Bienvenue sur Exodia!
Contexte
Image
Après avoir été chassés de la Terre par un ennemi puissant et inconnu, les survivants se sont précairement réfugiés sur la Base Lunaire Alpha fermée depuis 1986. Entre améliorations des systèmes de survie de la base, recherche d’informations et de matériels, les équipes d’exploration voyagent grâce à la Porte des Etoiles à travers l’espace, les univers parallèles et le temps.
More
Wanted
Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Aventures du moment
ImageImageImage

Informations utiles
RPG cross-over ◊ Doubles comptes libres ◊ Doublons de personnages et d'avatars ◊ A partir de 13 ans ◊ Aucun minimum de mots ◊ 1 RP par mois et par personnage ◊ Avatars réels 200x320PX.
Apparence par Ninouee
News
17/04/2020
: Exodia chapitre 2 : de la Terre à la Lune".
01/03/2020
: Lancement de l'intrigue "Exploration en eaux profondes".
27/01/2020
: Lancement de l'intrigue "Troubles en Afrique".
01/01/2019
: Reprise des contextes et des annexes car nous améliorons le forum pour le rendre plus intéressant.
12/08/2018
: Réouverture d'Exodia!
03/01/2018
: Forum fermé pour travaux.
29/04/2014
: Etude d' un nouveau concept.
07/12/2010
: Fermeture du forum.
05/11/2005
: Création du forum.
Staff
Image Image Image
Nos Amis
Image Image Image +
/
Vous?
Référencement
Image Image Image Image Image
Réseaux
Image Image

Mission 666

Verrouillé
Avatar du membre
Keyla Adams

Mission 666

Message par Keyla Adams »

Mission 666
Ce n'était pas la première mission que je faisais pour Exodia, toutefois les circonstances étaient inhabituelles car je partais en famille avec mon père et mon oncle.
La raison de ce rassemblement familiale était du au lieu : une Terre infernale. Il aurait été dangereux d'y envoyer des humains normaux et risqué pour des sorciers ou démons. Les vampires auraient tendance à brûler et il restait donc plus que nous trois.

Le passage du vortex était une formalité. Mon père était le chef d'équipe et mon oncle le "responsable sécurité" pour ne pas dire qu'il flinguerait tout ce qui bougerait trop près de nous. J'avais donc en charge la commande du déclencheur du vortex et la mise en place du point de rassemblement.
Dans notre cas le vortex serait placé exactement au même endroit. J'encrais donc notre balise et lançais le radar pour qu'on puisse se retrouver un minimum dans cet endroit inconnu.
Une fois fait j'envoyais un message à notre base située dans une autre dimension pour leur signaler que tout était Ok. Une fois fait je retrouvais les hommes baraqués avec lesquels je passerais quelques jours.


Papa, c'est ok. La balise est en place.

Je regardais les frangins scruter les allentours, pensifs ou inquiets voir les deux.

Quelle est la suite?

Ils n'étaient pas très loquace sans doute inquièt à cause de la zone désertique dans laquelle nous nous trouvions et le peu de réserve d'eau à notre disposition. Nous devions trouver des renforts potentiels dans ce monde ironiquement nommé Terre 666. Ca me faisait froid dans le dos.
On se mit en marche droit devant en direction d'une zonne montagneuse en espérant rencontrer du monde.
word count: 304

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Il n'a fallut que quelque jour pour que Le Ghost Rider ne décime ne serait-ce que la majorité de la population, laissant place à un monde en feu, détruit par les flammes venant tout droit des Enfers.
Les rares survivants ayant été épargner par Le Ghost Rider s'était cacher dans les sous sols des grattes ciels et autres bâtiments.
Entre temps, en plein désert dans la Vallée de la mort, non loin de la Californie, une montagne d'une hauteur immensurable était sorti de sous terre.
Au sommet de cette dernière, un trône fait d'os d'humains, de sang et de flammes, depuis ce dernier, Le Ghost Rider y régnait en tant que souverains sur toute la Terre 666, vêtu du cape à capuche noir déchiré, d'une verste perfecto noir, d'un bas en cuir large noir et de gant noir doté de pique, le crâne noirci par les flammes, les orbites aussi noir que le vide, son regard ne dégageait aucunes émotions, à sa droite, une Harley Davidson tout feu tout flamme, le bruit de son moteurs était le cri de centaines d'âmes humaines prit au pièges.
L'horizon était calme, seulement quelques vautours tournoyant autours de reste de carcasses, mais une lumière en plein milieu du désert vain interrompre le silence de la mort.
Le Ghost Rider se leva étonné de voir une lumière aussi prêt de sa montagne, il compris aussitôt qu'il n'était plus seul dans ce désert, il décida donc de prendre son marteau GhostHammer et ses chaines enflammés et de monter sur sa HellRider.
D'un grand coups de poignet, il démarra au quart de tours, sautant par la même occasion dans le vide, il roula en faisant hurlé son moteur, arrivé sur la terre ferme, il avança à vitesse modéré direction cette lumière qui lui avait titiller sa curiosité.
word count: 335

Avatar du membre
James Adams

Re: Mission 666

Message par James Adams »

Je n'étais pas très à l'aise à l'idée de voyager dans ce qu'ils appelaient un vortex menant à une dimension parallèle. J'avait parfaitement saisi ce que les têtes pensantes du programme Exodia avaient en tête.
Cependant je ne me trouvais pas des plus utile pour ce genre d'expéditions. J'aurais été mieux employé dans une mission d'exploration Terrestre à la recherche de survivant ou pour sécuriser des bunkers pour créer de nouveaux avant-postes.
Bref, il leur fallait des personnes résistantes sans lien avec la magie ayant de forts liens pour éviter de se perdre mentalement.
Je leur avait fait part du risque lié à notre lycanthropie. Bien que notre entrainement nous permettaient de contrôler nos actes quel que soit la situation. Il y avait toujours un risque que cela tourne mal surtout avec Keyla qui était encore jeune dans ce domaine.

Mon frère et moi aurions deux choses à faire. Aller à la rencontre de potentiels alliés et surveiller ma fille.
Dès le départ je disais que c'était une mission de merde et je continuerais à le dire.
Arrivés sur place, une fois sorti du vortex j'eu la nausée. L'estomac retourné par cette sensation de chute tourbillonnante je ne pu m’empêcher de vomir.


C'est une mission de merde. M'exclamais-je en râlant tout en m'essuyant la bouche du revers de la manche.
Keyla m'informa quelques instants plus tard qu'elle avait posée la balise. Elle semblait aller bien. Mais Mon frère et moi avions senti que quelque chose approchait. Nous n'avions pas besoin de parler pour nous comprendre lui et moi. Il y avait quelque chose en approche et je ne savais pas ce que c'était.


Le suite...
Tu vérifie que ton arme est bien chargée et en place dans son étuis et tu l'oublis. Tant qu'on ne t'en donnes pas l'ordre tu ne t'en sers pas. Tu ne grognes, pas, pas d’esbroufe bien entendu.
Je sens, je ne sais pas comment que quelque chose approche. Nous avons été repérés dès notre arrivée.
Je ne sais pas si c'est hostile ou non. Il faut donc que l'on soit sur nos garde mais sans être menaçant.


Je jetais un regard vers mon frère constant qu'il n'avait pas bougé d'un pouce. Il attendant que notre hôte arrive. Quand à ma fille, je me tournais vers elle.
Keyla, tu restes derrière moi. Et ne dit rien tant qu'on ne te le demande pas. Ils l'ont appelés la dimension démoniaque pour de bonnes raisons. Je ne sais pas ce qu'il y a ici mais ça risque d'être dangereux.
Ne le ou les provoques pas.
Ok?
Lui dis-je avec un léger sourire essayant de la rassurer ce qui devait certainement faire l'effet inverse vu comment je suis doué pour ce genre de choses.

Mon regarde se tourna de nouveau vers ce qui était en approche. J'espérais ne pas avoir à me battre. Même si le combat était ce que je faisais de mieux. Mes adversaires étaient de créatures connues, avec des faiblesses et avantages connus. Mais là... Je ne savais rien de rien et ça me terrorisait.
word count: 574

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Le Rider s'approcha fortement de la position où ce situait la lumière, il s'arrêta à une centaine de mètres du lieu, il déclencha la béquille de sa moto, descendit de cette dernière, pris sa masse et la positionna sur son épaule gauche, il se mit de face à 3 ombres au loin, il resta immobile pendant plusieurs secondes, il commença par avancer pas par pas, lentement, le regard toujours vide, il avança droit sur ce qui semblait être à première vu des humains.

Plus Le Rider s'approchait de leurs positions, plus il pouvait sentir leurs âme flotter à travers leurs corps, grâce à cela, le Rider savait ce qui l'attendait, enfin, il en savait suffisamment.
Il pencha la tête de gauche à droite, de droite à gauche, regardant tantôt une personne, tantôt une autre.

A chaque pas qu'il faisait, une empreinte de pas enflammer été laisser derrière lui, à son passage, toutes fleurs ou insectes étant à proximité brûla instantanément.

A chaque pas que le Rider faisait, la température ne faisait que monter, une chaleurs étouffante, ayant l'odeur de la mort, de la peur.

Le Rider s'arrêta à seulement quelques mètre des individus, il dévisagea les les visages qu'il avait en face de lui, sans dire un seul mot, ne laissant transparaître aucune émotion si ce n'est la mort et la peur.
word count: 242

Avatar du membre
James Adams

Re: Mission 666

Message par James Adams »

Quelque chose s'arrêta à une centaine de mètres de nous. Mon ouïe aiguisée m'indiquait qu'il s'agissait d'une moto. Cet, je ne sais pas encore quoi était assez évolué pour posséder et utiliser une machine. Restait à voir s'il était amical ou hostile. Nous n'avions pas d'équipement du type jumelles, caméras ou autre. Nous avions le strict minimum mis à part des rations de survie, eau et médicaments.

Je le fixais sans bouger. Un peu comme lui. Je ne dirais pas que nous nous jaugions car nous étions trop loin. En tout cas ça ne sera pas nous qui lancerions les hostilités.
Je l'observais marcher. Sa manière de bouger, son assurance et son odeur qui était portée par le vent. C'était un mélange de brulé, humain, masculin. Pas de phéromones de peur ou autre. C'était inquiétant. Surtout pour le brûlé.
Il fallut qu'il s'approche un peu plus pour que je comprennes d'où ça venait : ses pieds. Il dégageait du feu et de la chaleur. Je n'y connaissais pas grand choses en mutant, démons et autres conneries. Je jetais un coup d'oeil à mon frère qui était plus "fin connaisseur" que moi. Son air perplexe n'était pas rassurant.
J'évitais de me retourner vers Keyla pour ne pas l'inquiéter ce n'était pas le moment.

Lorsqu'il arrêta sa marche à quelques mètres de nous, son odeur corporelle m'indiqua une nouvelle information des plus critique. Une impression de mort régnait autour de lui. Je n'étais pas du tout superstitieux mais là... Il y avait quelque chose d'étrange.
L'animal au fond de moi, mon instinct, me disait de grogner, montrer les dents, le faire furie ou mettre les miens en sécurité. Bref je sentais que le danger était face à nous et que nos vies étaient en jeu.

Je l'avais dit dès les départ que c'était une mission de merde... Pourquoi n'avais-je pas refusé? A oui... Un frère et une fille qui voulaient voir une autre version de la Terre... Sur le coup j'aurais préféré tombé sur une version d'Alice au Pays des Merveilles sous acide avec des licorne volantes.

Il ne disait rien. J'attendais.




word count: 402

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Le Rider voyait bien que les trois inconnus était sur leurs gardes, sûrement de la même famille.
Il reprit sa marche lentement mais cette fois si en tournant autours d'eux tel un Vautours tournant autours d'une carcasse.
Tout en avançant, il les regarda, fixement.

Adams...James...Pourquoi...ici ? dit t'il d'une voix cassé, profonde, grave et rocailleuse.

Adams...Henry...et...Keyla...pourquoi...ici ?

Il continuait de tourner autours d'eux tels des proies.
serrant fortement dans ses mains squelettique sa masse.
word count: 88

Avatar du membre
Henry Adams

Re: Mission 666

Message par Henry Adams »

La tension était palpable. Je sentais le regard de mon frère peser sur moi. Son silence n'était pas inhabituel chez lui. Quand à moi. Je n'avais simplement rien à dire.
Je n'aimais pas perdre mon temps et le genre du type en face de moi. Sa manière d'arriver était un peu trop théâtral à mon goût. Nous étions sur son terrain, nous ne connaissions rien de lui. Il avait donc un nombre de possibilité de nous tuer incalculable et... Ils donnait nos noms.


Formidable... Dis-je exaspéré.
Désolé James. Mais ce genre de situation ce n'est pas ce que je préfère.

Je regardais l'inconnu qui semblait nous jauger, mesurer ou je ne sais pas trop quoi. Il s'agissait d'un squelette vivant en flamme. Ca me disait quelque chose mais je n'arrivais pas à remettre le nom dessus en tout cas c'était dangereux et mon frère devait savoir ça.

James, ça pue... C'est un démon, quoi je ne sais plus. Mais... Il est préférable qu'on parte avant que ça... Nous fasse la peau.
Désolé mais je crois que cette mission n'ira pas au bout. Nous ne trouverons jamais d'aide ici mis à part notre mort.
word count: 216

Avatar du membre
James Adams

Re: Mission 666

Message par James Adams »

Et là c'est le drame... Mon frère s'était mis à parler au pire moment. Là où notre hôte faisait ce que que je ne comprenais pas mais il communiquait. J'entendais les remarques justes de mon frère mais je n'étais pas en accord avec lui.
Nous ne devions pas partir, bien au contraire. Il fallait faire preuve de sang froid jusqu'à ce que l'on soit fixés. Et comme le disait Henry, c'était un démon, nous ne pouvions rien faire face à lui.


Merci James... Tu choisis le pire des moments pour prendre la parole... J'avais compris que ce monsieur est dangereux. Et non nous ne partirons pas.
Nous avons une mission. Tu n'as pas oublié ce que c'est, les ordres et tout ça, pendant la seconde guerre mondiale...
word count: 139

Avatar du membre
Keyla Adams

Re: Mission 666

Message par Keyla Adams »

Je détestais être prise pour un objet fragile qu'il fallait garder à l'arrière en sécurité. J'étais parfaitement consciente que je n'avais pas leur expérience, et encore moins leur maitrise mais j'avais un cerveau et je savais l'utiliser.
Ils avaient oubliés la chose principale au milieu de leur discussion qui cachait une dispute fraternelle : le démon au squelette de feu. Il m'effrayais, c'est vraie. J'avais déjà eu très peur par le passé. Comme le jour où, amnésique depuis des années mon père et mon oncle m'avaient enlevée de mes kidnappeur pour me sauver la vie avec une démonstration de lycanthropie au stade terminale. J'avais crue mourir de peur et devenir folle...

Il parlait, mais que voulait dire nos noms pour lui.
Il nous tournaient autour et je me sentais mal à l'aise un peu comme une sourie qui va se faire croquer par un chat. Les deux hommes de ma vie, du moins pour le moment, oubliaient le plus important. Ce n'était pas moi. Mais le démon.
Je m'approchais de lui avec précaution.


Oui, moi c'est Keyla. Comment vous avez deviné? Habituellement je lui aurais souris mais là, j'avais trop peur.
Pourquoi ici?... Oh et bien....
Nous venons d'un monde parallèle qui a été attaqué et beaucoup de gens sont en danger. On nous a envoyé ici pour trouver de l'aide. De personnes, comme vous, enfin, peut-être, je ne sais pas. Ou pas...
Hein...
Oui nous avons besoin d'aide.
Voila...


J'étais terrifiée.
word count: 277

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Alors que les deux hommes parlaient entre eux, la fille, fut la première à répondre au interrogation du Rider.
Elle commença à s'approcher de lui, lentement.
Le Rider s'arrêta net, la regardant fixement, penchant la tête de droite à gauche, tel un animal essayant de comprendre.

Je sais tout...tel est ma malédiction...fille de James et Amanda Adams... Dit t'il d'une voix grave et profonde.

Le Rider la regarda droit dans les yeux, a tel point que cela en devenait presque malaisant, mais tout en lui répondant il garda un œil sur les deux hommes.

Votre monde...je ressent votre détresse...beaucoup de souffrance...Keyla...Innocente...James...Henry...innocents... répond t'il en baissant la tête.

Il pointa du doigt les 3 âmes innocentes tel la faucheuse.

Votre monde est en train de sombrer...le mien à fait de même...une attaque...deux attaque...trois attaque...puis viens la fin des temps...vous voulez de l'aide de la part d'un monstre...soit...le sang coulera...et les âmes perdus de tueurs ou autres malfaiteurs seront miennes...aucune exception...la mort n'est pas un jeu...

L'histoire d'une seconde, le Rider se retrouva derrière la jeune femme, il lui chuchota alors quelques mots à l'oreille...

Sachez que en venant ici, vos âmes m'appartienne...

Puis, en une fraction de seconde, il se retrouva vers sa moto, attendant le moindre signe de l'un des trois exportateurs.
Pour être sur d'être bien compris et aussi afin d’apaiser les tentions, il leva la mains et leva le pouce, signe d'affirmation.
word count: 277

Avatar du membre
Keyla Adams

Re: Mission 666

Message par Keyla Adams »

L'être étrange qui était venu à notre rencontre arrêta de nous tourner autour lorsque je m'approchais de lui. Sa manière d'être était perturbante car je n'avais jamais rien vu de tel. Je savais que je ne connaissais pas grand chose du monde et donc encore moins des univers parallèles. Mais là c'était au-delà de ma compréhension.
Pourtant depuis que je vivais avec mon père, que j'avais renoué avec ma véritable nature je devrais me douter que d'autres être surnaturels devaient exister. Mon père et ses métamorphose en loup-garou terrifiantes pour les profanes auraient dû me préparer mais non. Je m'y étais habituée et là où les gens voyaient un monstre dangereux et terrifiant, moi je voyais une créature grande, forte et protectrice. Ces yeux, au-delà de l'apparence étaient ceux de mon père. J'avais aussi compris ou appris qu'un jour je pourrais faire ce genre de choses.

La créature face à moi m'étais inconnue. Et je me demandais si, comme pour mon père il y avait quelque chose au delà ce qui faisait peur.

Sa façon, de parler, car lui il parlait était énigmatique. Sa malédiction était de tout savoir. Mais cela pouvait aussi être une bénédiction, une aide inespérée dans notre quête pour trouver l'origine de nos attaquants.
J'écoutais ses paroles avec attention, il en était de même pour mon père et mon oncle qui avaient cessés de discuter entre eux. L'homme squelette en feu nous parla de ce qui s'était passé chez nous en résumant à sa manière. Je ne savais pas s'il nous aiderait ou pas car, quand il me dit quelques mots à l'oreille, je comprenais qu'il parlait d'âmes, que les nôtres lui appartenaient. Mais nous n'avions pas donnés notre accord.
Alors que j'eux envie de lui répondre il s'était déjà quasiment éclipsé vers sa moto.


Non mais...Je jetais un regard inquiet à mon père et sans attendre une indication de sa part je courus vers l'être surnaturel pour discuter avec lui. Nous n'avions pas conclus de marché ni donnés notre accord sur quoi que ce soit. Et compte tenu que nous ne somme pas tout à fait humain, je doutais qu'il puisse faire quoi que ce soit de nos âme si pour autant nous en étions dotés.

Attendez.
Ne partez-pas comme ça.
Dis-je essoufflée d'avoir couru pour le rattraper près de sa moto.

C'est un bel engin... C'est quoi comme moto? Dis-je impressionnée, et effrayée, pas du tout préparée à ce que j'étais entrain de faire.

Ne partez pas comme ça.
Nous ne...
Enfin, je ne sais pas qui vous êtes ou quel est votre nom. Vous semblez savoir tant de choses sur nous et d'où nous venons. C'est incroyable.
Et cette histoire d'âme qui vous appartiens. Désolée, je ne comprends pas. Pourquoi vous appartiendrait-elles? Il ne me semble pas que nous vous ayons donnés votre accord. Et sincèrement, je ne sais pas trop ce que c'est ni même si nous en avons une. Je crois que ça ne concerne que les humains et nous ne le sommes pas vraiment.
D'où on vient, avant la catastrophe les gens comme nous, vous, et moi, et ma famille nous étions tous considérés comme des démons ou créatures.
Vous êtes quoi?


C'était peut être un erreur mais je sentais que cette histoire d'âme était importante. Et je sentais au fond de moi qu'il fallait que j'aille vers lui. Comme si mon instinct me poussais à aller de l'avant.

Mon nom est Keyla, je sais que vous le savez, vous nous l'avez dit. Mais je préfère me présenter. Par politesse.
Donc...
J'inspirais et expirais lentement pour être plus calme et concentrée. Je suis Keyla Adams, Je voyage avec mon père et mon oncle à la recherche d'aide ou d'informations.
Nous avons été choisis pour venir sur votre monde car les responsables d'Exodia se sont dit que des êtres surnaturels comme nous trois étions plus adaptés pour voyager dans un monde tel que le vôtre.
Nous avons l'aire humain comme vous pouvez le constater. Mais nous aussi nous avons notre malédiction. Mon père et mon oncle, plus âgés contrôlent leur pouvoirs. Moi, pas. J'apprends.
Nous sommes des loup-garous et en ce qui me concerne parfois je me transforme en un monstre féroce qui peut tuer.


Je baissais la tête car dire à un inconnu que je suis potentiellement dangereuse, mortellement dangereuse car une bête féroce prend le contrôle de mon esprit tant que je ne serais pas assez forte pour contrôler mon côté animal.

Contrairement à ce que vous dites, je ne crois pas être innocente. Donc vous ne savez pas tout et je ne pense pas que ça soit une malédiction.
S'il vous plait.
Parlez avec nous, faisons connaissance.

word count: 892

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Le Rider comprit tout de suite la non compréhension de la jeune femme, la voyant courir jusqu'à lui, il se demanda quelle était la raison de sa précipitation vers lui.
Il s'attendait à des menaces ou autres et c'est à son plus grand étonnement que la seul chose qu'elle lui dit était que ça moto était un bel engin et quel était sa marque.
Le Rider ne su pas quoi répondre.
Elle était essoufflé, cela se voyait qu'elle improvisait une sorte de discutions.
En voyant le silence du Rider, elle continua à parler, de leurs âmes, de son "don" d'avoir la connaissance infuse, elle lui demanda se qu'il était.
Avant même de pouvoir parler, elle continua de parler en se présentant. Elle lui précisa qu'ils étaient la à la recherche d'aide et d'information, Le Rider apprit aussi qu'ils avaient été envoyés par Exodia.
Elle lui précisa aussi qu'ils n'étaient pas de simple humains mais des sortes de méta-humains, moitié Humains, moitié animal.
Elle lui dit aussi qu'elle était loin d'être innocentes et qu'elle espérait pouvoir faire connaissance avec Le Rider.

Un long silence pris la place, Le Rider la regarda fixement, puis le feu autours de lui commença à s'éteindre, laissant place à un humain ayant un physique d'un trentenaire.

Tu parle beaucoup pour une personnes soit disant en mission ! dit-il avait un léger sourire.

Je m'appelle Sam Porter, vétéran de deux Guerres Mondiale, pardonnez mon entrée théâtrale, on ne se méfie jamais assez...

Sam croisa les bras tout en continuant à la regarder.

Vous savez, tuer ne veux pas dire que vous êtes une tueuse pour autant. la légitime défense n'est pas un acte de meurtrier voyez vous ? Quand je vous dit que votre âme, car oui, vous en avez une, seul les démons n'en possède pas, enfin bref, quand je vous dit que votre âme est pure, innocente, elle l'est. Vous essayez de faire le bien et parfois pour réussir à le faire, il faut se salir les mains. dit-il avec un aire sérieux toujours avec un léger sourire.

Pour tout vous dire, Exodia n'a pas vu le jour sur ma terre...et j'en suis un peu pour quelque chose...mais même sans moi, enfin, sans le Rider, s'était une cause perdu voué à l'échec.
C'est une chance que votre Exodia soit encore debout.
Mon monde est en feu, le chaos y règne, Le Rider à tout détruit...mais quelque chose c'est produit...en lui tenant entre guillemet "tête", vous lui avez montrer qu'il n'était pas la seul menace, sa rage c'est alors calmer et POUF, me voilà !...et encore...désolé pour le coups du "Gros méchant loup".
dit-il en remarquant que lui aussi commença à trop blablater.
word count: 504

Avatar du membre
Keyla Adams

Re: Mission 666

Message par Keyla Adams »

J'avais longuement parlé sans lui laisser le temps d'en placer une. C'était une mauvaise habitude que j'avais pris en vivant avec mon père et mon oncle. Deux hommes qui avaient une grande expérience de la vie et que avaient surtout perdu l'habitude de vivre avec une enfant. Avec le temps en grandissant je savais que si je voulais qu'ils m'écoutent je ne devais jamais leur laisser la possibilité de prendre la parole au risque d'entendre la rengaine habituelle du "écoute ce que je te dis, je sais de quoi je parles, fais ce que je te demandes...".

En renpensant à eux je leur jetais un regard inquiet en me demandant comment ils allaient réagir à ce que je venais de faire. Il m'avaient fait comprendre de rester en arrière afin d'être en sécurité et je venais de faire le contraire : aller à la rencontre du seul être de ce monde potentiellement mortellement dangereux. Cependant, de mon point de vu, il était trop énigmatique pour le laisser partir comme ça.
Nous étions à la recherche d'informations après tout. Je ne faisais que ce pourquoi on m'avait envoyé : trouver des réponses.

Quelques instants après m'être tue, je remarquais quelque chose d'étrange ce produire chez mon interlocuteur. Il était toujours silencieux mais c'est comme s'il s'éteignait. Je ne savais pas si c'était bon ou mauvais signes car je ne connaissais pas la signification de ce phénomène.
Pour un être en flamme, la fin du feu voulait peut-être dire sa mort ou la mienne. Inquiète je restais immobile, attendant la suite. Un geste ou un mot. Et le phénomène se développait et devenait différent car c'est comme s'il se transformait : il redevenait humain. Et ça je comprenais ce que ça faisait pour l'avoir vu chez mon père et vécu pour moi-même.

Redevenu humain, sa manière de s'exprimer était totalement différente. Il faisait preuve d'humour et était souriant. Comme une personne normale. Il se présenta à son tour et me parla de lui. Je l'écoutais attentivement, un peu plus rassurée et heureuse d'avoir commis la folie de tenter d'entrer en contact avec l'inconnu qui ne l'était désormais plus. Il s'appelait Sam Porter et il avait fait la guerre comme les hommes de ma vie. Ils devraient sans doute bien s'entendre et je craignais déjà devoir entendre un grand nombre d'échange d'histoires de guerres.
Il m'explica sa vision de l’innocence que je comprenais bien que je n'étais pas tout à fait d'accord. Mais ce n'était pas le moment d'entrer dans une discussion philosophique.


Merci pour l'explication concernant les âmes.
Je suis totalement ignorante dans ce domaine. Je préfère prendre des photos. Ce qui est totalement différent.
En vous voyant tout à l'heure et maintenant, jamais je n'aurais imaginée que vous aviez une part humaine un peu comme moi. Je suis contente d'avoir eu peur et d'avoir tenté d'arranger les choses.
Cette histoire d'âme qui vous appartiendrait m'a énormément perturbée car je n'en comprend pas les tenants et aboutissants.


Sa blague sur le gros méchant loup me fit rire. Il était gentil au final, enfin c'est ce que je ressentais sur l'instant.

Vous parlez de lui et vous en deux personnes différentes... Vous êtes deux êtres qui partagez un corps? Cela doit être éprouvant.
Cela faisait longtemps que vous étiez "coincé" en mode flamme? Enfin en Rider c'est ça?

Pour le "gros méchant loup" ce n'est pas grave. C'est vraie que c'est la première fois que je vois un être de votre genre. Ca m'a fait peur. Mais ce n'est pas la première fois que j'ai eu une peur de ce genre.
La première fois c'était quand j'ai vu mon père se transformer, je ne me souvenais pas de qui il était pour moi, ni ce qu'il était et j'ai cru qu'il allait me tuer.
Je peux comprendre beaucoup de chose.


Je jetais un coup d'oeil à mon père et mon oncle qui devaient s'inquiéter.

Si cela vous dit... Désirez-vous faire la connaissance de ma famille? Nous pourrions discuter tous les quartes autour d'un repas improvisé?
word count: 768

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Sam voyais l’incompréhension dans les yeux de la jeune femme vis à vis des âmes, il fit un léger sourire et lui dit d'une voix calme.

N'y prêtée pas attention, c'est juste une technique du Rider pour faire froid dans le dos aux adversaires...même si il peut réellement prendre votre âme...mais bon c'est une histoire pour un autre moment.

Sam écouta longuement Keyla, a propos du Rider et de lui.

Et bien...si vous voulez...je suis mort. Dit-il sur un ton mi-sérieux mi-décontracté.

Je suis mort après la Première Guerre Mondiale...je me suis...suicider...malgré ma...ma...enfin bref...la guerre m'avait rendu complètement parano...j'entendais des tirs de mitrailleuse...je revoyais mes frères d'armes mourir devant mes yeux...et moi j'était toujours la...alors j'ai fait l’irréparable..

Sam n'était pas très à l'aise à l'idée de replonger dans ses vieux souvenirs, surtout cela.

Enfin bref, l'Etat à racheter mon corps afin de faire de multiple expérience, il mon injecter un liquide dans le corps, se qui ma faire revenir à la vie mais, je n'était plus...humains. s'était durant l'année 1930...depuis cette époque je suis rester enfermé sans aucun échappatoire, obligé de vivre se que le Rider à fait vivre à ma planète...vous devez du coups vous demander comment vous avez fait pour me libéré ? Le Rider ressent le danger, le vrai. Il vous à surement fait confiance. dit-il d'un aire sérieux.

Concerant votre proposions à manger, je ne vais pas refuser...tout de même...c'la fait des décennies que j'n'est pas mangé ! ricana t-il.
word count: 302

Avatar du membre
Henry Adams

Re: Mission 666

Message par Henry Adams »

Perplexe je regardais la gamine s'éloigner en courant derrière le type en feu. Je ne comptais pas intervenir, seulement observer. Je sortais un paire de jumelles pour voir quelles serait les réactions de notre nouvel ami face à notre petit électron libre.
Je n'avais pas pour habitude de faire des paris préférant analyser les faits. Toutefois, les manières de faire de la gamine étaient parfois un peu trop imprévisibles à mon avis. J'aurais préféré qu'elle reste à sa place ce qui nous aurait faciliter les choses quoi que...


James, je crois que ta gosses a réussi à calmer l'autre type et ils parlent. Ca me semble aller bien.
Je vais aller fouiner un peu histoire de voir s'il y a d'autres survivants.



Je lançais mon sac sur mon épaule regardant mon frère puis dans la direction de la gamine. Fière qu'elle ait écouter son instinct et améliorer momentanément la situation.

Va falloir que tu discute avec elle.
Elle doit apprendre à nous écouter et ne pas faire n'importe quoi.
Nous avons eut de la chance. Cette fois.
Je serais là demain.

word count: 199

Avatar du membre
Keyla Adams

Re: Mission 666

Message par Keyla Adams »

Une technique du Rider pour faire peur à ses ennemis. Et bien cela fonctionnait très bien. Rien que son apparence faisait peur il n'était pas utile d'en rajouter avec ses menaces. Quoi que, peut être que d'autres personnes qu'il avait du rencontrer avant nous devaient être de sacrés dures à cuirs. J'étais impressionnée par lui, ses deux facettes. L'homme était aussi intéressant que le rider et je sentais que je pouvais lui parler et peut-être l'aider autant que lui pourrait nous aider.

Vous pourrez lui dire que son astuce pour faire peur est très efficace. Il m'a terrorisée.
Mais je ne lui en veut pas je peux comprendre ça ne doit pas être facile toutes les jours.


Je l'écoutais attentivement trouvant son histoire triste. Cet homme avait visiblement dû souffrir énormément. Il était mort pendant la première guerre mondiale. J'imaginais qu'il s'agissait de la même qui avait eut lieu dans mon monde.
De toutes façon toutes les guerres étaient horribles.
Il pourrait sans doute parler de ces horreurs avec mon père qui s'était battut très longtemps en tant que soldat. Je l'avais longuement écouté pour mieux le connaître et peut être me rappeler les souvenirs de lui que j'avais perdu mais en vain.
Bref, Sam semblait être un homme complexe, comme beaucoup d'entre-nous. La vie simple n'existait pas réellement à part dans les rêves.


Mon père m'a souvent parlé des guerres auxquelles il a participé. Il a longtemps été soldat. Sans but, se battre c'est tout ce qu'il sait faire.
De ce que j'ai retenu de ses histoires c'est qu'il ne fait pas juger les gens qui se sont battu quand on n'y étaient pas.
Alors, ne soyez pas honteux des batailles que vous avez livré. Vous vous êtes battu pour une cause que vous souteniez c'est tout ce qu'il y a à dire.


Quand il aborda le sujet d'expérience qu'il avait subit, là je compris un peu plus sa situation. Je n'avais rien vécu de tel. Je ne pouvais pas comprendre et encore moins imaginer. J'avais eu beaucoup de chance. Grace à mon père et mon oncle qui m'avaient retrouvé avant qu'il ne soit trop tard j'avais échappé à une vie sous une forme animale à me battre comme un loup enragé face à des adversaire qu'on m'imposerait sans que je ne comprenne rien de ce qu'il se passait.
Puis il parla de son vécu dans une forme de semie-vie en tant que spectateur de la créature qui le contrôlait. Il y avait entre eux-deux une forme de symbiose pas totalement partagée. 1930... Nous étions en 2019, près de 90 ans coincé. Sam devait avoir un esprit très fort pour ne pas être devenu fou.


90 ans dans une forme de prison à voir des choses sur lesquelles nous n'aviez aucun contrôle. Cela devait être horrible.
Comment avez-vous fait pour ne pas perdre la raison?
Votre esprit doit être puissant, ou vous avez toujours gardé l'espoir que les choses s'arrangeraient.
Je vous admire Sam Porter. Vous êtes une personne très forte.


Selon lui son alter-égo avait senti le danger dans mon appel à l'aide. Cette information me glaça le sang. Si un être aussi puissant et terrifiant avait peur de ce qu'il se passait dans mon monde. Nous étions sacrément en danger.
Et il me faisait confiance... Cela me flattait et m'inquiétait énormément car je ne devais pas décevoir un être comme lui.


Il a eut peur?
Nous aussi nous avons peur. C'est pour ça que nous sommes ici. Pour trouver des personnes prêtes à nous aider à trouver des réponses et des solutions pour que cela ne se reproduise pas autant chez nous qu'ailleurs.
Pour ce qui est de la confiance. Disons, enfin, ce n'est pas dans mes habitude de faire du mal aux autres mais je ne vois pas pourquoi moi plutôt qu'une autre personne. Il y a d'autres personnes en qui vous deux pouvez avoir confiance.
Je suis à la fois honorée et terrifiée.


Il acceptait ma proposition de repas. J'en étais ravie. Restait à voir la réaction de mon oncle et de mon père. Mais j'imaginais que cela ne poserait pas de problème. J'insisterais et puis il faut bien faire confiance pour faire de bonnes rencontres.
Je me tournais dans la direction de mon père qui était assez loin. Il allait falloir marcher mais ce n'était pas grave.


Et bien en route.
Humm... Vous mangez-quoi au fait? Car nous ne sommes pas du même univers ni de la même espèce.
Oh j'y pense vous ne m'avez pas dit ce que c'est comme moto?

word count: 849

Avatar du membre
John Lester/Spawn

Re: Mission 666

Message par John Lester/Spawn »

Cela faisait maintenant plusieurs minute que Sam était libérer de sa prison de flamme, mais il ne s'en rendait pas compte. du moins, pour le moment.
La jeune femme lui parla de son père, comme quoi, lui aussi aurait participer à de nombreuses guerres et qu'ils pourraient en discuter ensemble, mais au fond de lui, Sam n'avait pas trop envie d'en reparler, de refaire remonter de vieux démons à la surface.
Il écouta attentivement la fille, qui avait l'aire surprise de mon histoire, elle me posa plusieurs questions en rapport à ma détention avec Le Rider.
Sam lui avait menti. Il n'avait pas été emprisonner, enfin, pas au début.
Elle lui demanda si le Rider avait eu peur, en effet, Le Rider avait beau être un monstre, il n'en restait pas plus une expérience et les expérience, ça traumatise, ça marque.


Et bien...oui on peut dire ça, il à commencer à détruire se monde mais son but n'était pas de tuer tout le monde...parfois je pouvais le voir parler à des gens, j'ai même cru le voir rire un jour ! mais ce qui est arriver à mon monde après...les attaques venant de je ne sais où, ça la complètement briser...terrifié...il était devenu seul...

Elle lui demanda ensuite se que Sam mangeait, Sam eu un blanc, cela faisait si longtemps qu'il n'avait rien ingérer.

Et bien...je...je n'c'est pas a vrai dire...j'ai oublier ce que manger procurait autrefois... dit t-il avec un léger sourire.

La jeune femme refit une remarque sur sa moto en lui redemandant quel genre de moto cela pouvait être.

Et bien, c'est une BMW R75 ! modèle datant de la seconde guerre mondiale évidement !

Keyla proposa de marcher en direction d'un des hommes layant accompagner jusqu'ici, l'autre étant parti pour de multiples raisons, Sam décida de faire un peu la discussion.

Vous savez, je n'est pas vécu les 90 ans comme un humains le vivrait, s'était plus...comme des souvenirs, des passages de quelques secondes, pendant c'est quelques secondes, je pouvais voir à travers les yeux du Rider...et oui, s'était horrible...90 ans on fait l'effet de seulement 3 ou 4 jours pour moi alors...pour calculer, vous devez compter les années comme des heures..mais vous n'avez pas vu se que j'ai vu...on pourrait croire que le Rider est un monstre sans pitié...mais parfois, pendant les quelques secondes où je pouvais revoir, je pouvais le voir, immobile, face à une tombe...flamme éteinte..et le plus étrange c'est que...s'était la tombe de quelqu'un que je connaissait fortement...comme si le Rider savait que j'était la et que sa me ferais plaisir... dit-il d'une voix basse, calme et tremblante.
word count: 492

Avatar du membre
Keyla Adams

Re: Mission 666

Message par Keyla Adams »

En discutant de tout et rien avec Sam j'en apprenais beaucoup sur lui et le Rider. Le fait que cette entité avait détruit son monde était inquiétante et je commençais à me demander si le ramener avec nous serait une bonne idée. Mon monde avait déjà beaucoup souffert. Nous cherchions de l'aide pour nous défendre contre une prochaine attaque massive et pour repousser les fléaux qui se sont abattu sur chaque continents. Nous ne pouvions pas nous rajouter un ennemi de plus.
Qu'il soit mortellement dangereux n'était pas un problème pour moi car nous avions tous nos problèmes. Mais il allait falloir que nous, l'équipe envoyée ici, ait des garanties sur ce qu'il pourrait se passer par la suite. Il était certain que j'évoquerais cela par la suite avec lui, mais pas tout de suite. La présence de mon père et de mon oncle était indispensable car je ne pouvais pas de ider seule.


Les attaques?
C'est à dire?
Comme si quelque chose d'extérieur cherchait à raser cette planète?


Je me rendais peu à peu compte que je m'étais peut être trompée sur le Rider. J'avais mal compris les explications de Sam. D'où les questions que je lui posait par rapport à l'attaque de son monde. Le Rider n'avait peut-être pas tué tout le monde mais l'attaque dont Sam parlait... Trop de choses et de souvenirs terrifiants se mêlaient dans ma tête.

Pardonnez-moi.Dis-je sérieuse et triste à la fois.
Je sais que l'on ne se connais pas et que ce n'est peut-être pas le bon moment pour vous dire ça. Mais vous dites que le Rider à détruit votre monde et vous parlez d'attaques.
Est-ce que le Rider était lié à ces attaques?
Car voyez-vous, là d'où je viens, après les attaques massives qui ont tuées pratiquement tout le monde. Les survivants dont mes parents et moi faisons partis sont traquées sur notre planète par des créatures qui n'y étaient pas avant.
Comme je vous l'ai dit dès le départ, nous cherchons de l'aide. Mais... Pas l'inverse. Alors je préfère savoir si... Si nous vous ramenons chez nous, vous nous aideriez ou vous feriez partie de ce qui nous détruit? Quand je dis vous, c'est vous Sam et votre alter-égo car vous êtes liés.


Je pensais à cet instant à ma propre expérience de transformation en loup-garou. Quand j'avais l'impression d'être remplacée par un animal. Quand je me sentais être contrôlée par une autre chose comme si ma personnalité était remplacée en même temps que mon corps se modifiait. Mais plus les années passaient plus je me rappelait de choses. C'était l'expérience comme mon père me disait.
Ce que je croyais être une autre personne était tout simplement moi avec mon esprit perdu et perturbée par des instincts, capacités et émotions qui n'était pas normales pour moi. L'"aminal" en moi qui apparaissait à la pleine lune était tout simplement une autre facette de moi plus pure, plus simple. Pas de calculs, pas de réflexion, juste une réaction à une action envers moi.
J'avais encore du mal avec cela. Beaucoup même.
Je ne savais pas trop à quoi je ressemblais à ces moments-là, j'en avais une petite idée et cela m'effrayais. Alors, mon expérience est peut-être différente de celle se Sam, mais je pensais pouvoir comprendre sa situation et l'aider.


Je me trompe peut-être.
Le rider et vous, c'est peut-être une version de vous mais différente. Comment vous dire.
Enfin, c'est comme ça que je vois ce qui m'arrive quand je deviens autre chose. Au début je ne me souvenais de rien mais maintenant je commence à... Je ne dirais pas me contrôler non, mais avoir des souvenirs de ce qu'il se passe. Je sais qu'il y a désormais une part de ma conscience et plus ça va, plus il y aura de "moi" une fois transformée.
Je vous dis ça car je sens que c'est dure pour vous. Mais peut-être qu'il y a de l'espoir que les choses vont s'arranger...


C'était une aparté qui n'avait rien à voir avec le reste de la conversation mais pour une raison que j'ignorais je ressentais le besoin de lui parler de ma vision de lui et du Rider.
Je lui souris en réalisant qu'après lui avoir donné cette explication je n'avais plus peur de son double. Comme si je m'étais rassurée moi-même par rapport à une chose qui m'était inconnue. C'était peut être idiot mais mon instinct me disais que j'avais à faire à quelqu'un de bien. Et quand je dis quelqu'un c'est les deux facettes de Sam. J'espérais ne pas me tromper.

Sam m'avoua avoir oublié ce que c'était que de manger. C'était triste à dire mais ça m'arrangeait car nous n'avions que des rations à lui proposer et ce n'était pas très bon à défaut d'être nourrissant.


Nous n'avons que des rations à vous proposer. Ca n'a pas vraiment de goûts mais ça a l'avantage de ne pas se périmer, de bien ce transporter. Un peu d'eau, du feu et hop... Par contre... Il faut vraiment avoir faim alors...

Il m'expliqua que sa moto datait de la seconde guerre mondiale et là revenait mes questions par rapport aux différentes temporalités, si les événements étaient les mêmes ou non.

Votre deuxième guerre mondiale c'était celle de 1939-1945? Chez vous, nous sommes quand?
Je vous demande ça car je n'y connais pas grand choses en monde parallèle et je ne sais pas à quelles point les différences peuvent être importantes.


Son explication du temps qu'il avait passé sous son autre forme, en étant conscient était totalement différent de ce que j'avais pu m'imaginer. Des bribes par-ci par-là, l'impression de quelques jours pour 90 ans. C'était triste mais ce n'était pas plus mal au final. Ainsi il n'avait pas trop souffert.
Je sentais de la tristesse quand il évoqua les moments que le rider lui montrait, la tombe d'un de ses proches. Cela me confortait dans mon hypothèse que le Rider et lui étaient en fait la même personne. Et je commençais à fortement penser qu'avec de l'entrainement, façon de parler, les probables futures transformations pourraient mieux se passer pour les deux, enfin lui.
La notion de flamme éteinte était quelque chose que je trouvais important. Avant de redevenir humain, le feu s'était éteint en premier.
Peut-être étais-ce une manifestation de sentiment ou d'apaisement.


Un monstre sans pitié tuerais tout ce qui est à sa portée sans raison.
Ce n'est pas ce que j'ai vu.
Vous, enfin, il ne m'a pas fait de mal, à moi ou ma famille.
Il a réagit à notre présence. Nous étions des étrangers sur son territoire et il a cherché à nous faire partir à sa manière en nous faisant peur.
S'il avait été un véritable monstre, il nous auraient tués immédiatement.
Non, il n'y pas de monstre, juste un être qu'il faut apprendre à comprendre. Je crois qu'il y a beaucoup de choses à découvrir.
Vous avez parlé des flammes éteinte pendant son recueillement ou vous pouviez voir les tombes. Juste avant que vous reveniez, elles se sont éteintes aussi.
Vous avez ressenti quelque chose à ce moment-là? Comme si...
Comment dire...
Comme si votre esprit refaisait surface alors que vous étiez encore sous l'apparence du Rider. Comme si plus votre esprit émerge plus votre forme humaine est présente.
Monsieur Porter, vous êtes un homme mystérieux et très intéressant.


Ma façon de lui parler était légèrement passionnée et intéressée Il n'y avait pas de malveillance, loi de là. C'était de la curiosité accompagnée par la joie de rencontrer une nouvelle personne.
word count: 1427

Verrouillé

Retourner vers « Harry Potter »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité