Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Ce continent est envahi par les zombies, si vous êtes un être fait de chaire et de sang, faites en sorte de ne pas vous faire remarquer car vous serez vite pris en chasse et dévorés.

Répondre
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

Voilà un jour qui allait être terriblement spécial pour moi, j’allais aller enfin sur la terre depuis ses dernières années que je l’avais quitté. J’étais terriblement nerveux de savoir comment cela allait se passer, mais en même temps, j’étais terriblement heureux. Au moins, j'allais vivre cela avec un coéquipier du vaisseau, je me préparais alors pour ce voyage. Après quelques heures, nous étions préparés et nous étions partis vers la terre. J’étais terriblement concentré à mes tâches jusqu’à temps que j’aperçois complètement la terre, on s'approchait tranquillement de celle-ci. Je la regardais en silence et je repensais à mon passé là-bas. C'était tellement incroyable et beau de qui se trouvait devant nous. Je me suis dit que j’allais retenir toutes ses émotions. Mais je n’en n’avais été incapable, je viens soudainement prendre ma cape dans une de mes mains, pour ensuite me lever, je regarde toujours longuement cette terre. Je viens soudainement me mettre à genoux au sol pour ensuite fondre en larmes je ne croyais tout simplement pas que cela aurait été possible un jour, mais, m'ont dit de ne jamais abandonner, c’est ce que j’avais fait. J’espère qu’il n'aurait pas trop de danger là-bas tout de même. Je me relève après un moment pour ensuite sourire légèrement à mon coéquipier, j’avais terriblement hâte de monter cette terre à mes enfants un jour et de rencontrer toute mon histoire a ceux-ci. Surtout, je serais là pour eux et lui qui allait porter, je l’espérais mes gênes, je serais également là pour lui. Je viens soudainement passer une main dans ma chevelure pour ensuite essayer de me calmer. J’allais par-là suite mettre ma combinaison une fois celle-ci mit, j’allais de nouveau m’asseoir aux commandes. J’aurais tellement aimé savoir ce que mon père m'aurait dit en ce moment. Mais j’avais déjà tout de même une bonne idée et j’étais terriblement fière de lui de ce qui m’a apporté même si par moment cela avait été assez difficile pour moi.
word count: 385
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 187
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Jonathan Chase »

Les journées s'enchainaient les uns après les autres, aussi longues et fastidieuses. Tout comme les autres survivants, je faisais de mon mieux pour qu'un jour nous puissions rentrer définitivement sur Terre.
Pour le moment nous ne pouvions pas dépasser la limite des trois heures de présence sur la planète car nous risquions tout simplement de mourire. De nombreuses études étaient en cours pour comprendre pourquoi? Quel était le lien avec les monolithes? Nous ne savions rien.
Et c'est ça ce fichus problème. Le rien monumental!
J'étais agacé par ce manque d'avancées. Notre peuple se mourrait sur cette base lunaire à peine fonctionnelle. Je n'étais pas en colère contre les gens qui travaillaient pour notre survie, mais contre celui, celle ou ceux qui cherchent à nous perdre.

Hier nous avions eut un signal nous indiquant qu'une balise était en panne. Elle nécessitait d'être remplacée pour être réparée par la suite. Avec le temps limité qui nous était donné nous ne pouvions pas nous attarder pour faire des recherches pas nous même.
Normalement, ce type de missions est confiées à nos jeunes car elles sont simples et leur permettent d'apprendre progressivement. Mais j'avais besoin de "prendre l'aire" et de vérifier quelque chose.
J'avais reçu de nombreux rapport sur l'un de nos membres. Un homme bien, droit avec de grandes qualités mais qui semblait avoir des problèmes d'adaptation sur la base et je voulais profiter de cette mission pour en discuter avec lui et voir comment l'aider au mieux.
J'avais pris les reines de cette mission de routine et je m'étais présenté au vaisseau un peu avant l'heure pour faire des vérifications et prendre les commandes de l'appareil. Cela n'avait pas besoin d'être piloté, c'était presque entièrement automatisé. En attandant l'arrivée de Clark Kent, je vérifiais le plan de vol, et les différents systèmes. Tout était OK.
Quand Clark arriva je le saluais tout simplement, j'attendais qu'il s'installe pour lancer la procédure de décollage. Pendant le trajet, je restais silencieux mais tout de même observateur. Clark me paraissait concentré sur la mission ce qui était tout à fait normal. Mais à un moment, son attitude changea et devin légèrement étrange. Il montrait des signes de nervosité. J'avais constaté cela avec sa manière de manipuler sa cape dans ces mains. Puis il se leva sans raison, s'agenouilla et se mis à pleurer. Le pauvre garçon était à bout de nerfs et il avait besoin d'aide. Au bout d'un moment, il revint à sa place et me sourit. Ce qui me fit peur n'était pas ses larmes mais le sourir qu'il affichait juste après. Ca c'était inquiétant.


Ca va aller gamin?
Respire un coup, détend toi, tout va bien se passer.
Je te tutoie, ça te dérange pas?
Je trouve que ça détend l'atmosphère. Cette mission est une mission de routine, il n'y a pas de danger extrême et tu n'as pas à protéger ou sauver qui que ce soit. Je suis un professionnel tout autant que toi et je sais me débrouiller.
Donc, nous allons attérire, changer un détecteur hors service par un nouveau, faire quelque vérifications sur la faune et la flore et repartir au bous de deux heure.
J'aimerais que tu profite de ces quelques heures sur terre et que tu penses à ce qui te poses problème en ce moment afin qu'on en parles ensemble pour déterminer ce qu'on peut faire pour t'aider.
Car, ça se voit que tu ne vas pas bien et on ne peut pas te laisser comme ça. Tu n'es pas seul.
Ok?

word count: 664
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

Si cela allait aller, je ne savais pas trop, je repensais à mon passé et a ma mère et j’avais soudainement des visons ce qui ne m’aidais aucunement. Je n’arrivais pas à me concentrer d’un coup et avec ses visions, je n’allais pas trop bien. Mais oui, je devais me détendre et penser à autre chose, c’est-à-dire cette mission et à lui à côté de moi. Je tentais alors de respirer calmement et de me calmer, non, il pouvait bien me tutoyer. Effectivement, cette mission va être tranquille à comparer aux autres, c’était les meilleures missions, je croyais bien, même si j’aimais sauver les autres et tout. J’étais heureux de savoir que celui-ci était assez à mon niveau tout de même, pour se défendre et tout. Cela m'allait bien pour ses vérifications et changé un des détecteurs. Pour oui repartir au bout de deux heures et parfais, j’allais réfléchir à tout cela également. J’allais ensuite en parler et on allait déterminer tout cela par-là suite. Effectivement, je n’allais terriblement pas bien et je ne me reconnaissais vraiment pas cela n’était pas moi. Il avait raison je n’étais pas seul, j’avais tous ceux-ci auprès de moi. J’étais heureux qu’ils se soucient ainsi de moi, même si je pouvais être vraiment compliqué à comprendre parfois.

Non, cela ne va pas, je pense à mon passé et ma mère et j’ai des visions. Mais oui, je dois me détendre, non cela ne me dérange aucunement. Oui, ses missions sont les meilleures, c’est parfait qu'on va faire cela une fois sur terre cela me va. Oui, je vais penser à ce qui me cause probablement et parfait merci. Je suis heureux d’être avec quelqu’un qui est un professionnel tout comme moi.

J’étais toujours assis aux commandes, je respire soudainement assez rapidement et difficilement d’un coup. Je regarde droit devant moi et j'essayais de me calmer, je viens soudainement fermer les yeux et me coucher dans ma chaise. Je devais me calmer car je ne veux pas me brûler avec mais lasers ou bien que cela soit lui qui allait y passer. Je me regarde de nouveau longuement pour ensuite regarder celui-ci en silence.
word count: 396
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 187
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Jonathan Chase »

Jonathan ne se considérait pas comme étant un vieil homme cependant la majorité des gens avec qui il travaillait lui faisait bien sentir que la différence d’âge était visible et qu’ils le considéraient comme potentiellement faible en mission. Or c’était loin d’être le cas. Il était conscient qu’il n’avait plus la forme de ces vingt ans, mais il avait gagné en expérience, en maîtrise et surtout en roublardise. Comme le dit l’expression, ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace.

Il était accompagné d’un jeune homme pour une mission de routine qui avec un objectif double : aider le jeune homme en découvrant ce qui le perturbait. Plusieurs rapports lui avaient été transmis relatant divers problèmes. Il y avait eut de nombreuses discussions à ce sujet pour déterminer la meilleure approche, mais aucune ne semblait adaptée car le jeune Clark n’était pas humain et son esprit ne fonctionnait pas comme celui de la plupart des survivants. C’est pour cela que l’ancien agent de la CIA se proposa. Il avait dirigé de nombreuses équipes, il avait une fille avec qui il rencontrait lui aussi de problèmes mais surtout son esprit était différent des humains. Sa capacité à se transformer en animal, pouvoir être totalement une autre forme de vie et vivre ainsi avait pour conséquences une certaine facilité à entrer en contact avec un être différent de lui.

Le vol se poursuivait, la Terre était de plus en plus grosse et cette vision eut un effet inattendu chez Jonathan : i était à la fois ému, bouleversé et impatient. L’idée de fouler la terre, sentir l’odeur de la nature, des plantes lui faisait extrêmement envie. Toutefois il devait cesser de penser à lui et se concentrer sur le jeune homme ce qu’il fit.

Il avait été franc avec Clark car il chercher à comprendre ce qui n’allait pas. Et sans confiance ça ne serait pas possible. Alors, mentir sur les raisons de leurs présence était une mauvaise idée. Les réponses qu’avait donné Clark suite à ces révélations lui confirmait qu’il avait fait le bon choix.
Le jeune homme se confiait assez rapidement. Il pensait beaucoup à sa famille qui lui manquait et cela le perturbait… Problème de concentration, sommeil sans doute car il avait des hallucinations. Mais ça c’était une réflexion logique pour un cerveau humain. Lui, il était kryptonien.


Ok Clark.
Je ne suis pas psy. Je ne vais pas chercher à te retourner l’esprit. Je suis juste un vieux con qui a vu pas mal d’horreurs dans sa vie. Certains disent qu’il est facile de discuter avec moi mais je pense qu’ils cherchent surtout à ne pas me vexer…


Il continue d’observer le jeune homme qui tient les commandes de l’appareil tout en discutant. Il sourit et repris la parole calmement et sereinement.

Tu sais que le vaisseau est automatique ?
Tu peux lâcher les commandes et te décontracter. Aujourd’hui, pas de pression. Tu vas pouvoir souffler un peu et te vider l’esprit.
Il marqua une pause regardant la terre qui occupait désormais tout son champ de vision. Cela signifiait que l’atterrissage était pour bientôt.
Je vais être indiscret et si je vais trop loin dis le moi et de réponds pas à mes questions.
Tu penses beaucoup à ta mère… Elle est décédée ? Ça s’est passé pendant les attaques ?
word count: 600
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

Des erreurs moi aussi, je n'en avais fait dans ma vie. Très bien, j’allais bien voir s’il était facile de discuter avec lui comme ces personnes disent ou pas. Très bien alors j’allais, lâcher les commandes pour ensuite aller près de lui et je regarde longuement la terre à mon tour. Oui, je devais souffler un peu, je crois bien aujourd’hui auprès de celui-ci. Je viens soudainement toucher mes deux cicatrices pour soudainement soupirer d’un coup. C’est parti pour les questions très bien, j'allai y répondre même s’il était indiscret, car après tout, il devait tout savoir de moi vu que je n’étais pas comme les humains. Je soupire légèrement pour ensuite regarder légèrement vers le soleil et la terre et je regarde longuement celui-ci.


Ma planète de naissance a été détruite et la terre également, mon père, c'est effronté devant moi dans la rue quand j’étais jeune. Après quelques années, cela était ma mère dans son lit que j’avais vu mourir. J’ai travaillé comme journaliste tout en sauvant ses civils durant ma vie, j’ai rencontré plusieurs amis et ennemis. Je n'ai toujours pas rencontré réellement l’amour encore. J’ai été blessé par de la kryptonite et une arme. J’ai vendu ma ferme et me voilà ici…


Je viens soudainement regarder le soleil pour ensuite me placer de sorte à ne pas être devant celui-ci. Je ne voulais pas prendre de risque tout de même, mais je regardais toujours la terre. Je viens soudainement baisser le regard pour soudainement utiliser ma vision thermique d’un coup. Je disparais aussitôt pour soudainement revenir sous cette forme plus humaine, je reviens vers celui-ci et je le regarde longuement. Je lui souris pour ensuite me regarder longuement, je me demandai comment il me trouvait sous cette forme humaine. Surtout que je n’avais visiblement pas le même caractère, j’avais vraiment deux caractères distincts. Je viens soudainement replacer légèrement mes lunettes pour ensuite marcher un peu auprès de lui. J’étais tout de même nerveux de savoir la réponse de celui-ci à tout ce que je lui avais raconté. Je viens aussitôt m’asseoir sur le sol pour ensuite venir légèrement utiliser mon souffle pour me refroidir légèrement, car j’avais bizarrement chaud d’un coup.


Je suis arrivé sur terre quand j’étais bébé dans une genre de capsule également, avant que ma planète de naissance se détruit…


Ma vie était vraiment complexe pour certains, niveaux familles et tout je le savais très bien. J’espère que celui-ci avait tout de même assez compris certaines informations que j’avais dit. Je ferme aussitôt les yeux pour ensuite me demander qui pourrait être la personne que j'allais aimer cette Lois ou bien un autre.
word count: 515
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 187
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Jonathan Chase »

Le gamin assis à côté du vieille espion semblait réfléchir à ce qu'il venait de lui dire et proposer. Toutefois, il ne lui fallut pas longtemps pour prendre la parole et commencer à discuter. Il restait silencieux et attentif pendant que Clark parlait. Il savait que le plus important c'était ce que Clark pouvait dire ou ressentir.
En quelques phrases, il apprit que le jeune homme avait perdu sa planète natale et qu'il considérait la Terre comme détruite. Déjà sur ce point Jonathan n'était pas d'accord. Elle leur était seulement inaccessible et cela leur laissait un sacré espoir pour y retourner un jour. Il suffisait juste de trouver pourquoi les humains mourraient au bout de 3 heures.
Le reste de son histoire était assez triste, mais c'était lot de tout le monde. Toutefois chaque personnes réagissaient différemment en fonction des épreuves que la vie impose. Jonathan ne voulait pas juger Clark, il n'était pas là pour ça mais pour lui remonter le morale et lui redonner le goût de la vie. Mais pour ça, il découvrir ce qu'il devait lui dire pour arriver à ce résultat.

Jonathan préférait ne pas parler pour le moment. Il ne savait pas si Clark avait fini de parler ou non et ils avaient tout leur temps. Il profitait de ce petit moment de silence pour observer le jeune homme. Il regardait comment il bougeait, et essayait de décrypter son langage corporel.
Cependant, il fut surpris quand il changea d'apparence et de personnalité. Jonathan connaissait un autre Clark Kent d'une dimension parallèle. Il était totalement différent de lui, physiquement et mentalement. Il venait à se demander à quel point ces deux versions qu'il connaissait étaient différentes. Son Clark ne se transformait pas comme il le faisait et il n'avait deux personnalités différentes. Le vieil espion commençait à se poser des questions assez sérieuses au sujet du jeune homme et il se demandait s'il n'avait pas un stress post traumatique ou un dédoublement de personnalité. Enfin, quel que soit le problème un tour chez un psychiatre pourrait être nécessaire car il avait beaucoup de problèmes à régler.

Clark parla à nouveau de sa planète d'origine qui était détruite puis il se tue. Jonathan compris que c'était le point de départ de ces problèmes. Il laissa le jeune homme en paix quelques minutes le temps de trouver les bon mots.


Ta planète d'origine, quel était son nom?
Tu en as des souvenirs?

word count: 445
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

Après quelques minutes, j’écoute de nouveau les paroles de l’homme. Pour ensuite regarder longuement celui-ci. Oui, bien sûr que je le savais, c’était Krypton, mais oui j’avais gardé certain souvenir, je crois, mais certaines, ils étaient assez flous. Je me mordis soudainement la lèvre pour ensuite penser aussitôt à ma mère et mon père et surtout quand j’étais dans ce vaisseau jeune avant que je quitte dans la seconde cette planète pour la terre. J’avais de bons souvenirs tout de même quand j’étais sur cette terre, mais cela avait été souvent des échecs. Je viens soudainement m’asseoir tranquillement pour ensuite regarder tranquillement autour de moi. Visiblement il avait pris tout bien ce que je lui avais dit ou il voulait simplement garder ce qu’il pense de moi pour lui. Je me demandais bien s'il avait connu un autre Clark dans une autre vie.


Oui, c’est Krypton, oui, j’ai certains souvenirs, vous avez connu un autre Clark que moi ?


Je regarde longuement à l’extérieur pour ensuite venir me tenir légèrement la tête d’un coup. Je hurle d’un coup pour soudainement brûler légèrement mes mains avec mes yeux d’un coup. Une fois fini, je refroidis légèrement mes mains à cause de la douleur. Je m’approche alors de l’homme pour soudainement le regarder longuement en silence.


C’est mon frère qui la détruit…


Je viens soudainement trembler légèrement d’un coup, je devais me calmer assez rapidement. Je viens soudainement marcher et marcher encore et encore, j’étais vraiment heureux et nerveux de mettre les pieds de nouveau sur cette terre. Je viens de nouveau m'asseoir pour soudainement regarder longuement ce que je portais sur moi, je me posais d’un coup de nombreuses questions.


Je suis vraiment heureux de revoir cette terre qui était ma maison, elle est si magnifique. J’espère qu’elle sera repeuplée de nouveau tout de même rapidement…


J’aimais bien ce type, je crois bien qu'on allait bien s’attendre lui et moi. Je souris pour ensuite venir me tenir le ventre d’un coup assez en douleur, je ne sais ce qu’il m'arrive présentement. Mais bon cela allait passer, je l’espérais bien aussi non, j’allais être vraiment déçu de ne pas pouvoir aller avec lui sur cette terre et c’est ce que je voulais. La pression ou autres du vesseau ne me faisait vraiment pas d’un coup visiblement, je me sentais légèrement étourdie, je m’assois alors pour ensuite m’allonger sur le sol sur le côté.
word count: 465
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 187
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Jonathan Chase »

Jonathan écoutait attentivement le jeune pour mieux le cerner et le comprendre. Il savait donc d'où il venait et il se souvenait de son ancienne planète. L'ancien agent secret ne savait pas ce que c'était que de perdre définitivement son monde et encore moins tous ceux de son espèce. Etre seul n'avait rien de facile et il pouvait comprendre que Clark ait quelques moments de faiblesse, surtout que son drame était encore entrain de se reproduire.

Lorsque le jeune homme lui demanda s'il avait déjà connu un autre Clark, Jonathan se préparait à lui répondre sans lui mentir mais il n'eut pas le temps de parler que l'alien fit un geste que Jonathan considérait comme dangereux. Il s'était volontairement brûlé les mains et les avait refroidi juste après.
Quand Clark s'approcha de lui, Jonathan je redressa et fit face au jeune homme. Il avait peur, mais il était prêt à affronter cette bombe ambulante. Au moins, les survivants étaient loin de Clark s'il pêtait vraiment un plomb.


A quoi tu joue là?
Tu as des soucis, je peux le comprendre ou le concevoir. Mais en arriver à l'auto-mutilation ton état est très grave et tu as besoin d'aide. Celle d'un médecin spécialisé dans les traumatismes que tu as subit tout au long de ta vie.
Ta planète à disparu, la mienne m'est quasiment inaccessible.
Tes parents sont morts, les miens aussi, ainsi que ma femme.
Ton frère est un connard, on a tous un connard dans nos vies.
Tu n'as pas le monopole de la souffrance, ici, et surtout sur la base il y a des gens qui souffrent tout autant que toi et ils n'en font pas tout un cinéma. Mais chaque individu vis les choses à sa manière. C'est pour ça qu'on est là.
Il faut que tu évacue toute cette colère, cette pression qui est en toi ici. Personne ne peut être blessé, aucun système ne survie ne peut être détruit. Fait exploser ta frustration.
Bon, ne me fais pas sauter avec, ça m'arrangerait.
Quand tu aura évacuer tout ça on parlera encore un peu si tu en as envie.


Jonathan voulait vraiment aider Clark mais il ne savait pas trop comment faire. Il n'était pas psy après tout. Son domaine c'était l'espionnage et les enquêtes.
Il regardait Clark marcher, aller et venir, se tordre de douleur. Il paraissait comme un lion en cage.
Modifié en dernier par Jonathan Chase le 07 oct. 2022 16:50, modifié 1 fois. word count: 438
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

Alors que j’étais toujours allongé, je viens de nouveau m’asseoir au sol, pour ensuite écouter les paroles de celui-ci. Il avait raison, je devais me calmer et être peut-être suivie. Oui, mon frère était un connard, mais bizarrement, je l’aimais vraiment tout de même, mais bon, c'était ainsi après tout. Mais oui, effectivement, il n’avait pas simplement moi qui souffre, il devait vraiment me trouver vraiment bizarre alors celui-là. Je me sentais tout de même assez nul d’un coup, j’étais également terriblement désolé pour celui-ci. Je n’étais pas le seul à vivre cela, il avait raison, je devais arrêter d’agir ainsi. Mais oui personne ne le vivait de la même façon et c’était ainsi que je le vivais. Tout le monde n'était pas là comme lui, il y a beaucoup qu’il ne m’aidait et ne m'aimait pas sur le vaisseau, alors ce qu’il disait était assez faux selon moi. Mais oui, je dois tout évacuer ce qu’il avait à l’intérieur de moi maintenant sans bien sûr faire exploser celui-ci.


Oui, je ne suis pas le seul à vivre cela, mais j’agis ainsi, je suis désolé pour toi. Mais oui faudrait m’aider même si on me déteste plus sur ce vaisseau qu'autres chose. Oui, mon frère est un connard, mais je l’aime tout de même, je devrais dire au fond de moi. D’accord, je vais évacuer tout cela à l’intérieur de moi sans faire tout exploser autour de moi. Parfait, on va parler après un peu cela ne me dérange aucunement.


Je le regarde longuement d’un regard terriblement froid pour ensuite faire luir mes yeux rouges d’un coup pour ensuite venir me mettre à genoux. Je viens soudainement fermer mes yeux pour ensuite venir tenir ma tête à deux mains. Je hurle aussitôt de tout mon être d’un hurlement terriblement déchirant d’un coup. Je repensais du même coup à tout mon passé. Après quelques minutes, je viens soudainement vers celui-ci et je le regarde longuement en silence. J’avais soudainement encore les joues mouillées par les larmes qui avaient coulé pendant que je m’étais défoulé, cela m'avait fait terriblement du bien. Tellement que j’avais terriblement chaud d’un coup cela pouvait se voir chez moi soudainement.


Voilà ont peut parlé tranquillement maintenant…
word count: 425
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 187
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Jonathan Chase »

Jonathan souriait aux paroles de Clark. Il ne se moquait pas du jeune homme, non loin de là. Cela lui rappelait une époque pas si lointaine où lui aussi avait touché le fond et avait fait des grosses erreurs qui avaient fait du mal à ses proches et à lui aussi par la même occasion. Il ne savait pas s'il était judicieux de partager son expérience avec un inconnu mais il voulait lui montrer qu'on a tous le droit de ne pas aller bien et d'avoir besoin d'aide. Personne n'est parfait et personne n'est infaillible.

L'ancien agent secret, sorti un paquet de tabac de la poche intérieur de sa veste. Un vice qui mettait sa fille en colère. Il l'imaginait lui dire que cela pouvait lui causer un cancer, que cela lui donnait mauvaise halène et qu'il puait le tabac à des mètres. Mais c'était son rituel, son plaisir, mais aussi un besoin qu'il ressentait à certains moments de sa vie ou de la journée.


Non tu n'est pas seul. Et si tu rencontre les bonnes personnes, ils seront là pour toi.
J'ajouterais que je ne suis pas là pour t'accabler et que tu ne dois pas te dévaloriser.
Ne pas être bien ça arrive à tous le monde. Moi compris, je parles en connaissance de cause. Quand ma femme est morte, je ne l'ai pas supporté et j'ai fait des erreurs. Ca m'a coûter ma fille, enfin, ça l'a éloignée de moi au moment où elle avait besoin de son père. Elle m'en a voulu pendant presque 20 ans et elle m'en veut encore.
Mais...
Je ne me cherche pas d'excuses... Mais... Le whisky n'a pas de bons effets sur une personne. Et avoir un père alcoolique était la dernière chose qu'une fillette de 8 ans avait besoin de voir.
Alors mon gars...
Je peux comprendre que quand ça va pas...
Ca va pas.


Il roula sa cigarette et l'alluma à l'aide d'un briquet. Il aspira quelques bouffées en regardant au loin. Le vent, la nature, même si c'était pour quelques minutes. Ca lui faisait du bien.

On ne peux pas ne pas aimer sa famille même si c'est des monstres. C'est un fardeau je le conçois. Ton rôle est de l'empécher de nuire mais tu n'as pas à le faire seule. C'est là qu'est la différence.
Tu n'est pas seul.


Il y avait des moment où il hurlait, c'était bien il lachait la colère et la tristesse qu'il refoulait. Il aura un peu de poids en moins sur les épaules. C'était du moins ce qu'il pensait et espérait vis à vis de Clark. Quand je jeune le regardait à nouveau avec ces yeux laser, il n'eut pas peur cette fois et ne bougea pas mis à part pour porter sa cigarette à sa bouche et avaler encore quelques bouffées.
Il resta silencieux pendant un certain temps afin que Clark se calme et quand le jeune homme lui annonça de lui-même qu'il pouvait parler tranquilement, Jonathan jeta sa cigarette et s'approcha du jeune homme.

Gamin, j'ai confiance en toi. Je sais que tu ne me fera pas de mal.

Il s'approcha et posa sa main sur l'épaule de Clark dans un geste paternel.

Je sais que je ne suis rien pour toi. Mais tu peux compter sur moi si tu veux discuter ou des conseils.
word count: 615
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

On n'était enfin arrivé sur cette terre dès les premiers instants, je profitais du paysage et tout ce qui avait autour de moi. Cela me fait vraiment quelque chose d’un coup, je trouvais que cela avait tant changé également. J’écoute alors en silence les paroles de celui-ci oui, je devais rencontrer les bonnes personnes pour m’aider, j’étais heureux qu’il me reprenne, mais bon, j’étais ainsi après tout, mais effectivement, je ne devais pas me dévaloriser non plus. J’étais terriblement, mal d’un coup quand j’attendais de nouveau une terrible histoire, il aurait dû tellement souffrir.


Je suis terriblement désolé pour vous, mais oui vous avez bien raison pour tout cela et pour moi.


Je le regarde faire pour ensuite sourire légèrement, effectivement, on ne pouvait pas détester notre famille, mais cela était tout de même difficile à accepter. Oui, je devais empêcher de nuire tout ce qui n'était pas bien pour moi dans ce genre de situation, et même dans toutes les situations. Effectivement, je n’étais pas seul, j’avais d’autres personnes autour de moi, mais ceux-ci ne voulaient pas tous m’aider visiblement.


Oui, effectivement, cela est vraiment un fardeau, mais non je ne suis pas seul, mais tout le monde se passe le mot que je suis un mauvais gars alors qui peut m’aider vraiment, je devrais vraiment avoir de la chance de tomber sur quelqu'un qui ne me connaît pas, mais encore, il aurait pu attendre parler de moi…


Après quelques longues minutes, je sens soudainement une main sur mon épaule, je détourne légèrement le regard tout en le laissant faire. Je regarde de nouveau autour de moi pour ensuite soupirer soudainement d’aise.


Merci d'avoir confiance en moi et d’être là pour moi en cas de besoin…


Je marchais encore et encore tout en regardant autour de moi être ici cela me fait vraiment le plus grand bien. J’avais eu vraiment de la chance d'avoir été choisi pour cela, je devrais vraiment les remercier à mon retour. Je m’arrête d’un coup pour soudainement regarder l’homme droit dans les yeux pour soudainement continuer à marcher tranquillement et je venais d’un coup touché tranquillement tout ce que je voyais sur mon passage. J’étais bien sûr tout de même sur mes gardes, car on ne savait pas sur quoi on pouvait tomber maintenant ici.
word count: 425
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Avatar du membre
Jonathan Chase
Messages : 187
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:35
Type de personnage : Métamorphe, souvent considéré comme sorcier
Situation amoureuse : veuf/veuve
Localisation : New York
Age : 48 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Jonathan Chase »

Clark était désolé pour Jonathan après qu'il lui ait raconté son histoire. Toutefois, il ne voulait pas qu'on s'apitoies sur lui car il s'en était sorti et cela allait bien maintenant. Le passé était loin et il ne commettrait plus les mêmes erreurs et il n'était pas là pour lui mais pour Clark. C'était le jeune homme qui avait besoin d'aide, pas le vieux métamorphe.

Oh ne t'inquiète pas pour moi Clark. Tout va bien maintenant. Avec le temps, de l'aide et de la patience, les choses finissent pas s'arranger.
Tu verras.
En tout cas je te remercie pour ces gentils mots. Je trouve que depuis qu'on est sur la base Lunaire, les gens sont tristes et ils sont moins soudés qu'avant alors que c'est maintenant qu'on a besoin des uns pour les autres.


Il l'observait et sentait qu'il était plus calme qu'au moment de leur arrivée. Il espérait qu'avec du temps et en étant en contacte avec de bonnes personnes, Clark pourrait aller mieux et se remettre du stress qui lui faisait tant de mal.
Etant aussi sur terre, il devait faire attention au temps afin de ne pas souffrir ou mourir en restant trop longtemps. A sa montre ils n'étaient là que depuis trente minutes. Il avait donc un peu de temps devant lui pour profiter de la nature qui lui manquait tant. Jonathan avait besoin lui aussi de se ressourcer sur la planète, de se sentir proche des animaux car après tout au fond de lui il sentait qu'il était plus proche d'eux que des humains.


Les gens parlent et je ne te dirais pas le contraire sur ce que tu viens de dire.
En effet beaucoup de gens ont peur de toi. Mais c'est aussi pour ça que je suis là avec toi. Pour comprendre et t'aider.
Ils faut que tu comprennes qu'ils ne sont pas forcément contre toi, mais la situation nous impose d'être vigilant et de faire attention à la sécurité de la majorité.
La station est fragile et une personne avec tes capacité pourrait causer des dégâts qui pourraient tous nous tuer. Il faut donc que tu comprennes qu'ils ont peur de toi car ils ont peur de mourir.
C'est très dure pour toi car c'est à toi de prouver que tu ne leur causera pas de mal et en même temps tu dois retrouver confiance en toi. C'est un tout qui rend la situation compliquée. Mais tu es un bon gars et je suis certain que tu vas réussir et que tu iras mieux. Avec le temps les gens auront de nouveau confiance en toi et t'accepterons.
Mais comme je l'ai déjà dis, il faut du temps.

Pour ce qui est de tomber sur une personne qui ne te connais pas, sur la base c'est impossible. A moins de rentrer sur ton univers d'origine...


Le geste amical qu'il avait eut envers Clark, la simple main sur l'épaule avait eut un effet positif compte tenu de la réaction du jeune homme et des remerciement qu'il émettait envers Jonathan.

J'ai décidé de te faire confiance car je sais, avec l'expérience que le monde n'est pas blanc ou noir. Nous ne sommes ni totalement bons, ni totalement mauvais.
Et oui je serais là si tu as besoin d'aide.
Après c'est à toi de me dire comment je peux t'aider.
word count: 616
Avatar du membre
Clark Kent
Messages : 158
Enregistré le : 28 mars 2021 21:17
Type de personnage : Humain/Héros/Kryptonien
Situation amoureuse : célibataire
Localisation : Un peu partout
Age : 33 ans
Image : Image
Genre :
Alien

Re: Un retour émotif sur la planète bleu ~ Jonathan Chase

Message par Clark Kent »

D’accord, je n’allais pas m’inquiéter pour lui alors si tout allait bien. Mais oui avec le temps tout finissait par s’arranger après tout, il avait bien raison. Cela me faisait vraiment plaisir de le rendre heureux, mais oui les gens sur la base était vraiment ainsi, je trouvais également cela était bien dommage. Mais oui tout n'allait pas bien alors que c’était maintenant qu'on devait compter les uns sur les autres, j’espère que cela n'allait pas aggraver certains problèmes qui pouvaient venir ou encore qui était déjà existants.


Cela me fait plaisir et oui vous avez bien raison nous somme moins soudés qu’avant et cela est vraiment dommage…


Ses prochaines paroles me firent assez mal, mais je les comprenais tout de même. Mais oui, il était là pour me comprendre et m’aider après tout pour mieux être auprès de ceux-ci par-là suite. Mais oui, il avait raison, la situation nous incitait à tous prendre soin des autres enfin pour leur sécurité alors je devais moi-même le faire, mais tout en faisant attention avec mes pouvoirs et tout, ou bien les laisser faire, car j’étais un danger pour eux maintenant. Je ne voulais aucunement les tuer alors j’allais faire encore plus attention à moi. Je soupire, je ne voulais vraiment pas être vue ainsi par les autres. Effectivement, cela était vraiment dur pour moi, je sentais de nouveau la colère monter, mais rien de plus. Oui, malgré tout cela, je devais aussi retrouver confiance en moi. J’étais heureux qu’il me voie ainsi et oui, j’allais réussir, car je ne pouvais pas échouer sur cela. J’avais déjà bien hâte qu’ils m’acceptent, mais cela allait oui, prendre beaucoup de temps. Oui alors ils me connaissent tous sur cette base comme dangereux en fin de compte. Je soupire de nouveau, je marche et je regarde autour de moi pour profiter de cette terre pour le moment et rien d’autre.


Oui, tout cela est vrai, mais je vais y arriver, j’espère bien, mais je ne veux pas croire que je suis ainsi vu par les autres même si cela est vrai… Je vais faire encore plus attention aux autres également…


Oui, il devait me faire confiance, après tout, il n'avait pas vraiment le choix selon moi s’il voulait m’aider. Effectivement, nous n’étions ni bons ni mauvais et cela était pour tout le monde même moi. J'étais vraiment heureux de savoir que je pouvais compter sur lui pour avoir de l’aide. Mais oui, je devais lui faire savoir comment il pouvait m’aider cela pouvait être de plusieurs façons.


Encore merci pour votre aide et votre soutien. Vous pouvez m’aider tout simplement en me parlant ainsi ou bien en me faisant passer plusieurs examens également et surtout m’aider à retrouver les autres, c’est comme vous le voulez.


Je m’arrête d’un coup et je regarde soudainement autour de moi et longuement le ciel d’un coup. Je me sentais si bien soudainement que soudainement de bons souvenirs me revenaient soudainement en n’étant sûr cette terre de nouveau. Je regarde longuement devant moi d’un coup pour ensuite laisser soudainement des larmes couler sur mes joues. Je me sentais comme renaître, je devrais dire, c’était vraiment bizarre comme sensation. Je crois bien que d'avoir été sur cette terre va m’avoir fait le plus grand bien. Je remercie aussitôt ma famille dans ma langue pour soudainement venir me mettre à genoux d’un coup au sol. Je regarde longuement le plus vieux d’un coup d’un regard terriblement vide pour ensuite lui sourire, j’étais terriblement détendu d’un coup.
word count: 652
I remember coming to this Earth, feeling the sun on my face for the first time. And I thought I'd live there forever. But my father's death set me on a different path. But my most vivid memory of all was the day I met her.
Image
Répondre

Retourner vers « Amériques »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité