Mais encore...

Répondre
Avatar du membre
Charlie McGee
Messages : 193
Enregistré le : 02 déc. 2005, 02:00
Type de personnage : Humaine modifiée
Capacités : Pyrokinésie
Vol
Situation amoureuse : célibataire
Age : 32 ans
Image : Image
Genre : Femme - Femme
Contact :
United States of America

Mais encore...

Message par Charlie McGee » 01 août 2008, 13:03

Magnéto s'était laissé emporté par son élan oratoire. Il était tellement habitué à parler devant ses troupes ou devant des mutants à embrigader, qu'il commençait à prendre le pli.
Le résultat était néanmoins positif : la jeune femme paraissait plus réceptive. Toujours un peu soupçonneuse, bien entendu, car le discours de Magnéto n'était après tout que des mots. Mais elle semblait comprendre l'objectif de sa lutte, et c'était tout ce qu'il fallait. Elle fit même des remarques pertinentes sur son manque de communication.
"Si les gens savaient.
Si vous parliez.
Enfin c’est pas à moi de vous dire ce que vous avez à faire."

Erik hocha la tête en acquiesçant et ajouta :
"Vous entendrez toujours plus les médias faire parler les puissants car cela flatte leur égo.
Et puis, il n'est jamais trop tard pour bien faire. J'ai voulu gagner le combat rapidement, en attaquant directement ceux qui menaçaient la survie des mutants. J'ai eu tort. Cette guerre sera longue et fera beaucoup de victimes. Je ne serai pas le prochain à frapper, j'attendrai, je veillerai."

Magnéto s'aperçut que Chase n'était pas au courant de toutes les machinations qui avaient été formentées. En fait, elle n'était au courant que des événements dans lesquels il avait eu le mauvais rôle... C'était assez naturel, et il fallait avouer qu'il avait eu le sens de la mise en scène lors de ses actions et que déplacer un pont, cela marque les esprits...

Au final, la jeune femme semblait ouverte à mener les enquêtes que Magnéto voulait mener.
Chase semblait néanmoins hésitante : devait-elle accepter la mission. Magnéto essaya de la rassurer. Il pensait que ses doutes venaient du fait qu'elle était humaine. En effet, Magnéto ignorait tout des pouvoirs de la détective.
Vous hésitez parce que vous êtes une humaine?
Honnêtement, cela me gêne également. Car si mes confrères me voient travailler avec des humains, il pourrait perdre confiance. D'un autre côté, j'aimerais tellement briser ce mur entre humains et mutants... cela semble difficile... à court terme en tout cas.

Mais je savais que vous n'étiez pas une mutante en faisant appel à vous, et j'ai décidé malgré tout de vous solliciter car j'ai besoin de vos compétences. Les membres de la confrérie ne sont pas fiables comme vous pouvez l'imaginer, et un détective mutant est tout sauf discret... Il serait difficile de fouiller dans la vie de mes collaborateurs discrètement si l'on arrive dans un feu d'artifice de pouvoirs.

Votre discrétion me convient. Vous souhaitez en savoir le minimum, c'est parfait pour moi. Nous pourrions convenir de rendez-vous où je vous remettrai un nom, une photo, et les éléments qui sont en ma possession. Le pourquoi restera connu de moi seul. Cela vous protège et... cela me protège.

Quant au prix, vous le fixerez vous-même. Je comprendrai qu'il y ait une prime de risque à travailler avec quelqu'un de si peu recommandable..."

Magnéto sourit calmement. Quelle que soit l'issue de leur conversation, il se mit à réaliser que le rôle et le discours qu'il avait faisaient plus pour sa cause que les actions coup de poing. Il était réellement temps que la Confrérie conquière le pouvoir en usant de dialogue - pédagogie... démagogie... propagande... un mélange bien dosé de tout cela.

Je peux vous laisser le temps de réflechir. Je ne souhaite pas vous mettre la pression ou vous laisser croire qu'un refus aurait des conséquences. Quelle que soit votre réponse, vous repartirez comme vous êtes venue. Enfin... en roulant cette fois.
Votre meilleure assurance, à part ma parole, vient du fait que je ne vous ai donné aucune information qui vous mette en danger.

Alors, avez-vous une réponse à me donner, ou préférez-vous prendre quelques jours pour réfléchir?"

Magnéto regardât la détective d'un air calme en attendant sa réponse.
word count: 712

Répondre

Retourner vers « New York »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité