image
Genre : Femme - Femme
Contact :
United States of America

Arrivée intrigante

Message par Charlie McGee » 04 févr. 2016, 23:25

Ces dernières années ma vie était devenue très calme. J'avais fini par être comme tout le monde, une inconnue invisible parmi tant d'autres. Tout était tellement normal que je commençais à penser à m'autoriser une vie amoureuse, comme toutes les personnes normales de cette planète.
Bref, j'avais enfin atteint mon but et j'en étais ravie.

Un matin comme tous les autres je me préparais pour me rendre à mon travail. Il n'avait rien d’exceptionnel, mais il payait les factures et me permettais d'avoir une place dans la société.
Je remontais la rue principale de mon bloc pour rejoindre l'arrêt de l'autobus. Il faisait très beau pour un 8 janvier, voir même un peu trop. A la météo ils avaient annoncés des températures un peu plus douce qu'à l'accoutumée. Mais il faisait tout de même 13°c à 7h30.
Si je n'avais pas eu cette enfance si particulière je n'y aurais pas prêté attention.


* Ce n'est rien... Calme toi... Il fait juste un peu chaud pour la saison... C'est sans doute ce fichu réchauffement climatique dont tout le monde nous parle...*

Mon bus était en retard, enfin comme d'habitude. Machinalement je regardais ma montre puis un éclat lumineux l’éblouie et m’assomma...

C'est ainsi que je me retrouvais dans ce nouveau monde où régnait le chaos et où on me confondais souvent avec d'autres personnes. Après deux années à errer sans but à travers le pays je décidais de reprendre à nouveau ma vie en mains. Et ce fit ici, dans cette petite villes des Hamptons qui semblait avoir été à peu près épargnée par la grande catastrophe.
Ce matin, les rues étaient quasiment désertes comme la ville. Je ne savais pas si elle était habitée et je craignais les mauvaises rencontre. Je serrais les lanières de mon sac à dos qui contenais toutes mes richesses : quelques vêtements, un mini kit de cuisine de campeur, une bâche et quelques vivres. Pas grand chose. Même pas une arme... Je n'étais pas assez "riche" pour ça.

Arrivée en bord de mer, je vis une petite maison sur pilotis entourée de verdure. Elle paraissait à la fois isolée et la proximité d'une grande bâtisse qui avait été brulée me semblait un bon point pour trouver facilement du bois de chauffage et des outils.


* Ca pourrait être bien... Pourvu qu'elle soit vide...*

Je montais les marche silencieusement, au cas ou et arrivais près de la porte. Les ouvertures avaient été renforcées et les fenêtres barricadées. Des plantes, du sable et des morceaux de branches trainaient par-ci, par-là me confirmais mon impression d'abandon.
Je saisi la poignée de la porte que je tournais doucement mais elle était bloquée.


*Merde! Je vais devoir forcer la porte pour entrer!*


Je n'étais pas serrurier, le bricolage n'était pas mon truc alors, casser une porte sans pouvoir la réparer n'était pas une solution pour moi. Je devais absolument l'ouvrir sans rien casser.
Les films que j'avais vue à de nombreuses reprises tout au long de ma vie me donnèrent une idée. Je pris mon couteau suisse et un clou qui trainais sur le sol et je tentais de bidouiller la serrure des fois qu'elle s'ouvre.

Les miracles existent des fois...
word count: 596

This topic has 18 replies

You must be a registered member and logged in to view the replies in this topic.


S’enregistrer Connexion
 
Verrouillé

Retourner vers « Rivages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité