Bienvenue sur Exodia!
Contexte
Image
Après avoir été chassés de la Terre par un ennemi puissant et inconnu, les survivants se sont précairement réfugiés sur la Base Lunaire Alpha fermée depuis 1986. Entre améliorations des systèmes de survie de la base, recherche d’informations et de matériels, les équipes d’exploration voyagent grâce à la Porte des Etoiles à travers l’espace, les univers parallèles et le temps.
More
Wanted
Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Aventures du moment
ImageImageImage

Informations utiles
RPG cross-over ◊ Doubles comptes libres ◊ Doublons de personnages et d'avatars ◊ A partir de 13 ans ◊ Aucun minimum de mots ◊ 1 RP par mois et par personnage ◊ Avatars réels 200x320PX.
Apparence par Ninouee
News
17/04/2020
: Exodia chapitre 2 : de la Terre à la Lune".
01/03/2020
: Lancement de l'intrigue "Exploration en eaux profondes".
27/01/2020
: Lancement de l'intrigue "Troubles en Afrique".
01/01/2019
: Reprise des contextes et des annexes car nous améliorons le forum pour le rendre plus intéressant.
12/08/2018
: Réouverture d'Exodia!
03/01/2018
: Forum fermé pour travaux.
29/04/2014
: Etude d' un nouveau concept.
07/12/2010
: Fermeture du forum.
05/11/2005
: Création du forum.
Staff
Image Image Image
Nos Amis
Image Image Image +
/
Vous?
Référencement
Image Image Image Image Image
Réseaux
Image Image

En terre ennemie et familière à la fois.

Considérée comme la Terre des machines, l'Australie est devenue hostile à tous les humanoïdes biologiques. Bien que dangereux l'endroit regorge de technologies et matériels convoités par les survivants.

Verrouillé
Avatar du membre
Adam Sommers

En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Adam Sommers »

En terre ennemie et familière à la fois.
Image
Marcus and Adam
► Afficher le texte
Voilà quelques jours que je me trouvais actuellement dans ce nouveau monde. Que j'étais maintenant enregistrer et faisait partie des équipes, mais étant tout simplement ce que je suis, faire équipe seule, n'était clairement pas un soucis. Je suis plus résistante qu'un humain normal, alors voilà. Je me préparais actuellement pour aller en Australie, contrairement à mon monde, Skynet avait élu domicile dans ce pays et non pas en Amérique, non loin de Los Angeles, c'est assez bizarre en soit quand je regarde bien. Mais bref, là n'est pas le soucis. J'allais devoir passer un de ces nombreux portails, dont un qui, j'espérais, un jour me renverra en 2020.

Arme chargé, tenu mise, soir une nouvelle tenu tactique noir en soit, les rangers de mises, je partis pour tout simplement l'endroit à prendre un portail. Et quoi de mieux que d'envoyer un hybride pour la terre des machines ? Je finis par passer le portail avant d'atterrir dans le désert, là où certaines villes avaient terminé limite en ruine, ne laissant que des restes. Mais alors que je ne m'y attendais vraiment pas, une autre personne arriva par portail. J'haussa un sourcil, arme contre moi, une arme de terminator que j'avais piqué dans mon monde.

«  - On ne m'avait pas dit, que j'étais accompagné. »

Ma peau n'avait pas encore cicatrisé au niveau de mon visage, laissant encore voir les parties de métal de mon crâne. La mission, était assez simple, reconnaissance, mais aussi élimination de poste de surveillance de T-800 traînant un peu partout et récolter des informations.
Je te regardais, tu me disais clairement quelques choses, sûrement déjà croisé sur notre terre, mais jamais réellement parlé. Il faut dire, le boulot passait toujours avant pour moi et pas autrement.!
word count: 331

Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 66
Enregistré le : 30 août 2019, 11:48
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain
cyborg
Pouvoirs : Force, réflexes et sens améliorés. Longévité, endurance et résistance à la douleur. Interface Cybernétique.
Compétences : Combat à mains nues
Armes : Tout ce qui lui passe sous la main.
Liens sentimentaux : Blair Williams - épouse
Situation amoureuse : marié(e)
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
Contact :
United States of America

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Marcus Wright »

C'était une journée comme une autre. Elle débutait par une réunion au cours de laquelle des personnes plus importantes et renseignées que mois nous partageaient des informations sur la situation actuelle, les avancées concernant l'identité de notre ennemi ici, les combats menés contre les créatures de chaque continents, le nombre de survivants, la stabilité du Vortex et les derniers messages de la flotte de vaisseaux spatiaux.
Bref rien de neuf à l'horizon.

Un vieux black borgne pris la parole pour évoque la situation de l'Australie prise d’assaut par de nouvelles troupes de machines. Les survivants dont nous avions recensés les places fortes avaient envoyés des messages d'alerte expliquant leur situation critique.

La dernière fois que j'avais effectué une mission là bas, nous avions dégommés une usine de drones et de batteries. J'étais parti avec une grande équipe composée de tarés comme Furiosa en tête de groupe, et d'autres comme moi. Il y avait eut de sacrés affrontements. Nous n'étions pas tous rentrés, beaucoup étaient morts et d'autres comme Furiosa étaient restés sur place pour aider les Australiens à s'organiser.

L'idée de retourner là bas ne m’enchantais pas vraiment, mais c'était mon Job. La réunion terminée, je me préparer à partir cherchant le groupe que je devrais accompagner. L'un des personnels qui gère les mouvements de mission m’informa qu'exceptionnellement nous passerions par le Vortex. Ils manquaient de temps et d'avions pour que l'on se rendent de l'autre côté de la terre. C'était des détails que ne m’intéressait pas vraiment.
Puis il m'informa que l'équipe était déjà sur place et qu'il s'agissait d'une femme, un cyborg. Je trouvais que c'était une organisation de merde. Je lui fis comprendre. Jamais on n'envoie une équipe en mission avant que les membres se soient rencontrer avant et surtout organisés. C'était la base...

J'étais déjà en colère avant de partir et je commençais à penser que c'était une mission de merde.

Le portail passé, je me retrouvais dans un décore totalement différent. La perturbation électromagnétique me perturba l'espace d'un instant, le temps que ma vision s'adapte à la luminosité et mon corps à la chaleur.
Je ne souffrirais pas du soleil, enfin, à part ma peau, le reste, c'était autre chose. Je levais ma capuche pour me protéger et fis quelques pas vers la silhouette qui était non loin de moi.
N'étant pas de nature amicale et plutôt méfiant, je m'approchais d'elle. Son apparence était à la fois inhabituelle et familière. Je reconnaissais la patte de Skynet en voyant les éléments métallique de côté machine. Sur le coup je me suis demandé si elle serait vraiment alliée ou ennemie... J'allais devoir me méfier d'elle le temps que j'en saches plus.
Rien ne me garantissais qu'elle n'ait pas remplacée celle que je devais accompagner. J'en avais déjà tellement vu au cours de toutes ces années.

En me voyant, elle me fit remarquer qu'elle ne savait qu'elle aurait un équipier. Vérité, ou mensonge... Avec l'organisation de la mission que je venais de voir, le doute planait et je pouvais l'en excuser. Mais je devais éviter de trop lui en dire.


Je la regardais droit dans les yeux, blasé. Organisation merdique laissée à des incompétents ou des bleus... C'était la vérité.

Elle avait l'air maigrichonne, enfin, de petite carrure mais vu ce qui devait se cacher sous sa combinaison et les lambeaux de peau. Cela ne voulait rien dire.Je connais l'endroit, j'ai déjà bossé ici.
Et toi?





word count: 665
Image

Avatar du membre
Adam Sommers

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Adam Sommers »

En terre ennemie et familière à la fois.
Image
Marcus and Adam
► Afficher le texte
«  - Etant donné que cela ne fait que quelques jours que je suis arrivée dans ce monde bizarre, on va dire que je ne peux pas jugé ! »

Il faut dire, quand j'étais encore dans mon monde, ça arriver de temps en temps, mais là, ça avait l'air pire, je ne connaissais pas ce monde, je ne savais rien de la base où je me suis retrouvée il y a quelques minutes et maintenant, j'avais un idiot qui me regarder avec méfiance comme si j'allais le descendre ou le manipuler la tout de suite. Je le nique quand ? Pour lui dire que je suis de son putain de camp ?

«  - Je connais que la partie Los Angeles.  Et arrête de te méfier de moi comme si j'avais la peste. On sait déjà croisé. »

Je ne savais pas ton nom, mais croisé et donc je sais ce que tu es, c'était sûr, on était pareil, deux modèles sûrement façonnés ensemble. Mais là n'est pas le moment de parler de ça ! Pourquoi je parlais du passer avec une andouille fermé avec une tête de con ? Autant parler à un mur, c'est plus sympa. Je finis par soupirer, mettant ma capuche même si la chaleur ne causerait aucuns dégâts, à toi, ni à moi. Pas besoin de boire d'eau, même si j'avais encore mes appareilles digestifs et un cœur battant.

Je finis par regarder les donnés que j'avais en tête, analysant le chemin et commença à me tourner doucement dans la bonne direction qu'il fallait prendre pour aller tout simplement vers un premier poste de contrôle, qui d'après les infos, était abandonné, mais je me méfie de ça, souvent les putains de terminators avaient toujours une saloperie tueuse pouvant se cacher sous terre comme les « serpents » des rivières que l'on pouvait pêcher dans les rivières.

«  - Bref. »

Je ne l'attend pas, il m'emmerdait déjà rien qu'avec sa tronche et son instinct puant la méfiance.
word count: 374

Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 66
Enregistré le : 30 août 2019, 11:48
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain
cyborg
Pouvoirs : Force, réflexes et sens améliorés. Longévité, endurance et résistance à la douleur. Interface Cybernétique.
Compétences : Combat à mains nues
Armes : Tout ce qui lui passe sous la main.
Liens sentimentaux : Blair Williams - épouse
Situation amoureuse : marié(e)
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
Contact :
United States of America

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Marcus Wright »

Arrivé depuis peu, ok, confondre Los Angeles et notre base en Islande, bizarre mais probable.. Non en fait, je ne devais pas lui chercher d'excuse et être logique et neutre. Je devais faire attention à moi, je l'avais promis à blair et notre fille. Je ne pouvais pas avoir d'enfants à cause de ce que ces maudites machines m'avaient fait. Je l'avais adoptée et élevée comme ma fille. C'était dingue comment cette gamine pouvait me manquer.
Vivement qu'on trouve une solution pour régler ce merdier que je rentre chez moi.


Reykjavík, pas Los Angeles... Elle avait bien vu que je me méfiait d'elle. Je ne m'en cachais pas. Elle me demandait d'arrêter de faire ça et donc de lui faire confiance. Non mais elle croyait quoi? Que j'accordais ma confiance à des inconnus, comme ça, gratuitement? Elle est dingue ou... Non... Je devais rester calme. Car je devais en principe travailler avec elle si c'était bien elle.
Dommage qu'ils ne m'aient pas donnés son nom ça m'aurait permis de vérifier d'autres détails.

Plus frois, plus au Nord et carrément pas le même continent...
On c'est déjà croisés?
Hein...
Ok...
Ras le bol, je m'avançai près d'elle. Ici je connaissais, ce n'était pas mon territoire non je n'avais rien à faire de ça. Mais je savais ce que j'avais à faire ici, comment le faire et surtout où le faire.
Bizarre... Ta tête ne me dis rien.
Dommage que nous n'ayons pas été envoyés ici en même temps ça aurait été plus simple. Faire connaissance avant, régler des détails, et surtout mettre au point des codes de vérifications.
Là j'ai en face de moi une inconnue, qui ne sais pas où est notre base. Alors excuses moi de me méfier, mais c'est tout à fait normal.
Ca serait même stupide de ma part de ne pas chercher à savoir si tu n'es pas en réalité un ennemis...
Tu es une unité d'infiltration expérimentale, probablement encore sous le contrôle de Skynet...


Je la regardais se tourner doucement à la recherche de je ne sais pas quoi puis se mettre en marche. Vers quoi je ne sais pas.
Elle ne m'avait pas attaquée c'était un bon point pour elle. Je lui accordais. Mais je ne la suivrais pas sans vérifier les indications qui m'avaient été données.
Je posais mon sac à dos à terre, sortant une carte que je déposais à plat sur le sol mettant un peu de sable sur les bords pour qu'elle ne bouge pas à cause de brises de vent chaud. Puis activais mon GPS, après calibrage et recherche du satellite, je vérifiais les coordonnées et la direction. Je calais ma boussole et constata qu'elle allait au bon endroit.


Je te l'accorde la bleu, tu as bon pour la direction. Lui dis-je à haute voix, assez fort pour qu'elle m'entende. Je savais qu'elle m'entendrais.
Je rangeais mon matériel et me mis en marche, boussole en main. Elle m'avait imité avec la capuche. C'était une bonne chose qu'elle masque son visage manquant.
Il ne faudrait pas que des éclaireurs humains nous prennent pour l'ennemis et nous mitraillent avant que je nous identifient auprès d'eux. J'espérais que Furiosa serait encore là. Nous avions besoin d'elle et de sa force.
Tout à coup j'eu une idée pour en savoir plus sur mon binôme. La pousser dans ces retranchement pour savoir s'il y avait bien quelque chose d'humain ou si c'était la machine qui dominait.
Un programme n'a pas d'émotions, il les imites mais il y a une subtilité que seule les être vivants arrivaient à distinguer.

J'avais activé le pas pour la rattraper et marcha silencieusement près d'elle. Observant franchement ses mouvements, sa manière de ce mouvoir histoire de la jauger un peu.


Les humains dans les places fortes sont de rudes combattants.
Ils en ont vu un tas d'horreurs et ne font pas facilement confiance.
J'en connais pas mal. Je me suis déjà battu ici avec eux contre les machines.


Je la laissais intégrer ces informations avant de placer mon pique prêt à m'en prendre plein la tête. J'espérais me tromper sur elle et trouver de véritables réactions humaines.

Ils ne vont pas aimer ta tronche... Je tournais la tête vers elle, regardant son visage et les parties métalliques non recouverte par la peau en voie de cicatrisation.

Tu as une sale tronche...
Bref...
J'entrerais en contact avec eux en premier. Je leur dirais qui tu es en espérant qu'ils ne te fassent pas sauter.
Tu es qui au fait?



word count: 841
Image

Avatar du membre
Adam Sommers

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Adam Sommers »

En terre ennemie et familière à la fois.
Image
Marcus and Adam
► Afficher le texte
Pipelette, un sale casse bonbon de première classe pour rester polie ! Je préférais limite parler avec les terminators reprogrammés que lui actuellement tellement il me courrait déjà sur le haricot putain de merde. Je marchais donc dans la bonne direction tout en écoutant ce qu'il me disait, pourquoi on n'avait pas parler lors de notre rencontre bien avant cette histoire de portail ? Ça aurait évité un soucis de ce genre comme actuellement et mon envie de te péter les dents constamment ! Si ce n'est pas humain ça, c'est quoi ? J'en sais rien du tout alors. Bref, je finis par ignorer un peu tout ça, continuant ma marche, mais finit par écouter ce que tu dis actuellement. Je grince des dents, avant de tout simplement me stopper face à toi.

Ma sale tronche ? Qui je suis ? J'allais surtout te cogner actuellement, pour tes putains de piques merdiques à la con ! Je soupire alors avant de tout simplement grogner et retirer ma capuche.

«  - Il n'y a pas que toi qui as combattu ces putains de machines. Avant de me retrouver ici, à cause d'un putain de portail, j'étais en Amérique et pas à...je ne sais quelle ville.  J'ai vu des camarades tombés à cause des T-800 qui étaient fait en série. »

Oui je connais le nom de ces machines, les modèles fait en série, non stop, sans arrêt. Et nous, en attendant, on était que deux à être ce que l'on est actuellement.

«  - Dit encore que j'ai une sale tronche, et je te défonce la mâchoire, d'accord l'ami ? »

Alors ça, c'est typiquement mon caractère de combattante de MMA que j'étais avant de crever d'une belle balle dans la poitrine, finit par croiser les bras, doucement.

«  - Adam Sommers, Hybride Terminator humain, plus souvent appelé Cyborg, j'ai un cœur, des intestins, une moitié de cerveau humain. Et membre de la résistance mené par John Connor.  Tu veux savoir quoi d'autre ? »

Je repris doucement la route, soupirant froidement, j'étais sur les nerfs mais le caché, je ne devais pas montrer que mes nerfs allaient péter dans la tronche d'un idiot.

«  - Et si tu veux pour leur parler en premier, tu passerai mieux que moi et mes putains d'éraflures. »
word count: 415

Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 66
Enregistré le : 30 août 2019, 11:48
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain
cyborg
Pouvoirs : Force, réflexes et sens améliorés. Longévité, endurance et résistance à la douleur. Interface Cybernétique.
Compétences : Combat à mains nues
Armes : Tout ce qui lui passe sous la main.
Liens sentimentaux : Blair Williams - épouse
Situation amoureuse : marié(e)
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
Contact :
United States of America

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Marcus Wright »

Lancé de dés pour pimenter le jeu
Ennemis rencontrés en chemin :
  1. Pas d'ennemis pour le moment, la zone semble calme.
  2. Nous entendons une série de déflagration à plusieurs centaines de mètres, en allant voir discrètement nous découvrons un Decepticon en train d'éliminer un Autobots.
  3. Un groupe de 3 T-600 est en patrouille dans les montagnes proches, ils nous ont repérés.
  4. Un Hunter-Killer passe au-dessus de nous rapidement. Nous ne savons pas s'il nous a repérés comme étant des ennemis ou faisant parti d'un groupe de Terminator en patrouille.
1d4
word count: 106
Image

Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 66
Enregistré le : 30 août 2019, 11:48
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain
cyborg
Pouvoirs : Force, réflexes et sens améliorés. Longévité, endurance et résistance à la douleur. Interface Cybernétique.
Compétences : Combat à mains nues
Armes : Tout ce qui lui passe sous la main.
Liens sentimentaux : Blair Williams - épouse
Situation amoureuse : marié(e)
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
Contact :
United States of America

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Marcus Wright »

Elle avait des réactions, légèrement visibles, extrêmement bien contrôlées, mais des réactions que mon instinct considérait comme naturelle. Ce n'était pas du mensonge, c'était véritablement de l'énervement mêlé à de la colère. Je l'écoutais raconter son histoire sur le portail qui l'avait conduite ici et sur la mort de ses frères d'armes.
Je ne fis aucune remarque là-dessus, j'avais eu ce que je voulais, je pouvais maintenant accepter de travailler avec elle et la protéger si cela était nécessaire. Me livrer, parler, ce n'était pas une chose que j'aimais faire sauf quand je n'avais pas le choix. Tout ce que je lui avait dit précédemment était uniquement fait pour l'énerver. Maintenant elle aura simplement droit à mon silence et me présence. Elle voulait ma confiance, elle l'avait mais je ne sentais pas le besoin de le dire verbalement.
Blair savait reconnaître mes silence, elle me décryptait mieux que moi-même. Qu'est-ce qu'elle me manquait. Etre avec une personne qui vous connait qui rend la relation facile.

Là avec, je ne savais même pas quel était son nom, il allait falloir que je fasse des efforts pour la comprendre et ne pas me comporter comme un sale con comme je l'avais facilement fait précédemment.
Je marchais donc près d'elle, en direction de notre objectif, la ville de Kintore, située dans le Territoire du Nord, en plein milieu d'une zone désertique montagneuse. Ce n'était pas une zone de villégiature idéale, mais la succession de vallées, ravins et autres aspérités du terrain nous offraient une multitude de cachettes pour nous permettre d'avancer sans trop nous faire repérer.

Lorsqu'elle me menaça de me défoncer la mâchoire si je lui disais encore qu'elle avait une sale tronche. Je compris que je l'avais touchée. Sa réaction humaine, rassurante, prouvant qu'elle était bien ce qu'elle était aurait dû me faire regretter mes mots. Mais je devais vérifier. C'était la sécurité, c'était la base. Et je ne m'en excuserais pas. Toutefois je décidais de tenter de faire un pas vers elle, enfin, façon de parler.


J'ai déjà été dans un pire état que ça...
Pas évident en étant au milieu d'humain hostiles... Même quand ils vous fond confiance.
Les enfants savent faire la différence et voient mieux que les adultes ce qu'il y a au-delà de l'apparence, au-delà de la carcasse.


Je repensais à la petite Star, muette, et attendrissante. Je me rappelais sa manière de me tenir la main lorsque nous étions revenu d'un complexe de Skynet de San Francisco. Lors d'un combat contre un T-800, ma main avait été brûlée par du métal en Fusion laissant apparaître l'ossature mécanique. La plus part des gens fixais cette partie de moi. Il avaient peur. Je le voyais dans leurs yeux. Ils ne disaient rien, je les comprenais, je ne m'étais encore jamais vu ainsi, ça me dégouttais aussi.
Star, elle, avait besoin d'un contact rassurant et me tenait la main, cette main robotique et elle s'en fichait.

Je devais arrêter de penser au passé. J'avais une mission je devais me concentrer.

Entendre son nom me ramena les pieds sur terre. Elle s'appelait Adam Sommers. Elle portait un prénom habituellement donné aux garçons. C'était original. La manière dont elle énumérait ce qui lui restait d'humain me donnait une étrange sensation comme si c'était une manière à elle de se prouver qu'elle avait encore une grande part d'humanité.
Pas de remarque, ni de réaction de ma part, je marchais droit devant. Sa manière de soupirer m'indiquait qu'elle était toujours très énervée. Normal.
Je lui laissais le temps de se calmer.


Si tu veux leur parler, tu fais comme bon te sembles. Je bluffais.
Rien ne me dit que les personnes que j'ai rencontré sont encore vivantes.
Je devais être certain que tu étais bien ce que tu disais.
Par expérience, je sais que nous pouvons êtres contrôlés, programmés à notre insu pour suivre un plan qui n'est pas de notre fait.
Je l'ai été, je n'en suis pas fière. Quand j'ai compris ce qui me dirigeais je l'ai détruit. Plus de module de connexion à distance.


Je jetais un bref regard neutre à la femme près de moi.

Si tu veux vérifier mon identité et que je suis bien maître de mon esprit je comprendrais.

N'ayant rien d'autre à ajouter je repris ma carte, jetant à coup d'oeil à la position des vallons et des collines pour vérifier que notre direction était toujours bonne.
Marcher ne me fatiguais pas. Avec le temps mon esprit avait intégré les nouvelles spécificités de mon corps. Je ne fonctionnais plus comme un humain qui découvrait qu'il était en partie un machines, mais plutôt comme le TH que je suis en réalité.
Cependant, le moment où j'avais réalisé l'horreur de ce que j'étais, enchaîné à un essieux de train suspendu dans le vide, face à John, l'arme en main, me tirant dessus... Ce moment où j'avais hurlé de peur et de dégoût. Je le garderais toujours en mémoire. Car c'est les émotions qui me prouvaient que j'avais été humain, et que je le suis toujours en partie.

Brusquement, j'entendais un déflagration anormale pour l'endroit. Je tendais mon bras devant Adam pour l'arrêter dans sa marche. Sans un mot.
Je la regardais, sérieux, lui faisant signes de me suivre pour "voir" ce qu'il s'en passait. J'espérais qu'elle comprendrait que je désirais découvrir ce qui avait causer ce bruit de manière discrète.
Le son semblait provenir de l'autre côté de la colline que nous longions. Je changés de direction, marchant droit vers la source du bruit, faisant à nouveau le signe à Adam pour qu'elle me suive.
Arrivé en haut, je me baissais au fur et à mesure que nous étions à découvert, pour être un maximum discret et cachés par les aspérités du terrain rocailleux.
Nous surplombions une vallée et nous pouvions voir deux machines en plein combat. Ce n'était pas des Terminator, il n’empêche que leur puissance était inquiétante.
word count: 1146
Image

Avatar du membre
Adam Sommers

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Adam Sommers »

En terre ennemie et familière à la fois.
Image
Marcus and Adam
► Afficher le texte
Je ne suis pas méfiante envers toi, je sais ce que tu es, je sais que tu es bel et bien vivant. Je sais qui tu es, lors d'une mis à jour dans une base de Skynet que l'on occupait, j'avais profité pour faire ça, j'avais ainsi eu des infos sur toi, sur John, sur sa femme aussi et sur Sarah Connor, alors je savais très bien qui tu étais. On est même tout les deux dans les bases de donnés de Skynet en tant que soldat sauf qu'il nous contrôle pas comme il le souhaite, tout simplement. J'écoutais ses dires, sans répondre, je faisait que tout simplement hocher la tête, montrant que j'écoutais, polie que je suis. Je marchais donc toujours dans la bonne direction, suivant ce que j'avais dans le crâne, pas besoin de carte pour ma part, mais je t'attendais tout de même, reprenant alors la route par la suite en ta compagnie.

Pour ma part, je me souviens que j'avais été complètement rejeté après ce que les gens avaient découvert et moi même, j'avais comme essayé de me laisser crever, mais j'avais celui que je voyais comme un meilleur ami qui venait me faire manger de force. Mais tout comme toi, moi aussi, je me suis pas sentit très bien en voyant ce que j'étais en réalité.

Je me stoppe alors tout simplement en te voyant faire et donc je te suis, me baissant doucement. J'avais aussi entendu la déflagration au loin, mais je n'avais pas pensé à y aller car en rien, ça ne ressemblait à du Terminator. Mais en voyant les choses que c'était, je fis les yeux ronds, mais c'est quoi encore ça !?

«  - Alors ça...C'est en rien des terminators... »

J'avais aucunes données sur ces choses, mais ça avait l'air comme autonome, du moins de ce que je vois, en rien, vraiment en rien, ça avait l'air sous l'emprise d'une entité cybernétique comme notre ennemi. Je pose alors mon regard sur toi et approche doucement et sans un bruit pour ne pas être repéré.

«  - Tu pense que c'est quoi ? »

Mon interface étant encore en pleine recherche, mais ne trouvait clairement rien, c'était le néant.
word count: 419

Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 66
Enregistré le : 30 août 2019, 11:48
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain
cyborg
Pouvoirs : Force, réflexes et sens améliorés. Longévité, endurance et résistance à la douleur. Interface Cybernétique.
Compétences : Combat à mains nues
Armes : Tout ce qui lui passe sous la main.
Liens sentimentaux : Blair Williams - épouse
Situation amoureuse : marié(e)
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
Contact :
United States of America

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Marcus Wright »


J'étais d'accord avec sa réflexion. Ce n'était pas des terminators. J'avais vu des rapports sur ces machines, des photos mais je n'en n'avais jamais vu en vrai.


Je pense que...
Vu la taille, le format... Et surtout la signature énergétique. C'est ce qu'on appelle des Transformers.
C'est... Je ne sais pas trop comment t'expliquer, c'est extraterestre, et c'est divisé en 2 factions.
Nous n'avons pas encore pu entrer en contact avec.


e regardais les deux machines se combattre. La manière dont leurs corps se modifiaient laissant apparaître des armes... Ces choses étaient dangereuses. Je ne m'étais jamais considéré comme lâche ou courageux, je me fichais de ces considérations. Mais nous avions une mission et ces choses n'en faisaient pas parties.

Ce que j'en pense, on regarde quelle direction ils prennent, et on va dans le sens inverse puis on reprend notre route.
ous ne sommes pas équipés pour lutter contre ça.


Je sortais une paire de jumelles d'une des poches de mon sac pour examiner les machines plus précisément. Je ne comptais pas m'en approcher mais récolter des informations pourraient être une bonne chose pour nos employeurs.

Tu aurais un appareil photo?
Je connais quelqu'un qui nous échangerait des bonnes bières contre des clichés de ces machines.
Et puis, les infos, c'est.
C'est ce qu'ils cherchent...
word count: 251
Image

Avatar du membre
Adam Sommers

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Adam Sommers »

Lancé de dés
Bruit derrière vous :
  1. Deux T-800 sont derrière vous après avoir détecté les Transformers
  2. Rien à signaler, juste deux chiens sauvages qui passent
  3. Un groupe de survivant se trouvent derrière vous, ils sont content.
  4. Juste le vent.
1d4
word count: 46

Avatar du membre
Adam Sommers

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Adam Sommers »

En terre ennemie et familière à la fois.
Image
Marcus and Adam
► Afficher le texte
Des transformers, sérieux ? Je regardais attentivement les choses là bas, et à ta question je hausse doucement un sourcil avant de tout simplement sortir un petit appareil que je gardais avec moi depuis que je l'avais trouvé et réparé dans mon monde, je le gardais avec moi depuis que je l'ai, marquant les souvenirs et mémorisant ainsi le tout dans un petit truc ainsi.

«  - Donc des aliens, qui sont clairement divisés en deux camps et de ce que je vois, se change en arme à leurs guises. Prions que les temrinators ne tombent pas dessus et les copies pour faire comme eux. »


Manquerait plus que ça en vrai, un terminator qui change son bras en arme type canon, non merci, mais ça ira ! Si un jour ça arrive, on est pas dans la merde dans le fond et j'en ai vu des terminators apparaître jusque 2020. Certains pouvant tout simplement être en un liquide bizarre et pouvant ainsi tout simplement changer ses bras en lames. Les premières séries n'étaient pas fameuse, on avait fait péter un de leur labo pour limiter, mais c'était assez compliqué.

Bref, je finis par prendre en photo avant de doucement reculer et repartir plus loin pour me remettre debout. Je regarde alors Sam avant de croiser les bras.

«  - Tu viens ? J'ai les photos et on a un taf à finir. »

Je souris simplement avant de reprendre le chemin vers tout simplement le lieu où la carte nous menait. Mais quand je me retourna, je vis un groupe de 5 survivants assez heureux de nous voir.

«  - Hé ben. »
word count: 289

Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 66
Enregistré le : 30 août 2019, 11:48
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain
cyborg
Pouvoirs : Force, réflexes et sens améliorés. Longévité, endurance et résistance à la douleur. Interface Cybernétique.
Compétences : Combat à mains nues
Armes : Tout ce qui lui passe sous la main.
Liens sentimentaux : Blair Williams - épouse
Situation amoureuse : marié(e)
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
Contact :
United States of America

Re: En terre ennemie et familière à la fois.

Message par Marcus Wright »

Elle craignait que les terminators évoluent en s'inspirant des transformers. Je ne voulais pas être un oiseau de mauvaise augure mais c'était déjà le cas. En tout cas ici.
Je ne savais quel était le lien entre l'Australie, les machines destructrices et mon monde. Les terminators étaient bien là mais il y en avait une multitude qui n'existaient pas chez nous. Autre monde, autre éléments ou alors ces autres modèles venaient de notre future. Que sais-je.


Je suis là depuis pas mal de temps et j'ai vu ici tout un tas de machines plus dangereuses que les autres pour les humains.
Les terminators n'ont pas eut besoin de transformers pour évoluer.
Ici, il y a plusieurs modèles. Putain c'est dingue qu'ils ne t'aient pas briffés et qu'ils ne t'aient pas montré ce à quoi tu risquais d'avoir à faire.
Le T-800 dont tu parles souvent c'est des jouets. On a les T-1000 en métal liquide, les TX, un mix entre le liquide et le normal et j'en passe. Par chance ils ne sont pas dans cette zone, ils patrouillent plus sur les côtes, plus de gens à tuer.


Je la regardais sortir je ne sais pas trop quoi de ses affaires et... Ah il s'agissait d'un appareil photo. Elle prenait les clichés dont je lui parlais juste avant. C'était prévenant de sa part. Puis elle me rappela que nous avions une mission à faire. C'est vraie que traîner et observer des ennemis potentiels n'était pas très productif. Mais trouver des informations pouvait aussi être utile à nos supérieurs. Et c'est une tâche annexe aux missions de sauvetage.
Je me relevais sans rien dire prenant soin de ne pas me faire voir de l'autre machine. En me retournant je vis un groupe de 5 personnes. Je ne les avais pas entendu arriver ce qui était totalement anormal. Par réflex, je les mettais en joue pointant mon fusil dans leurs direction.
Je n'aimais pas les surprises surtout ici.
Des humains, là sans transport c'était douteux. Je cherchais à voir s'il s'agissait de vrais humains ou des leurs.


Ne t'exclame pas et pointe ton arme sur eux tant qu'ils ne se sont pas identifiés.

Je m'approchais des inconnus qui avaient l'aire heureux de nous trouver tout en restant à une certaine distance de sécurité.

Qui êtes-vous, qu'est-ce que vous faites-là?
word count: 432
Image

Verrouillé

Retourner vers « Australie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité