Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Ce continent est envahi par les zombies, si vous êtes un être fait de chaire et de sang, faites en sorte de ne pas vous faire remarquer car vous serez vite pris en chasse et dévorés.

Répondre
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

Depuis son arrivée sur Atlantis Amanda peinait à trouver sa place et puis après avoir discuté avec son père et participer à un briefing elle a compris où se trouvait sa place même si elle a mis du temps à l'accepter.
Aider les autres, leur faire profiter de son don c'est tout ce qu'elle pouvait faire en restant sur terre. Elle ne pouvait pas rester là à se morfondre et savoir que d'autres personnes se retrouvaient coincés à la porté de n'importe quel horde de zombies. Amanda avait fini par sauter le pas mais jamais elle n'avait rejoint le groupe de son père, elle avait fait en sorte de ne jamais se retrouver sur les même missions que lui, prenant toujours les suivantes et essayant surtout de faire en sorte qu'il ne soit pas au courant. Bien sur, elle se doutait qu'il savait toujours tout et qu'il savait qu'elle avait rejoint des missions.

Cet après midi c'était sa troisième et visiblement d'après ce qu'elle avait compris elle faisait parti d'une mission de renfort pour épauler une équipe qui n'était pas revenu. Et quoi de mieux qu'un nez qui fonctionne bien pour tenter de retrouver des traces d'éventuels survivants, parce qu'il ne faut pas se leurrer chacun sait que dans ce genre de mission il y a peu de chance de retrouver des gens vivants. Mais vu qu'ils ont toujours fait en sorte de retrouver d'autres survivants, les dirigeants veulent absolument leur laisser une chance au lieu de les abandonner à leur sort.

Amanda c'est préparé, elle porte la tenue qu'on lui a donné, ça fait un peu militaire mais c'est pas important de toute façon elle ne va pas à un défilé de mode. Et depuis peu elle a apprit à tirer avec un sergent qui a donné de son temps pour la préparer. Il est clair qu'il aurait été plus logique que ce soit son père qui fasse cela mais bon c'est ainsi, personne n'y peu rien.

Amanda est monté sur l'embarcation qui l'a mené sur le continent et elle a suivit les traces, avec les autres, ceux de son groupe. Ils ne sont pas très nombreux, six pour être exact, c'est déjà énorme quand il faut battre en retraite et espérer que tout le monde reviendra.
Elle a un étrange présentiment et une odeur étrange aussi qui lui parvient jusqu'aux narines. C'est comme si son père rodait dans les parages mais qu'elle n'arrivait pas à le localiser. De plus, elle n'a pas demandé qui faisait parti de cette équipe, il serait peu être temps d'y remédier, mais l'équipe avance et Amanda suit le mouvement sans trop chercher plus loin. Tout ce qui l'intéresse c'est l'odeur des zombies, si elle les ressent c'est qu'ils sont en danger mais pour le moment tout parait calme.
word count: 519
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Quand ça veut pas, ça veut pas.
Il y a des missions qui semblent être des missions de routines, toutes simples, pas forcément dangereux ou tout tourne mal quoi que l'on fasse. Ce jour-là je devais me rendre dans un avant poste pour apporter des pièces de rechange pour la radio de l'équipe qui était barricadée là depuis des mois. Cet avant poste était important pour nous car il dirigeaient les survivants dans la bonne direction ou leur permettait de trouver un refuge sécurisé pour se reposer un peu avant de reprendre la route.
D'habitudes, le ravitaillement se faisait en navette, ou en hélicoptère, mais de fortes intempéries monopolisaient tous nos moyens de transport aériens vers un autre post avancé qui avait de sérieux problèmes. Aux dernières nouvelles, une dizaine de nos camarades avaient péris dans un glissement de terrain et nous espérions en sauver une vingtaine plus des survivants. Mais ils fallait faire vite.
C'est pourquoi je me retrouvais en moto pour faire la route aussi vite que possible en évitant les prédateurs. Il fallait deux jours de route pour me rendre à destination. J'avais pris soin de prendre ma pause dans un endroit en hauteur inaccessibles aux zombies. Jusque là tout se passait bien.
Le lendemain je repris ma route en direction du poste avancé. Je n'avais pas croisé de zombie au cours de ce trajet. Je trouvais ça étrange mais ne connaissant pas forcément la logique de ces créatures je ne m'en préoccupais pas plus que ça préférant ne pas trainer en route. Arrivé à destination, je fut accueillie de la meilleur des manière que les occupant de ce lieu qui étaient ravi de pouvoir donner et recevoir des informations et des nouvelles.
Je me laissais une journée de repos avant de reprendre la route qui était assez épuisante. La route était défoncée et la moto-cross n'était des pas des plus confortables. L'autre raison était que je commençais à me faire vieux et avoir les vertèbres et côtes qui s'entrechoc étaient fortement désagréable.

Comme convenu, je repris le chemin du retour tôt le matin. J'avais transmis ces informations à Atlantis qui m'attendait donc 48 heures plus tard. Jusque là tout se passait bien. Le temps était couvert, la pluie menaçait mais ce n'était pas ça qui me poserait problème. Après 3 bonnes heures de route, sans que je comprenne d'où ça venait, je me pris une balle sur le côté qui me fit chuter de la moto. Tout alla très vite, un groupe de deux personnes me tombèrent dessus, profitant que je sois choqué pour me faire les poches et prendre la moto me laissant seul à la mercie des nombreux prédateurs.
Il me fallut un sacré moment pour reprendre mes esprits et tenter de me mettre en sécurité comme je le pouvais. J'avais été touché sur le flanc, mon gilet pare balles avait fait son boulot, mais entre le choc de la balle et la chute j'avais dû me broyer quelques côtes et abîmer l'épaule gauche ce qui m'empêchait de me mouvoir normalement. Je n'avais aucune arme et moyens de communication. Me transformer dans cet état était impensable. D'ailleurs cela faisait des mois que je n'utilisais plus mes dons qui avaient tendance à devenir incontrolables.
Ma seule perspective était de repartir vers l'avant-poste qui était le plus porche en espérant ne pas croiser de zombie ou autre élément hostile en route.
A chaque pas, et donc choc qui résonnaient des mes côtes brisées, je ressentais une vive douleur qui me faisaient réaliser que la meilleur chose que j'avais à faire était de me mettre en sécurité le temps que les secours arrivent. C'est à dire dans 43 heures. J'avais hélas
dans ce laps de temps largement le temps de mourir soit d'une hémorragie soit d'une attaque de prédateurs. Je devais donc être malin et compter sur mon esprit. Monter dans un arbre était impensable, par contre me cacher dans un véhicule abandonné me paraissait la meilleur des solutions.
Il me fallut plusieurs heures à claudiquer pour trouver un fourgon qui fermait correctement. Sur le chemin, j'en avais profité pour récupérer trois barres de céréales et deux briquettes de jus de fuit. C'était périmé mais c'était mieux que rien. Je m'installait du mieux que je pouvais dans la camionnette et je fis la seule chose que je pouvais attendre et donc tenter de dormir. Souffrant à chaque inspiration, je ne pouvais que me réfugier dans mon esprit, pensant à Amanda qui m'en voudrait certainement d'être mort ou blessé, mais de toute façon elle m'en voulait pour tout ça ne changeait pas. Il y avait aussi mon pouvoir qui me jouait des tour et ça, ça m'inquiétais vraiment. Les dernières fois que je m'étais transformé j'avais été confronté à un nouveau phénomène : mon esprit disparaissait peu à peu au profit de celui de l'animal que l'incarnais. Jusqu'à présent, je n'avais fait que prendre l'apparence d'une animal, jamais je n'en n'avais eu le comportement. Là c'est comme si je devenait totalement cet animal avec l'instinct, le côté sauvage et ma mémoire. Moi version totalement animal. C'était dangereux car j'avais failli tuer une personne sans m'en rendre compte. En effet, un humain qui entre sur le territoire d'un fauve qui chasse n'augure rien de bon.
Depuis cet évènement j'avais fait des recherches et des tests sur moi et rien d'anormal n'avait été découvert. Ma conclusion était que je commençais à me faire vieux et je craignais qu'un jour je devienne définitivement un animal. Entre temps, Amanda avait été retrouvée et je n'avais pas vraiment eu le temps de revenir sur ce problème.

Les deux jours étaient passés, j'étais officiellement porté disparu. Il me restait une barre de céréales, une briquette de jus de fruit et je souffrais d'une forte fièvre ce qui impliquait des blessures plus graves que de simples côtes cassées.
Me doutant que je risquais de perdre connaissances à tout moment je choisi de manger et boire avant de ne plus être en mesure de le faire.




word count: 1122
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

L'odeur est bien présente dans l'air, elle se dissipe un peu par moment mais elle est toujours là et Amanda commence sérieusement à se poser des questions. Le temps passe, l'air est chaud parfois et Amanda ressent toujours la même odeur parfois mélangé à celle d'autres personnes. Bien sur il y a ses coéquipiers mais ce n'est pas leur odeur qu'elle ressent. C'est comme si des gens étaient passé par ici il y a quelques temps ainsi que son père, elle n'arrive pas à faire la différence entre ceux qui sont passé récemment et celle de son père mais plus ils avancent et plus elle en est certaine, son père est dans les parages. Elle ne dit toujours rien parce qu'elle ne veut pas connaitre la réponse, elle commence à avoir peur, peur qu'il ne lui soit arrivé quelque chose à lui et à son équipe et que ce soit pour cela qu'elle est présente. Ceci expliquerait qu'on ait fait appel à elle plutôt qu'à lui mais cette idée ne lui plait pas. Elle ne voudrait pas avoir à vivre quelque chose de pire encore que le décès de sa mère. Cette idée la terrifie alors elle se focalise sur les animaux alentours. Ils ne sont pas nombreux mais elle arrive à les entendre par moment.

Pour l'instant l'équipe avance toujours et Amanda s'arrête à chaque fois qu'on lui fait signe tout en continuant malgré tout à ressentir autour d'elle, après tout elle est là pour ça. L'odeur est plus forte à présent et un mélange de sueur vient de s'ajouter. Il doit être là, quelque part dans le périmètre mais à quelle distance ? Amanda ne sait pas, elle le sent c'est tout. Il y a quelques véhicules un peu plus loin, des épaves, et des cadavres aussi mais ils n'ont plus d'odeur parce qu'il ne reste quasiment plus rien, du coup cela ne trouble pas trop son odorat, du moins elle l'espère.
Elle se sent en sécurité là où elle se trouve alors elle se permet de fermer les yeux afin de mieux se concentrer encore sur l'odeur qu'elle ressent depuis bien longtemps déjà. Il est là, pas très loin mais invisible aux yeux des hommes qui sont présents comme à elle. Elle cherche, se laisse guider par son odorat, oubliant tout ce qui se trouve autour d'elle. Elle arrive à faire en sorte de ne plus ressentir sa propre odeur ou celle des autres et ne se concentre que sur celle présente depuis le début. Elle avance dans sa tête, contourne un arbre, se retrouve derrière un véhicule, avance encore, un autre véhicule, l'odeur de sueur est encore plus forte. Amanda ouvre les yeux et fait signe au sergent. Elle lui indique la direction et tout ceci dans le silence le plus total afin de ne pas réveiller quelques prédateurs que ce soit. Elle les suit jusqu'au dit véhicule, une légère odeur de fruit s'en échappait. Elle fit un signe de tête au sergent qui ordonna à ses hommes d'ouvrir le véhicule et de monter à bord. Armés, prêt à en découdre ils montèrent dans le véhicule, des signes sont échangés et Amanda est invité à entrer pour vérifier par elle même ainsi que celui qui leur sert d'infirmier.

"- Papa !?"

Elle ne peut s'empêcher de le dire haut et fort, se surprenant elle même. Elle l'observe inquiète tandis que l'infirmier s'en approche et vérifie son état. Il respire elle le sait bien, mais cette fois-ci elle sent très clairement cette odeur de sang qu'elle pouvait ressentir à l'extérieur mais qu'elle pensait venir des cadavres ou d'autre chose. Elle est inquiète et elle ressort du véhicule pour être quitte de fondre en larme. Elle doit apprendre à gérer ses émotions et puis elle ne peut pas pleurer comme ça juste à la vue d'un homme blessé et souffrant. Elle doit reconstruire sa carapace et dans le fond ce n'est pas si difficile puisque les odeurs alentours ont elles aussi changés. Quelque chose approche et ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.
word count: 756
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Je dormais profondément quand quelqu'un ouvrait le camion. La fatigue, la fièvre et le faim m'avait fortement affaibli ce qui m'avait permis de dormir malgré la douleur. Ce n'était pas forcément une bonne chose car j'avais manqué de vigilance mais au moins cela m'avais permis d'économiser mes forces et patienter.
A demi conscient, j'avais du mal à percevoir qui était là à me soigner toutefois je savais que c'était des alliés, des gens d'une équipe d'Atlantis. Je ne dis rien, car il n'y avait rien à dire. On me manipulait, je sentais la douleur d'une piqure, peut être une intraveineuse puis plus rien. J'étais à nouveau évanoui.

Le diagnostique de l'infirmier était mauvais mais si je bénéficiais des soins adaptés dans les temps je pourrais m'en sortir. Il me laissa allongé dans le camion, en attendant que les médicaments fassent effets. Puis il se dirigea près d'Amanda pour lui faire part des informations.


Infirmier : Amanda, il est faible, bien amoché mais il s'en sortira. Mais il lui faut des soins. Il a plusieurs côtes de brisées qui ont causées une hémorragie. Elle est faible mais présente. Je lui fait passer plusieurs médicaments par intraveineuse pour lui donner des forces et je lui ai fait un bandage pour maintenir ses côtes.
Il doit être opéré rapidement. Donc dès qu'il est réveillé on repart.
Le problème comme tu le sais c'est le moyen de transport.
Tu es sa fille c'est à toi de décider ce qu'on fait.


L'infirmier pris congé de la jeune femme pour la laisser réfléchir et continuer ces soins.
word count: 301
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

Amanda était loin d'être idiote et elle sentait bien que son père n'était pas en forme et ce n'est pas le bilan de l'infirmier qui l'aida à penser le contraire. Elle resta un instant pensive à se demander ce qu'il fallait faire. Si elle c'était écouté ils seraient parti sur le champ pour retourner à la base mais c'était prendre un gros risque tout comme rester ici d'ailleurs. Amanda ne savait pas du tout ce qu'elle devait faire, ce n'était pas dans ses habitudes de prendre des initiatives surtout lorsqu'il s'agissait de son père, elle ne savait même pas ce qu'il aurait décidé à sa place. Ils étaient si peu proches tous les deux que s'en était déstabilisant surtout qu'il fallait prendre une décision.
Elle resta un moment silencieuse donc avant de finalement ouvrir la bouche et donner son avis.

"- Si on pouvait partir dès maintenant je pense que ce serait plus sage, à moins qu'il y ait d'autres survivants à chercher mais ça on ne me l'a pas dit."

Amanda ignorait s'il y avait d'autres personnes avec lui, tout ce qu'elle savait c'est qu'il n'y avait que lui ici elle ne sentait personne d'autre de vivant en tout cas. Elle était angoissée parce qu'elle ne voulait pas perdre son père même si elle disait tout le contraire depuis des années, elle ne voulait pas se retrouver orpheline pour de vrai. Ils avaient beau être en désaccord elle se voyait mal se retrouver toute seule en sachant qu'il était parti d'une manière aussi ridicule. Qu'est ce qu'il lui était arrivé d'ailleurs ? elle ne le saurait sans doute jamais s'il mourrait et s'il s'en sortait est-ce qu'ils se parleraient ? elle ne savait pas mais ce qui était certain c'est qu'elle ne voulait pas le perdre et encore moins perdre trop de temps pour le ramener à la base. Plus ils attendaient plus ils passaient de temps ici et plus ils prenaient le risque d'être rejoint par un groupe de morts vivants. Amanda ne sentait rien pour l'instant mais il faut bien avouer qu'elle était perturbé par la situation et du coup ses sens aussi. Les animaux qu'elle arrivait à percevoir n'avaient rien à lui dire.

"- alors s'il est transportable on rentre."

Elle ne voulait plus attendre, plus ils attendaient et plus ils prenaient de risque sans oublier la nuit qui allait forcément finir par tomber et à forte d'attendre elle arriverait bientôt.
word count: 452
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Le chef d'équipe dont Amanda faisait parti avait suivi la conversation entre la jeune femme et l'infirmier. Même si les données médicales étaient considérées comme confidentielles, dans la situation présente cela le regardait particulièrement car c'est lui qui devrait organiser le rapatriement du blessé et le retour de son équipe saint et sauve à la base.
Quand Amanda pris la parole pour donner son avis sur la situation il l'écouta attentivement et pris en considération ses idées et décisions. Même si elle était novice à ces yeux, il avait confiance en elle après avoir effectué 3 missions avec elle. D'autre part, comme le blessé était de sa famille, il écouterait ses décisions quoi qu'il arrivé.


Très bien. On se remet en route tout de suite.
Le colis est plutôt massif et ayant eu une blessure de ce type je sais qu'il lui sera difficile de marcher et compliqué pour nous de le trainer.
J'ai donc une idée à te soumettre : est-ce que tu nous permettrait de rester ici quelques heures le temps de bricoler une de ces voiture pour rentrer plus facilement et rapidement.
D'autre part, les gars, toi compris et ton père vous avez besoin d'un peu de repos. C'est un peu de temps perdu, mais on en gagnera beaucoup.

La décision te reviens. Dans cette situation, tu es la principale concernée étant donné ton lien avec lui. Il n'est pas lucide, entre la fatigue et les antalgique...




--------

Un soldat et l'infirmier me prodiguaient les premiers soins. Je me retrouvais désormais avec un bandage sur le torse pour me maintenir les côtes en place et limiter ma souffrance. Je n'avais pas vraiment les idées claire et il me semblait avoir compris qu'il y avait une légère hémorragie. Je n'étais pas médecin, mais j'avais participé à de nombreuses missions pour savoir que ce genre de blessures ne devaient pas être prises à la légère et être traitées rapidement.
On m'avait aidé à remettre mon t-shirt et ma veste et une nouvelle poche de perfusion m'avait été posée. Assis comme je le pouvais à l'intérieur du camion, adossé contre la paroi, je regardais le "doc" injecter une série de produit dans la perfusion. Je ne posais pas de questions. Mais comme je me sentais partir par moment, je me doutais que j'avais droit à une bonne dose d'anthologiques ou d'opiacés ce qui expliquait pourquoi j'avais des hallucinations auditives. En effet, il m'avait semblé avoir entendu la voix d'Amanda. C'était impossible qu'elle soit ici, déjà le terrain n'était pas son truc comme elle me l'avait fait comprendre. Et jamais elle n'aurait accompagné une équipe de sauvetage partie à ma recherche. Elle avait été claire, ça m'avait fait mal au cœur mais j'avais respecté son choix en la laissant vivre sa vie.

A un moment j'eu la mauvaise idée de vouloir inspirer et expirer à plein poumons ce qui me rappela à l'ordre immédiatement. Une douleur aigue et instantanée me fit pousser un léger râle de douleur. Je ne me considérais pas comme un homme douiller, plutôt dans la moyenne, normal quoi. Mais quand ça faisait mal... Et bien... Ca faisait mal.
Je posais machinalement la main sur la zone douloureuse en grimaçant, et , en respirant de manière plus superficielle.


Dites...
Comment on repart?


J'avais l'impression qu'ils ne savaient pas quoi faire et il y avait des discussions dans l'air. Etrangement on ne me demandait rien, comme si j'étais mis de côté et je n'aimais pas ça.
Je fermais les yeux un instant. Les antalgiques faisaient leur effet et la fatigue aidant, je piquais un petit somme involontaire. Quand j'ouvrais à nouveau les yeux, le soldant qui était avec moi avait changé de tête. J'en concluais qu'ils s'étaient relayés. Personne n'était encore venu me dire quel était la situation, ni me présenter le plan de l'équipe. J'étais le blessé, certes, mais ce genre de missions étaient ma spécialité et vu mon grade dans l'organisation j'avais mon mot à dire sur le plan en préparation.
Je me décidais donc à sortir du camion et me lever sur les protestations du "doc" qui étaient justifiées vu comment le monde tournait autour de moi. J'étais bien drogué et cette sensation d'impuissance était horrible. Debout, je me tenais au côté du camion et je marchais comme je le pouvais vers le côté d'où j'entendais les voix. Ma démarche me faisais penser à un homme ivre. Ce n'étais pas possible. Sous le regard furieux de l'infirmier, j'arrachais ma perfusion et fit une pression sur la veine pour arrêter le saignement. Si on devait rentrer par je ne sais quel moyen je devais être lucide.

Quand je vis le chef d'équipe, un subordonné qui je connaissais bien et que j'appréciais pour son efficacité et son professionnalisme, en pleine discussion avec une blonde qui ressemblait trait pour trait avec ma fille. Je réalisais que j'étais sérieusement drogué. Je me frottais les yeux pour tenter de faire passer les effets mais c'était inutile.


Satanées drogues...
Bon, c'est quoi le plan?
Pourquoi personne ne me dit rien? Je ne suis pas encore mort que je saches.
word count: 953
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

Amanda écoutait les arguments du chef d'équipe sans sourciller malgré le fait qu'elle cachait tout ce qu'elle ressentait actuellement. Elle était très troublé par l'état de son père et le savoir en danger était difficile pour elle. Malgré le fait qu'ils ne se parlaient plus depuis cette fameuse discussion l'autre jour il n'en restait pas moins son père et Amanda refusait de le perdre, surtout dans ces circonstances. Elle faisait donc tout son possible pour cacher son trouble et ses inquiétudes et même si elle était doué pour cela quelqu'un s'en rendrait forcément compte.

"- Si vous êtes certains qu'on puisse partir avant la nuit alors faites le."

De toute façon elle ne voyait pas d'autres façon de le ramener sans le faire marcher, alors autant écouter ce que les autres avaient à dire et Amanda étant novice en la matière elle ne pouvait que leur faire confiance. Elle espérait juste qu'il ne c'était pas trompé et qu'ils pourraient réellement remettre en marche l'un des véhicule présents. Voyant leur état c'était difficile à croire mais la plupart des hommes présents étaient nés pour ce genre de chose alors il fallait leur laisser le bénéfice du doute.

Soudain elle tourna la tête parce qu'une personne pris la parole et elle fut surprise qu'il soit debout, il semblait tellement fébrile. Sur le coup elle ne su pas comment réagir et se mit à lui crier dessus.

"- Qu'est ce que tu fais debout Jonathan ? retourne à l'intérieur et laisse l'infirmier s'occuper de toi parce que tu n'es peu être pas encore mort mais si tu ne retournes pas tout de suite à l'intérieur t'allonger rien ne garanti que tu ne le seras pas bientôt !"

Elle était sous le choc de le voir comme ça dans cet état, furieuse, surprise, perdu. Elle aurait voulu le prendre dans ses bras mais connaissant ses blessures cela ne lui aurait fait aucun bien. Et puis, il n'était pas sorti d'affaire et encore bien loin de la base puisqu'ils n'avaient pas bougé alors ce n'était pas la peine de se laisser aller. Pourtant, les yeux de la jeune femme brillaient beaucoup, se mouillant sans qu'elle le veuille vraiment.
De plus elle avait une sensation bizarre comme si elle sentait que quelque chose d'autre allait arriver, peu être bien quelque chose de pire que ce qu'elle pouvait vivre à présent. Ce présentiment ne semblait pas vouloir disparaitre et l'agitation des oiseaux qu'elle arrivait à ressentir ne l'aidait pas non plus à calmer cette tension présente en elle.

"- Faut pas qu'on traine trop longtemps ici." qu'elle se dit à elle même sans forcément le dire assez fort pour être entendu.
word count: 496
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Le militaire regarda Amanda. Ils étaient d'accord et il n'y avait donc pas à tergiverser. Il leur fallait réparer un véhicule rapidement et partir aussi vite.

Très bien, on fait au plus vite.
Pendant que l'on s'occupe du véhicule, est-ce qu'il vous serait possible de monter la garde? Mes hommes ne peuvent pas à la fois retaper une machine et scruter le coin.
Vous êtes plutôt douée pour repérer certains détails alors je préfère vous confier cette mission.


Sur ces mots le militaire s'en alla en direction d'un véhicule ancien que ces équipiers avait repéré et commençait à bricoler. La vieille mécanique était réputée pour être facilement réparable à cause du manque d’électronique.


-----


Mes idées n'étaient pas très claires et j'étais tiraillé entre la fatigue et la douleur. Si je ne m'appuyais pas contre le camion, je n'étais pas capable de tenir debout et je ne le cachais pas. De toute façon je ne pouvais pas le cacher.
Alors que je croyais halluciner en voyant ma fille qui ne pouvait pas être présente ici. Pas pour moi et encore moins dans un endroit hostile car elle ne pourrait pas faire cette folie inconsciente. J'avais espéré qu'elle serait restée en sécurité. Il suffisait que je soit dehors, un membre dans une famille en danger perpétuel suffisait amplement.

Personne ne répondait à mes questions. Ce n'était pourtant pas compliqué de me dire quel plan ils avaient prévu pour le retour. Il me semblait pourtant avoir été claire à moins que mon élocution soit brouillée par les antalgiques présents dans mon corps. Il me revenait en mémoire une soirée bien arrosée, où j'avais un peu trop bu et j'avais été filmé par mon épouse tentant de parler mais sans succès car les mots se mélangeaient et la prononciation n'était pas au rendez-vous. C'était un souvenir mémorable car c'était le soir où nous avions annoncés la future arrivée de notre fille. En repensant à ces souvenirs je sentais que je souriais nostalgiquement puis je redeviens sérieux en reprenant mes esprit. Enfin, j'essayais de le faire.

Lorsque l'un des secouriste qui me faisait penser à me fille se tourna vers moi et se mit à me parler, sa voix ressemblait trop à celle d'Amanda. Autant je croyais pouvoir avoir une hallucination visuelle, mais auditive, ce n'était pas possible. Les drogues n'étaient pas assez fortes.
Alors la seule chose possible, c'est qu'elle était bien là... Mon cœur s'accélérait à cause de la joie que je ressentais en la sachant présente ici. Je posais une main sur son épaule mettant un peu de poids sur elle de manière incontrôlée.


Debout...?
Oui...
Assis, couché ou debout, ça ne change rien, la douleur.
Et tu sais que je n'écoute personnes, c'est de famille non? Et toi comment tu t'es retrouvée dans cette galère?


Il me fallait un peu de temps pour parler. Assembler mes idées, être claire. C'était parfois un peu dure. Mais je ne m'en excusais pas car c'était inutile. Ils connaissaient mon état et je ne voulais pas perdre de temps.
Les drogues avaient un autre effet, elles m'empêchaient de me concentrer et voir certains détails. Mon environnement, les gens, c'était un gros fouillis dans mon esprit. Et j'avais parfois l'impression de ne pas saisir les subtilités des paroles de mes interlocuteurs.



Je ne vais pas mourir. Tu me connais j'ai la peau dure. Il en faut plus.
Et puis vous êtes-là donc on va rentrer.
Sauf que personne ici ne me dit quel est le plan.
Peux-tu m'expliquer?

word count: 666
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

Amanda était incapable de dire pourquoi mais elle ne se sentait pas à l'aise du tout. Il n'y avait pourtant pas d'odeur de mort plus forte qu'à l'habitude mais c'était sans doute la situation qui la rendait mal à l'aise. Son père blessé, des retrouvailles qu'elle n'avait pas voulu, pas dans ces circonstances et le voir ainsi ne l'aidait pas à se sentir bien. Elle voyait bien qu'il souffrait et puis en plus il avait posé sa main sur son épaule et elle avait l'impression qu'il pesait une tonne alors qu'il n'était pas totalement en appuis sur elle. C'était étrange comme situation, quelque chose dont elle n'avait pas l'habitude. Est-ce qu'il se souviendrait de leur discussion après ? nul ne pouvait le savoir mais les médicaments étaient assez puissants pour qu'il oubli tout.

"- Cela fait quelques temps que j'ai rejoins une équipe."

Elle avait du mal à croire qu'il n'était pas au courant, peu être qu'il avait oublié à cause des médicaments justement. Cette conversation n'avait pas lieu d'être, du moins pas ici et puis de toute façon qu'est-ce que ça allait changer qu'ils discutent, mais bien sur c'était sans compter sur le caractère de son père qui était le même que le sien au final. Normal vu qu'ils sont du même sang.

"- Il n'y a pas de plan, on rentre !"

Amanda semblait de plus en plus nerveuse et elle tourna la tête en direction du sergent pour essayer de voir où ils en étaient et comme elle ne voyait rien avec son père collé à elle, elle parla plus fort afin d'être entendu par le groupe un peu plus loin qui s'attelait à remettre un véhicule en état.

"- Ca va être bon là, parce qu'il ne faut vraiment pas qu'on traine ici."

Amanda était inquiète et pas seulement par l'état de son père mais aussi par ce qui se passait autour d'eux. Pas dans les alentours immédiats mais beaucoup plus loin. Elle n'arrivait vraiment pas à comprendre mais elle se sentait de plus en plus anxieuse. Il faut dire qu'elle n'avait jamais eu de problème avec d'autres survivants pas comme son père avait pu en avoir et c'était sans doute leur présence qu'elle ressentait mais qu'elle n'arrivait pas à définir.
Elle tourna ensuite le visage vers son père et le regarda longuement avant de lui dire sincèrement.

"- S'il te plait va te rallonger."

Il n'était pas en forme, pas suffisamment pour marcher jusqu'au véhicule qu'ils étaient en train de réparer alors autant rebrousser chemin et retourner se mettre à l'abri dans celui qu'il venait de quitter.
word count: 491
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Je me sentais clairement drogué et malgré cela j'arrivais à réfléchir un peu. Bon, pas très vite et sur des problèmes simples car mon esprit était bien embrumé mais je comprenais notre situation dans les grandes lignes même si parfois mes paroles pouvaient être incohérentes. C'est d'ailleurs à cause de notre situation que je ne voulais plus de médicaments. Je savais que j'allais souffrir, mais au moins je ne serais pas un boulet pour les autres. Il allait me falloir un certain temps pour récupérer mes facultés cognitives et j'espérais que les personnes présentes se montreraient compréhensives en cas de délires de ma part.

Amanda répondait à mes questions de manière simple et en prenant son temps. Cela me permettait de suivre mais aussi de lui répondre. Elle faisait donc partie de cette équipe de secours. Je savais qu'elle s'était engagée car je l'avais lu dans un rapport mais je n'était pas intervenu. J'avais fait le choix de la laisser vivre sa vie et de ne pas lui faciliter les choses. Cela ne voulais pas dire que je lui avais mis des bâtons dans les roues. Non, je m'étais tout simplement tenu au loin la laissant faire seule ces choix et prendre à la fois les bonnes et mauvaises décisions. Cela n'aurait pas été juste de ma part vis à vis des autre survivants de donner des passes droit à Amanda à cause de notre lien de parenté.


Oui j'ai cru comprendre que tu t'étais engagée, que tu t'entrainais et que tu bossais.

Je ne fis pas de commentaires là dessus. Je n'en n'avais pas à faire et je ne me sentais pas d'engager cette discussion ici. J'étais fatigué et rester debout commençait à me peser. J'avais mal quand j'étais allongé, pareil debout, je décidais donc de tester la position assise. Il y avait un marche pied près de la porte passager du camion et je m'en approchais avec précaution, m'appuyant contre la carrosserie pour m'assoir en douceur. Malgré cela je fis une légère grimace tout en maintenant mon bras appuyé contre mon torse.

Putain, fait-chier. Lâchais-je à vois haute pensant garder ça pour moi. Putain de médicaments.

Amy m'annonçait qu'il n'y avait pas de plan, qu'on allaient rentrer. Je regardais les hommes s'activer autour de nous. Il réparaient un véhicule assez grand pour qu'on tiennent tous dedans. Nous allions donc reprendre la route et bizarrement je ne le sentais pas pour deux raisons.
La première est qu'avec la route défoncée j'allais salement morfler niveau douleur et je ne pourrais pas échapper à la prise d'anti-douleurs.
La seconde était liée à ceux qui m'avaient piqué la moto. Rien ne nous disait qu'ils n'étaient pas encore là attendant que le camion soit de nouveau en état de marche pour nous le prendre. Il allait falloir qu'ils se tiennent prêts à se défendre en ne comptant pas sur mo aide.
Quand ma fille me demandais de me rallonger, je la regardais. Elle était à la fois sérieuse et inquiète. Quand à moi, je n'avais pas la force de la contredire. De toute manière le voyage se ferait allongé pour moi. Mais avant je devais leur dire ce qu'il s'était passé.


Vous n'avais pas de vaisseau?
C'est la poisse. Deux jours de route sur une route qui n'en a que le nom. Je ne pourrais pas vous donner d'information pendant le voyage car la douleur sera trop forte.
Vous avez deux choix, le camps de base qui est proche mais avec peu de moyens médicaux et Atlantis qui est à deux jours. Au camps on pourra être en sécurité plus tôt et il ont de quoi me permettre de tenir jusqu'à ce qu'on nous évacue. Ou alors on taille la route.
Si vous choisissez de retourner à la cité, il va falloir que vous soyez sur vos gardes.
Je ne me suis pas planté en moto tout seul. J'ai été attaqué, dépouillé de mon matériel et laisse pour mort. Je n'ai vu que deux personnes, mais ils peuvent être plus nombreux.
Ils pourraient encore être là et en vouloir à votre matériel et au véhicule que vous préparez.


Je pris une légère inspiration, lente et profonde pour éviter d'avoir mal. Respirer par petite inspirations était fatiguant et insuffisant. Je fermais les yeux quelques instants en me concentrant sur ma respiration afin de ne pas aller trop loin.
Fichus côtes.
Quand je me sentais un peu mieux j'ouvrais les yeux et fixais à nouveau Amanda.


On va avoir besoin de toi.
Tes sens sont plus fins que les miens, plus fort que je ne le serais jamais.
Tu perçois quelques chose de louche?
Je ne suis plus bon à rien de ce côté là depuis bien longtemps. C'est toi notre ange gardien maintenant.
word count: 876
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

Amanda ne s'attendait pas à avoir une discussion avec son père surtout pas dans un endroit comme celui-ci, alors elle ne réagit pas plus que cela.. Elle répondit simplement.

"- Oui, je ne suis pas du genre inactive."

Alors qu'elle aurait pu dire autre chose mais là elle faisait un peu référence à sa mère qui n'était jamais en reste et qui ne laissait pas les autres faire à sa place. Amanda tenait d'elle et de son père bien entendu. Elle avait d'abord observé les autres et puis avait finit par demander, s'informer et puis finit par s'engager. L'entrainement avait été intense mais rapide et après cela elle était parti sur le terrain et c'est aussi pour ça qu'elle était là, sans cela elle serait toujours à la base bien à l'abri.

Elle observa son père s'assoir et manqua de faire un bond quand elle l'entendit râler, c'était bien son genre de râler mais elle s'assura d'abord que tout allait bien, visuellement parlant bien entendu parce qu'elle n'était ni médecin ni rien d'autre et qu'elle ne lui ferait que du mal si elle s'approchait pour venir voir.
Elle l'écouta ensuite, c'était bien lui, toujours à vouloir donner son avis, en même temps il avait un peu raison puisqu'il pouvait parler et réfléchir, ses informations seraient sans doute utiles au sergent afin qu'il prenne une décision. Amanda ne savait pas quoi penser de son côté si ce n'est qu'elle n'était pas à l'aise par ici comme si quelque chose leur fonçait droit dessus mais elle n'était pas capable de le décrire.
Et quand il s'adressa à elle elle ne pu faire autrement que répondre avec sincérité vu qu'elle n'était pas seule et qu'elle ne pouvait pas tout garder pour elle, la vie des autres dépendaient aussi de ses pouvoirs.

"- Je sais pas... j'me sent angoissée, c'est quelque chose qui ne m'est jamais arrivé encore et je me demande si cela ne vient du fait que tu sois là ou juste parce que les animaux réagissent bizarrement. Y'a pas de morts vivants dans le coin je le sait mais y'a quelque chose qui me dérange c'est pas normal justement qu'il n'y ait rien de mort"

C'était pas habituel, en général y'en a toujours quelques uns même s'ils sont rares ils sont présents. Les endroits où y'en a pas c'est qu'il y a autre chose, des prédateurs ou quelque chose qui les éliminent.
word count: 470
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Lorsqu'Amanda me dit qu'elle n'était pas du genre inactive, je souris. J'aurais aimé rire mais la douleur aurait été pire et je n'étais pas prêt à souffrir plus que nécessaire. C'était une réplique qui aurait pu sortir de la bouche de sa mère. Qu'est-ce que cette femme me manquait... Je fermais les yeux un instant en repensant à cette blonde qui n'avait pas froid aux yeux et qui n'hésitais pas à me tenir tête pour que j'écoute ses arguments ou suive son plan. Au tout début nous collaborions dans une enquête, elle policier moi, un agent infiltré. Elle était très perspicace et avait découvert que je cachais quelque chose, que j'avais un truc pour avoir autant d'informations. Brooke avait su comprendre mon secret et elle l'avait accepté. Elle avait toute ma confiance, et mon amour à jamais...
Cette pensée triste me faisait grimacer. Par chance vu mon état, personne ne pourrait se douter que j'avais un moment de nostalgie mélancolique dont je ne voulais absolument pas parler.


C'est une bonne chose. Ca te sauveras la vie.
Tu as toujours été une battante, ne laisse personne te dire le contraire.


Je me sentais fatigué et plus le temps passait, moins sa s'arrangeait. Par chance j'étais assis et je craignais ne pas pouvoir me relever. Ils avaient raison, le temps m'étais compté. Tout ce que je voulais c'était ne pas faire de peine à ma fille. Je ne voulais pas non plus l'inquiéter.
Je devais être fort et tenir jusqu'à ce qu'on arrive à bon port.
Amanda m'expliquait ce que la faisait se sentir mal à l'aise. Je l'écoutais attentivement. Elle ne savait pas si cela venait du fais que je sois là ou si c'était les animaux qui avaient un problème. J'essayais de réfléchir, mais je n'arrivais pas à le faire rapidement à cause des drogues.
Mes pouvoirs déraillaient depuis quelques mois. J'avais mis cela sur le compte de l'âge. Et si c'était une interaction entre nous? C'était un peu tiré par les cheveux, mais il pourrait y avoir un lien psychosomatiques dans le sens où nos problèmes d'entente pourraient se répercuter sur nos dons. Les émotions influaient sur nos capacités, il n'était pas impossible que nos problèmes le brouillent.


C'est peut-être ça...
Tu as peut-être raison... Je veux dire la solution...
Tu dis que ma présence est peut-être la source de ton malaise. Toute la rancœur que tu as à mon égare, qui est mérité, doit sans doute te troubler émotionnellement. Et de mon côté, la culpabilité, les soucis que je me fais à ne pas te savoir en sécurité c'est peut-être qui fait que je perd le contrôle de mes capacités... Cela fait des mois que je ne me transforme plus car ça se passe mal, je perd conscience et je deviens totalement un animal, à la fois physiquement et psychiquement...
Nos émotions influent sur nos pouvoirs et notre corps en général...
Il y a aussi un prédateur qui rode ou des ennemis de caché, et l'ensemble des deux créé un trouble...


Par l'intermédiaire d'Amanda, je me sentais désormais en danger. Je devais faire en sorte de ne plus les déranger afin de les laisser avancer comme ils le souhaite et ne plus les freiner. Conscient que je ne pourrais pas me relever seul ni même aller jusqu'à l'arrière du camion pour m'allonger je décider de faire une chose qu'Amanda ne s'attendrais pas : lui demander de l'aide.

Bon je vais vous laisser travailler tranquillement. Est-ce que tu peux m'aider à me mettre debout et aller jusqu'à l'arrière du camion?
word count: 666
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

Amanda ne pu retenir un sourire quand elle entendit son père lui dire que c'était une bonne chose. Elle ressemblait à sa mère par bien des traits et une partie de son comportement mais aussi beaucoup à son père et c'était difficile de dire le contraire surtout quand on le connaissait. Elle était aussi têtue que lui et avait une fierté bien trop mal placée, ce que sa mère n'avait pas.

Amanda lui expliqua ensuite qu'elle était mal à l'aise et qu'elle n'arrivait pas à comprendre le pourquoi de ce malaise justement. Son père semblait avoir une explication qu'elle écouta attentivement même si en temps normal elle n'aurait pas écouté. Là, ils étaient sur le terrain et il avait une certaine expérience qu'elle n'avait pas et elle ne pouvait pas ne pas l'écouter. De plus, elle l'entendit dire que son pouvoir déconnait et cela la surpris, apparemment c'était du à sa présence sans doute mais c'était surtout inquiétant parce que s'il ne maitrisait plus son pouvoir son avenir allait être un problème.

"- Ouais, ben on trouvera une solution parce qu'il n'est pas question que tu restes animal parce que je suis dans les parages."

Et là dessus elle était sincère. Elle ne voulait pas qu'il perde le contrôle de son pouvoir du coup ils allaient devoir trouver une solution et si l'un des deux devait partir et bien ils le ferrait pour le bien de l'autre. Après tout ils étaient resté si loin l'un de l'autre pendant tellement longtemps que cela pouvait expliquer qu'ils ne s'en soit pas rendu compte avant.

Amanda tourna le visage extrêmement surprise par la demande de son père à son égard. Il lui demandait de l'aide et elle pouvait se rendre compte sans même y penser qu'il venait de faire quelque chose de vraiment difficile pour lui, car comme pour elle il était aussi borné et fier alors lui demander son aide devait lui couter beaucoup.

"- Oui, viens."

Et elle se rapprocha de lui tout en l'aidant à se relever, le soutenant autant qu'elle le pouvait en essayant de ne pas lui faire plus de mal qu'il en avait déjà. Elle l'aida donc à se rendre à l'arrière du camion afin qu'il s'y allonge un peu et surtout que l'infirmier s'occupe de lui.
Et alors qu'il venait de s'allonger elle la quitta sans dire un mot se précipitant dehors et cria en direction du sergent.

"- Sergent ! Il y a quelque chose qui approche il ne faut pas qu'on traine ici ! Il faut qu'on y aille !"

S'ils se terminaient vite ce qu'ils étaient en train de faire ils auraient encore le temps de fuir pour se mettre à l'abris mais s'ils trainaient trop Amanda sentait que quelque chose de grave pouvait arriver.
word count: 512
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Je ne me sentais vraiment pas bien et mon esprit était toujours légèrement embrumé à cause de tous les médicaments que l'on m'avait fait prendre. Ils étaient nécessaires mais j'avais beaucoup de mal à les supporter. Toutefois j'allais obéir, j'étais fatigué et dans mon mal-être je savais que mes blessures y étaient aussi pour quelque chose.

En retournant vers l'ambulance, j'étais surpris que ma fille m'aide. Peut-être que les choses s'arrangeraient? Mais pour ça je devais survivre. En pensant à cela j'éprouvais soudainement de la colère. Pourquoi étais-je gravement blessé au moment où Amanda me parlait de nouveau? Karma, le destin. Putain ça me faisait chier et je comptais bien me battre pour survivre.

Une fois à l'arrière du camion, je tentais de m'installer au mieux mais ce n'était pas évident. A part, allongé sur le côté je ne pouvait pas me poser autrement. A l'instant même où je fus à la merci de l'infirmier il en profita pour me reposer une perfusion. A peine fait je lui saisi le bras pour attirer son attention.


Les médicaments ok, mais pas de drogues, je dois rester conscient si on veut tous s'en sortir.

Je regardais de nouveau Amanda, très inquiet à cause de la situation. car je ne voyais pas comment on arriverait à temps à un endroit sécurisé où il y aurait de quoi me soigner. A moins qu'on aient un téléporteur ou un vaisseau sous la main. J'étais foutu.

Je n'ai pas l'intention de disparaître. C'est pour ça que je ne les utilise plus. Et ça ne sers à rien de t'en aller. Quand c'est la fin c'est comme ça. Mon père est parti ainsi quand j'étais gamin.

Je ne lui avais jamais parlé de mon père et de la manière dont il était mort. Il s'était simplement réincarné en son animal de prédilection. Je ne savais pas si c'était son don qui était ainsi ou si c'était notre aptitude familiale. Quoi qu'il en soit ça me terrifiais car je détestais perdre le contrôle ou être impuissant et là il m'arrivait les deux. D’autres part je n’avais absolument pas l’intention de disparaître.
Peu après elle s'éloignait assez vivement pour poursuivre son travail. Je ne dis rien car ils devaient avancer et je ne faisais que leur faire perdre leur temps inutilement. Elle avait l'air de les pousser ou de leur donner des informations.
En tout cas je percevais un sacré changement chez elle. Elle avait mûrie. Ce n'était plus la gamine que je connaissais, mais une femme active, responsable et débrouillarde. Comme sa mère.

Je bougeai légèrement pour trouver une meilleur position mais en vain. Ne pas bouger était la seule chose que je pouvais faire.
Je regardais l'infirmier et décidais de lui poser quelques questions.


Vous ne pouvez vraiment pas m'opérer là? J'ai déjà vu des opérations d'urgence sur le champ de bataille.
Je suis costaud, vous êtes compétent et on est dans la merde.
Que devez-vous faire pour m'arranger ça?


Je n’arrêtais pas de réfléchir et il nous fallait un autre plan. L’infirmier me fit une nouvelle perfusion et m’expliquait qu’au-delà des compétences qu’il n’avait pas et le matériel insuffisant et inadapté.
Il était aussi désemparé que moi et quand je lui demandais la radio pour contacter la base il ne posa pas de question et m’indiqua le nom de leur mission qui était Exo-S-2842.


Mission EXO-S-2842 à Base Atlantis.
Ici le capitaine Chase.
Dis-je d’une voix fatiguée mais lucide.
Je lâchais le bouton de la radio attendant un message de retour qui ne se fit pas attendre. Il y eut un bipe puis une série de grésillements et une voix répondît.


Je suis bien avec l’équipe de sauvetage.
Il font une tentative de réparation d’un véhicule pour le transporter au plus vite vers une unité médicale.
Cependant avec l’infirmier sur place, nous craignons de manquer de temps par rapport à ma pathologie.
Nous demandons donc une extraction du groupe au plus vite.
Presence potentiele d’hostiles sur la route.


Mon interlocuteur m’indiqua avoir pris note des informations et qu’il nous recontacterai au plus tôt. Me doutant que la réponse ne serait pas instantanée je posai la radio à côté de moi et laissai l’infirmier prendre mes constantes tout en grimaçant à cause des résultats. Mon état empirait, nous en étions conscients tous les deux.

Au bout d’un demie heure la radio grésilla et une autre voix que je reconnu nous répondait.
Tout ce qu’ils pouvaient faire c’était téléporter un caisson de stase au camp de base qui était le plus proche de nous. Une fois dedans, ma blessure ne pourrait plus s’aggraver et permettrait à l’équipe de soit attendre une évacuation soit repartir dans l’autre sens avec un véhicule adéquat.
Il ajouta que l’information avait déjà été transmise au chef d’équipe qui validait l’idée et m’engueulait de ne pas rester au calme comme on me le disait. Mais ça, le boss et moi savions que je m’en contrefichais.
Modifié en dernier par Jonathan Chase le 09 sept. 2021 19:55, modifié 1 fois. word count: 947
Avatar du membre
Amanda Chase
Messages : 220
Enregistré le : 14 oct. 2020 13:38
Type de personnage : Humaine sorcière
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Quelque part dans l'univers d'Exodia
Age : 21 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Amanda Chase »

C'est vrai qu'elle avait envisagé de partir, de quitter atlantis pour rejoindre la base lunaire dont elle avait vaguement entendu parler histoire que son père puisse rester lui même et ne pas devenir ce qu'il semblait craindre le plus, c'est à dire l'animal qu'il pouvait être quand il se transformait. D'après lui, il avait de plus en plus de mal de redevenir lui même depuis quelques temps après une transformation alors cela voulait bien dire qu'il y avait un problème et Amanda ne voulait pas être ce problème. Après tout, il était fort possible de leurs pouvoirs ne puissent pas fonctionner tant que l'autre était bien vivant et elle ne supportait même pas cette idée, alors elle ne voulait pas lui répondre pour éviter de se montrer agressive ou méchante ou lui sembler n'en avoir rien à faire.

"- On en parlera plus tard quand tu seras sur pieds et guéris."

Et elle espérait bien que tout ceci allait lui faire comprendre qu'elle ne voulait plus en parler surtout pas maintenant et peu être même pas plus tard.
Elle fini par le laisser avec l'infirmier et alla voir le sergent histoire de savoir où ils en étaient parce qu'elle avait cette sensation qui ne semblait pas vouloir partir. Par chance ce dernier lui dit qu'ils y étaient presque et qu'ils pourraient partir d'ici quelques minutes tout au plus. Et c'est bien ce qui se passa, après qu'elle se soit éloigné on lui fit signe de revenir parce qu'ils embarquaient tout le monde dans le véhicule qu'ils venaient de remettre en état et qui avait démarré au plus grand soulagement de tous.
Elle les laissa déplacer son père et le regarder de loin, cela lui faisait mal de le voir ainsi et lui rappelait sa mère même si elle était jeune certaines images ne disparaissent jamais.

La route fut assez chaotique, son père devait souffrir mais elle remarqua qu'il ne montrait pas grand chose, il avait toujours été ainsi voulant montrer qu'il était fort et ce n'était pas Amanda qui allait lui en vouloir, mais elle savait qu'il souffrait. Elle pouvait l'entendre, son souffle le trahissait et même si elle faisait son possible pour ne pas l'écouter son ouïe bien trop fine faisait qu'elle l'entendait malgré tout.

Le voyage fut bien assez long pour tout le monde et c'est donc un peu soulagé mais fatigué que tout ce petit monde débarqua dans le campement et à la grande surprise de tous on vint leur dire qu'il y avait un guérisseur sur place, une sorte de mutant ayant un don de guérison. Bien sur il ne ferait pas de miracle en deux temps trois mouvements mais si on lui laissait le temps il pourrait soigner les blessures de Jonathan et cela soulagea vraiment la jeune femme. Elle resta malgré tout très inquiète parce que les odeurs qu'elle sentait depuis le début ne la quittait pas et encore moins les bruits qui semblaient toujours présents bien que lointain. Et puis elle savait que l'état de son père était grave alors malgré son inquiétude elle accepta la proposition du sergent, c'est à dire aller se reposer un peu le temps que son père soit pris en charge. De toute façon elle n'avait rien de mieux à faire alors autant accepter.
Bien entendu elle ne s'endormit que longtemps après mais réussit malgré tout dormir un peu, ce qui ne lui ferait pas de mal.
word count: 636
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 122
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Nouvelle mission et pas des moindres - Flashback - PV Jonathan

Message par Jonathan Chase »

Les équipiers de ma fille étaient efficaces et pragmatiques. Avec toute les informations que nous avions échangés, le matériel qu’on recevrait d’Atlantis et le véhicule qu’ils venaient de redémarrer, un plan digne de ce nom fut mis au point et surtout exécuté en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
Il avait donc été décidé qu’on se rendrait au poste avancé pour me mettre dans un caisson de stase le temps qu’on vienne nous récupérer. Avec une variable en moins, moi blessé, un endroit sécurisé relativement proche et un moyen de transport ils pourraient travailler comme bon leur semblerait. Sans perdre de temps, on me transporta dans le véhicule, m’installant de sortes que je sois allongé, sanglé avec une perfusion. L’infirmier avait respecté mon souhait de rester conscient, pas de drogues afin que je leur donne des indications. Cependant, avec les médicaments je sentais qu’il m’injectait aussi quelques anti-douleurs car même avec de la volonté, personne ne pourrait supporter un tel voyage avec une blessure de ce genre. Je n’étais pas dans les vapes, je souffrais atrocement mais j’étais conscient de ce qu’il se passait autour de moi. Par moment je sentais que j’avais perdu conscience, avec l’épuisement c’était parfaitement logique et pour supporter ça il faudrait être sur-humain ce qui n’était pas mon cas.
J’évitais de me plaindre car je ne voulais pas inquiéter ma fille mais je ne pouvais pas masquer les grimaces de douleurs qui crispaient mon visage ni les poings que je serais fortement pendant un pic de douleur bien souvent lié à l’état de la route et de ces trous. Il m’était impossible de dire combien de temps avait duré ce voyage. Cela me paraissait être une éternité. Toutefois je me souviens un des militaire s’exclamer qu’on était enfin arrivé au poste avancé. J’entendais des paroles de soulagement, et j’avoue que je l’étais moi-même car nous n’avions pas été attaqués et mon calvaire se terminait. Ce que j’ignorais c’était si nous avions été suivi ou pas et quand je reverrais ma fille après avoir été transformé en glaçon.
Aussitôt à notre entrée dans le poste avancé, le médecin de l’endroit me pris en charge. Je m’attendais à être rapidement dans le caisson de stase mais en fait il semblait qu’il en était tout autre. On me conduit rapidement sur une table d’auscultation où le médecin commença à m’examiner sans me laisser parler. Je sentais une extrême fatigue accompagnée d’une réduction progressive de la douleur.
Lorsque j’ouvrais de nouveau les yeux, j’étais dans une autre pièce, un chambre, sans perfusion ni moniteur. Le médecin qui était assis dans le fauteuil à côté de moi avait une sale tête, celle d’un type épuisé. Il m’informa que j’étais tiré d’affaire car il m’avait soigné. Nous avions eu de la chance qu’il soit mutant avec un don de guérison, mais il ne pouvait pas faire de miracle. L’hémorragie avait été guérie, mais le reste des blessures moins graves étaient toujours là et mon corps devait suivre le processus de guérison normale. Il ne pouvait pas faire plus au risque d’être trop affaibli ce que je comprenais parfaitement. Je devais donc garder le lit le temps de me remettre, mais mes jours n’étaient plus compté.

Quelques jours plus tard, toujours souffrant, mais autorisé à marcher un peu, je faisais quelques pas sans surveillance à la découverte de l’ensemble des locaux que je n’avais pas pris le temps de voir la première fois.
Mon autre objectif était de voir Amanda car j’étais inquiet ne l’ayant pas vu depuis notre arrivée. J’espérais qu’elle était encore ici et qu’elle n’était pas partie en chasse de nos potentiels ennemis dont on ne me disait rien.


word count: 699
Répondre

Retourner vers « Amériques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité