Combat non désiré - PV April Rivera

Dans cet univers vous allez pouvoir vous battre à gogo, vous amusez et peu être pourquoi pas abimer un peu votre personnage.

Répondre
Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:01
Affiliation : Résistance
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain cyborg
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : San Diego
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Combat non désiré - PV April Rivera

Message par Marcus Wright »

Quand j'ouvrais les yeux, j'étais totalement désorienté. Je ne savais absolument pas où j'étais ni comment j'étais arrivé là. C'était le blackout total et même mes systèmes étaient perturbés: je n'avais aucune données entre le moment ou j'étais en mission, enfin je crois et là. C'était impossible. A moins que quelqu'un ou quelque chose ait pénétré mon système et ça ce n'était pas bon.
Alors que j'inspectais ma cellule impeccablement blanche, propre et lumineuse, je lançais un scan de mes systèmes afin de détecter une éventuelle anomalie. J'étais conscient que si la personne avait pu me cracker mes systèmes, elle devait être assez forte pour effacer mes traces et la vérification pourrait ne rien donner. Au bout de longue minutes, un message m'indiquait qu'il n'y avait aucune anomalie et ça je m'y attendais avec crainte.

Face à la porte, je percevais de la vie à l'extérieur, des cris, des plaintes, des hurlements. J'avais l'impression de me retrouver à nouveau en prison et cela me faisais peur. la dernière fois que j'y avais séjourné j'étais dans le couloir de la mort et j'avais reçu une injection léthale qui n'avait pas eu l'effet escompté. Je chassais ces mauvais souvenirs de mon esprit même si j'avais l'impression que l'histoire de répétais.
Assez rapidement, un bruit de pas, suivi d'un grand silence me fit comprendre que quelqu'un d'important passait dans ce couloir et compte tenu du nombre de pas, il y avait une bonne escorte. Les bruits se rapprochaient de moi et semblaient s'être arrêté devant ma porte. Instinctivement, je me reculais redoutant la présence de garde fortement armés.
La porte s'ouvrait et deux gros fusils furent pointés dans ma direction protégeant un homme d'un certain âge qui me dévisageait et semblait me jauger.

Il s'adressa à moi en me donnant l'impression d'être un jouet. Ce fut bref. Il m'informa que j'avais été choisi pour servir de gladiateur dans l'une de ces attractions et que je devrais affronter et tuer mes adversaires si je voulais gagner ma liberté.
Je n'eu pas le loisir de dire quoi que ce soit que ces gardes m'agrippèrent et me guidèrent vers l'arène sans aucune préparation ou plus ample explications.
Je détestais cette situation et l'idée de devoir tuer gratuitement un inconnu.

word count: 445
Avatar du membre
April Rivera
Messages : 369
Enregistré le : 18 mars 2021 22:48
Affiliation : Affilié à son créateur.
Type de personnage : Vampire
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : Londres Angleterre.
Age : 38 ans
Image : Image.
Genre :
Australia

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par April Rivera »

J’étais dans un rêve ou un cauchemar ? J’étais réveiller ou endormie ? Il était difficile à l’apercevoir car je n étais plus dans mon monde comment était-il possible ? J’entrouvrais mes paupières en clignotant plusieurs fois afin de revenir à moi. Ou suis-je ? J essayais de m’assoir, et de bien ouvrir mes yeux, mon dos se plaquait contre la paroi du lien ou je me trouvais .Je passais ma main sur ma nuque qui me filait un bourdonnement à la tête. Après un moment. j’observe la pièce qui n’est autre qu’une cellule. C était quoi ce bordel ? Il me fallait me relever de se sol chose que je fis en cherchant comment sortir d’ici. Je déteste ne pas comprendre ce qu’il m’arrive .Un chose était sur j’étais dans la mouise, cela n’était pas bon signe. J étais encore mal barre cette fois mon ténébreux vampire n’étais pas là, elle devait se démerder tout seule .Je n’avais pas encore retrouvé toute mes facultés vampiriste .Ma mémoire me jouait-elle des tours ?

Elle entendait du bruit, des pas sans vraiment voir sa vue était troublée comme si elle avait été droguée par une substance. Son système ne fonctionnait pas comme habitude. Il se passait un truc non loin d’où se trouvait April. Jamais elle ne s’était trouvée dans un tel lien. Des hurlements qui lui confirmaient qu’elle allait dégustée grave. April essayait de sa concentrée sur ce qu’elle pouvait entendre puis d’un coup les portes de la cellule s’ouvrait pour laissez apparaitre des inconnus qui voulait la choper elle se défendit mes ses forces n’étant pas encore de retour elle morfalait. Essayer de comprendre, impossible c était trop problématique. Une décharge électrique lui parcouru le corps. Quand elle se rendait compte que l’on la trainait de force dans une espèce d’arène. Ou une foule de hurlement lui cassait la tête. On la balançait d’un coup vers l’intérieur, elle se rétamait sur le sol avant de se relever en pétard.


-C’est quoi ce putain de bordel ?
word count: 386
Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:01
Affiliation : Résistance
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain cyborg
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : San Diego
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par Marcus Wright »

Etonné par la situation j'observais mon nouvel environnement. J'avais pris les paroles de l'homme au sérieux et je devais faire un point précis sur ma situation. J'avais été poussé dans une arène de gladiateurs digne de l'antiquité. Jamais je n'aurais imaginé que voir une tel foule en délire pouvait être impressionnant et effrayant. Le sol était recouvert de sable et de restes d'anciens combattants. Je n'étais pas vraiment du genre à m'inquiéter pour des inconnus, mais c'était mauvais signe.

Près de moi je vis une vieille épée émoussée. C'était pas grand chose mais je n'avais rien d'autre. Je la ramassais et me mis à marcher pour inspecter l'endroit d'un peu plus près.
Je n'aimais pas rester immobile face à cette foule. J'avais l'impression d'être un idiot qui ne savait pas quoi faire de ces dix doigts, ce qui était quand même un peu mon cas.

Une porte s'ouvrit laissant passes des hommes qui jetaient une femmes à terre sans la ménager. J'en conclus qu'il s'agissait de mon adversaire. Elle se relevais en colère de la manière dont elle avait été traitée tout en demandant à haute voix ce qu'il se passait. En gros.
Je ne répondais pas préférant observer. Mes détecteurs m'indiquaient de nombreuses anomalies la concernant. Pas de chaleur corporelle, pas de pouls. Soit c'était un zombie, soit c'était un vampire. J'optais pour le vampire car elle était trop mignonne. Il n'y avait pas de source d'énergie elle n'était donc pas une machine.

Ils avaient donc prévu d'opposer un terminator à un vampire. C'était ironique comme situation. Nous étions deux tueurs d'humains qui allaient devoir se battre pour pouvoir s'en sortir.
Sachant ce qu'elle était je n'aurais donc pas d'état d'âme.

Je marchais vers elle, l'épée en main. La foule hurlait. Mais je n'étais pas du genre à faire de l'esbrouffe. Le spectacle qu'ils voulaient me répugnait. S'amuser de la mort et de la souffrance imposée à des esclaves. Il fallait être perturbé pour aimer ça.


Une arène dans laquelle tu vas mourir.
Désolée belle demoiselle, mais si je veux sortir d'ici je dois te tuer.
Nous sommes deux immondes saloperies.
Bat toi.


Sur ces mots je me mis en garde prêt à l'attaquer. Tuer était une chose, mais je ne le ferais pas contre une personne sans défense.


word count: 444
Avatar du membre
April Rivera
Messages : 369
Enregistré le : 18 mars 2021 22:48
Affiliation : Affilié à son créateur.
Type de personnage : Vampire
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : Londres Angleterre.
Age : 38 ans
Image : Image.
Genre :
Australia

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par April Rivera »

J’avais du encore merder pour être là. Je venais d’être balancer dans ce qui ressemblait à une arène comme dans la série tv de Spartacus. Moi qui n’avais rien demandé j’étais face à un mec qui voulait me buter. Je ne suis pas un gladiateur merde sa hurle de tout les cotés ma vision revenait à elle. En scrutant mon adversaire qui n’avait pas l’air commode au vu qu’il était déjà en mode combat c était ma veine. En plus il n est pas humain du moins c’est une créature que je n’ai jamais rencontré mon cerveau était en train de fulminé à trouver une solution ou du moins une échappatoire. Ce n’était pas équitable surtout que je n’avais rien demander moi. Pas de Kevan dans les parages et merde ! Après une rapide réflexion tout était contre moi. Autant la foule que cet homme qui avait l’avantage sur moi il avait déjà de quoi me casser la tronche entre ses mains. J’avais beau lorgner au alentour s’il y avait une arme elle était bien planquer sous la poussière de cette terre.

Dans mon esprit je pensais à se courageux Spartacus il se bâtait avec si peu il s’en sortait il avait tout de même un bouclier et une épée Gannicus donne moi la force de me battre contre cet homme qui veut me buter. C était bien une arène mais elle était à l’abri de la lumière du jour, on était là pour amuser la galerie mais à quel prix ? Un truc de dingue. Me battre me dérange pas mais pas contre mon gré sa me coupe l’envie de battre malheureusement j’avais beau chercher une faille qui pourrait me permettre de filer d’ici sent à avoir à jouer la marionnette pour ce public qui ne le méritait d’aucune manière. Mes sens son en alerte ma vampire scrute son adversaire qui compte bien lui faire sa fête. Le pire c’est qu’elle n’avait rien contre lui. Elle aurait préférer faire connaissance dans d’autre circonstance parce qu’elle était mal battre April est impulsive mais pas toujours elle observe et analyse les pronostique son alarmant cet homme n’est pas ce que l’on pourrait catégoriser d’un adversaire facile à battre il a une particularité dangereuse. On va essayer de désamorcer la bombe. Voilà qu’il marchait vers elle bien déterminé à la battre ,elle pouvait le lire dans son regard il avait une épée et moi rien pour me défendre, il m’annonce la mort assuré ,je devais répliquer tout de suite du moins verbalement pour commencer en priant qu’un miracle lui balance une arme blanche afin qu’elle puise au moins ce défendre car il était hors de question de tuer cet homme pour le plaisir de ces connards car après lui il en mettrait un autre c’est un jeu sans fin.

-écoute mec, je n’ai rien contre- toi alors on se calme. Je n’ai aucune envie de crevée si tu vois ce que je veux dire. On se serre de nous tout simplement. La demoiselle aurait préférer faire connaissance autrement. Si tu crois que j’ai envie de rester là tu te foire complètement. Même si tu me tue ils te métreront un autre adversaire tu n’as jamais regarder la série Spartacus ? Parle pour toi mec je ne suis pas une immonde saloperie. Facile à dire pour toi bat toi laisse moi rire, je suis désavantager. Et merde !


Il était prêt à se battre même si j’avais rien demandé. J’allais devoir esquiver toutes ses attaques pendant que mon cerveau recherchait une solution. Elle gâtait tout ses gestes sachant qu’elle n’aurait pas vraiment le choix, elle se positionnait en mode vient si tu veux mais moi je n’attaquerais pas du moins la première.

-Comment sommes nous arriver ici? Tu es un habituer ?
word count: 693
Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:01
Affiliation : Résistance
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain cyborg
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : San Diego
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par Marcus Wright »

Mon adversaire semblait perdue et ne pas savoir trop quoi faire. Je n’étais pas une nounou et il ne fallait pas non plus compter sur moi pour l’aider. Je savais ce qu’elle était et je ne comptais pas me laisser abattre par une chose potentiellement pire que moi. J’étais conscient qu’elle n’avait peut-être pas choisi d’être un prédateur tout comme moi mais dans le cas où nous étions, la seul chose qui comptait c’était ma survie. Des gens avaient besoin de moi, que ce soit dans mon monde ou sur l’univers où je m’étais rendu. Et rien que pour ça, je ferais tout mon possible pour retourner auprès d’eux.

Ce qui me dérangeait c’était cette arène, et le spectacle. Je me souvenais de mes lointains cours à l’école élémentaire où on nous parlait des romains, des gladiateurs, des origines de la démocratie mais aussi des esclavagistes et des conquérants. Les gens qui m’avaient enlevés étaient de ce type-là. Des personnes immondes qui s’amusent de la souffrance de leurs esclaves. La seule personne ici qui devrait mourir ce n’est pas la femme en face de moi mais la pourriture qui était à l’origine de ce foutoire.
Je me serais bien lancé dans sa traque pour faire capoter son plan rien que pour l’emmerder. Mais je n’avais ni le matériel ni l’équipe pour le faire. J’aurais très bien pu tenter quelque chose avec la vampire mais ça aurait été peine perdue.
J’étais conscient de ma lâcheté et que je prenais le chemin de la facilité. Je n’étais pas fière de moi mais je devais retourner auprès de mes proches qui avaient besoin de moi autant que je tenais à eux. Mon amour pour eux me faisait faire le choix de la sacrifier elle pour me sauver moi. J’en m’en voudrais longtemps mais comme le reste je ferais avec.

Toujours face à elle et en position de garde l’épée rouillée pointée vers elle je ne bougeais pas d’un centimètre. Je l’observais pour déterminer quel serait le meilleur angle d’attaque car je voulais agir rapidement et sans la faire souffrir en leur offrant aucun spectacle. Tuer ne me faisais pas peur, mais je ne le ferais pas pour le plaisir d’un sadique.

Lorsqu’elle s’adressa à moi, je ne lui montrais aucun signe de réaction. En ce moment, c’était facile d’être une machine qui ne montrer aucun sentiment. Elle expliquait qu’elle ne voulait pas mourir, qu’elle savait qu’on se servait de nous. Mais ça j’étais déjà au courant et j’avais déjà fait mes choix en connaissance de cause.
Elle me demandait si j’avais vu la série Spartacus. Bonne question, mais non, j’avais autre chose à faire, ou cela n’existait pas dans mon monde ou alors j’étais mort.
Peu importe, elle parlait pour ne rien dire. Une vraie gonzesse.

Je n’étais pas forcément pressé, mais j’entendais la foule qui s’agitait. Ils s’amusaient de la situation et pour stopper ce maudit spectacle il ne fallait rien leur donner je décidais d’agir de la manière la moins intéressante possible. Elle voulait parler, ok, on parlerait je l’amadouerais et je la planterais.
J’abaissais l’épée et je fis quelques pas vers elle, tranquillement en le regardant droit dans les yeux. Je ne savais pas si elle avait compris ce que j’étais mais elle ne pourrait pas anticiper ou contrer mon attaque.


Je suis au courant de ce qui se passe ici.
Soit réaliste.
Toi tu n’as aucune chance de t’en sortir. Moi oui. Des gens m’attendent et compte sur moi pour les aider. Je gagner quelques combats et je suis libre.
Te tuer ne me fera rien. Tu es un vampire rien de plus qu’une vermine à exterminer.
Ne jouons pas leur jeu. Ne leur donnons pas de spectacle.
Sacrifie-toi.


Je lui lançais l’épée à ces pieds pour qu’elle fasse ce qu’il fallait si elle avait une once d’intelligence. Je ne craignais rien de cette arme. Le métal qui me composait était bien plus résistant que du simple fer rouillé.

word count: 747
Avatar du membre
April Rivera
Messages : 369
Enregistré le : 18 mars 2021 22:48
Affiliation : Affilié à son créateur.
Type de personnage : Vampire
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : Londres Angleterre.
Age : 38 ans
Image : Image.
Genre :
Australia

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par April Rivera »

On dirait bien que la créature en face de moi est déjà prête à me tuer. Il y a quelques mois j’étais une humaine adorable qui aimait les aventures surnaturel puis un soir je me suis faite agresser par un montre qui ma prise pour une poche de sang il s’est barrer avoir presque tuer quand autre chose est venu ma sauver quel étrange situation je suis porte pour revenir à la vie avec des capacités de dingue et des crocs ,le choc a été dur, j étais devenue une vampire avec un mentor Kevan depuis ma vie à bien changer avec les avantages et les inconvénients mon caractère c’est modifier tout mon monde c’est assombri. En plus de cumuler les en merdes comme aujourd’hui. Il ne bougeait pas mais il m’observait avec attention c était flippent car à tout moment tout allait dégringoler j’allais en faire les frais. J’avais beau essayer de l’amadouer avec mes mots il était pire qu’un glaçon rien ne feutrait de son regard. Une seconde de répit en voyant qu’il baissait son épée mais je restais sur mes gardes, il s’avançait bien trop confiant ce qui était mauvais signe pour moi car je n’avais pas encore trouver quel était sa nature.


-T’avance pas plus mec on peut discuter à cette distance. Merde moi être réaliste ? C’est mal me connaitre. Ah Oui ? Pourquoi je n’ai aucune chance. Tu parle qu’ils vont sérieusement de laisser partir parce que tu as tué une femme ? Je ne doute pas que mettre fin a mon existence ne te touche en rien mec. Effectivement je suis une vampire qui ne tuer pas pour survivre mais juste quand on essaye de me bute. J’ai du mal entendre ?


Monsieur me demande de me sacrifier ? Il se fou de ma gueule non ? Pourquoi ma vie n était pas t’elle précieuse ? Pourquoi je devais mourir et pas lui. De quel droit avait –il la possibilité de vivre ? Quoi qu’il soit je n’étais pas prête à crevé. Moi aussi j’avais une vie, Kevan et mes potes il était hors de question d’être une lâche ni ici ni autre part. J’avais tout de même chopé l’épée rouillé quelque chose me disait qu’elle allait être mon allié pour cette bataille comme monsieur ne voulait pas prendre la fuite, ni s’allié avec moi parce que je suis un vampire et non une humaine.
-D’une tu prends tes rêves pour une réalité, de deux jamais je ne serais une lâche, si je dois crevée aujourd’hui t’en pie cela serait dommage car je compte bien profiter encore un moment de mon existence de vampire. Si tu n’es pas capable de t’unir à moi contre eux c’est que tu n’es pas si intelligent que tu le montre. On doit faire mumuse jouons !

April j’aventurais vers lui en mode attaque afin de lui trancher la peau elle devait découvrir ce qu’il était avant qu’il se soit trop tard elle lançait l’attaque sous les hurlements de la foule sa rapidité vampirisme revenait s’allait l’aider des mouvements fluides maitriser comme lui avait appris Kevan en surprenant son adversaire, elle l’avait toucher au bras mais il ne saignait pas elle avait frapper et s’était rapidement éloigner avant de recevoir un coup.


-Bordel t’es quoi comme créature ? Tu ne saigne pas ,d’aucune substance. . Je suis dans la mouise total.
word count: 614
Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:01
Affiliation : Résistance
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain cyborg
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : San Diego
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par Marcus Wright »

J'en avais rien à faire de ces jérémiades. Une soit disant vampire qui ne fait de mal à personne. C'était un peu comme moi. Hélas, ce n'était pas ce qui comptait dans notre situation. Nous devions nous battre jusqu'à mort. Compte tenu de ce que je suis et de ce qu'elle est, à moins d'avoir les armes adéquates elle n'avais aucune chance contre moi. Quand à elle, un vampire dans un tel endroit, un coup de soleil et s'en était fini d'elle. Sans oublier les futures adversaires qu'elle pourrait affronter qui seraient pires que moi.
Ce que je lui proposait était pourtant simple, elle se sacrifie, ainsi ils n'ont pas leurs spectacle et je continue comme ça le temps qu'il faut pour les lasser de moi afin d'être libéré ou pour avoir assez de temps pour trouver comment m'évader.
Un combattant ennuyeux n'a aucun intérêt et c'est ce que je comptais bien être.

Elle saisie l'épée que je lui avais jetée en pensant qu'elle l'aurait utilisée sur elle mais non elle voulait se battre contre moi avec se truc. Elle me prenais donc pour un crétin ou quoi? Si je lui avait donné c'est que je n'avais rien à craindre de ce truc dont la solidité était relative.

Quand elle me parlait de m'unir à elle, je la regardais laissant mes système l'analyser et vu les résultats j'en concluais que je n'arriverais à rien de bon avec elle. De part sa nature et son caractère elle serait incapable d'obéir et m'attirerais plus d'ennuis qu'autres choses. M'en débarrasser était la seule solution logique.
La preuve en était qu'elle n'avait rien compris à notre situation car elle voulait leur donner le spectacle qu'ils voulaient alors que c'était la pire connerie.

Quand elle lança son attaque je réussi à réprimer une importante envie de rire. C'était à la fois prévisible et pitoyable. Je ne m'étais pas défendu. J'avais simplement paré son coup d'épée avec mon bras écopant d'une belle coupure sur le bras. Il n'y avait rien de grave c'était surtout impressionnant pour les spectateurs totalement crédules qui aimaient la vue du sang. Et pour le coup il étaient servis. Mes créateurs avaient bien fait leurs boulot, la chaire, les muscles et le métal qui s'entremêlaient et le sang. Quasiment comme un humain.

Je n'eu aucune réaction de douleur et d'ennuis par rapport à se coup. Et je ne comptais pas participer à la bagarre. Mon refus de combattre était en quelque sorte ma meilleur arme.


Tu es stupides.
Crois-tu vraiment que je t'aurais donné une arme qui pourrait me blesser?
Cette épée n'a qu'une utilité, te transpercer.
En plus tu joue leur jeu en te battant. Tu leurs donnes le spectacle qu'ils veulent. Ton sacrifice est la seule solution logique pour qu'un de nous deux puisse continuer et potentiellement quitter cet enfer.
D'ailleurs comme tu viens de le constater, il est assez difficile de me blesser ou de me tuer contrairement à toi.
Réfléchis...






word count: 559
Avatar du membre
April Rivera
Messages : 369
Enregistré le : 18 mars 2021 22:48
Affiliation : Affilié à son créateur.
Type de personnage : Vampire
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : Londres Angleterre.
Age : 38 ans
Image : Image.
Genre :
Australia

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par April Rivera »

Il commençait sérieusement à l’agacer comme il ne voulait pas jouer le jeu tout n’allait pas aller comme elle le voulait. C’était fou non ? Dire qu'ensemble, ils avaient une chance de s’en tirer, mais l’inconnu en face d’elle. Il n’en avait rien à faire pour lui, ce qui comptait était qu’il puisse partir. Il pensait sérieusement partir par la grande porte. S’il pensait vraiment avoir cette chance, c’est qu’il était loin d’être intelligent. J’avais beau essayer de trouver une alternative s’était perdu d’avance vu qu’il ne voulait pas s’allier avec elle. Décidément, depuis quelque temps, elle tombe sur des créatures qui se braquent contre elle. On pourrait croire que le destin apprécie bien de mettre April dans les merdiers, car cela arrivait tout le temps. Elle pouvait se battre en plus de continuer de chercher une faille qui la ramènerait chez elle. Son cerveau carburait à plein régime. Il ne saignait pas de sang ni de liquide vert ou bleu conclusion, il ne pouvait être qu’une machine. Si s'était bien le cas, il ne pouvait avoir d’émotion cela changeait la donne. Elle avait une machine devant d’elle qui avait l’apparence d’un être humain dire qu’elle avait imaginé bien autre chose, mais là elle était en mauvaise posture, car il voulait vraiment la butée.

-Non, je ne suis pas stupide, j’en ai marre d’essayer de filer d’ici avec une machine défaillante, car si tu étais si intelligent, tu te serais allié avec moi ensemble, nous aurions fait marche vers les gardes, nous avons les capacités de les battes, nous aurons retrouvé notre libéré chacun serait partie de son côté, mais tu es trop buté pour accepter une alliance. Tu m’as filé cette arme pour faire plaisir à tous ses connards de première afin de leurs donner de l’amusement.

-Tu entends parler ? Je leur donne le spectacle ? Alors qu’essaye de ne pas faire tuer ? Tu n’es qu’une machine comparée à moi, tu es loin de savoir ce qu’est la vie, qu’elle est précieuse. Il n’y a pas besoin de sacrifice, oui effectivement, il est difficile de te détruire, mais qui te dit que c’est mon but ? Tu es à côté de la plaque, on dirait bien que tu n’as rien pigé.

-Je ne crèverais pas aujourd’hui désolé de te décevoir. Cette épée est rouillée, tu es une machine même si cela ne fera que te perdre quelques minutes, c’est tout ce don, j’ai besoin .
dit-elle avec un sourire….


En attaquant l’inconnu elle plantait son épée rouiller sur lui cela allait le mettre très en colère, mais elle ne comptait pas rester maintenant qu’elle avait trouvé le moyen de partir. Elle contait filée en le laissant avec son assurance. Elle n’était pas encore arrivée à ce qu’elle avait en tête car il allait répliquer. Elle n’était pas prête à crevé, mais si elle devait faire illusion pour ça, elle devait être blessée à ce stade cela n’était pas grave.
word count: 559
Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:01
Affiliation : Résistance
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain cyborg
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : San Diego
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par Marcus Wright »

Cette rendait les choses compliquées pour Marcus. Il avait eut une idée qu'il pensait logique et qui ennuierait les créateurs de ces combats stupides. Ne pas jouer leurs jeu, ne pas combattre et donc ne pas leur donner le spectacle qu'ils attendaient était pour l’androïde le meilleur moyen de sortir de là sain et sauf. Le calcul était simple : pas de spectacle, pas de bénéfices, pas de bénéfice, pas d'intérêt a combat et donc libération des combattants.
La vampire qu'il avait en face de lui voulait tout le contraire. Elle voulait se battre et qu'ils s'allient mais cette idée était irréalisable car la sécurité de l'endroit les empêcheraient d'aller bien lien et tout ce qu'ils auraient fait c'est contenter la foule. D'ailleurs, elle venait déjà de leur donner un peu de plaisir en attaquant Marcus. La vitesse de la vampire, la résistance d'un androïde c'était génial pour des voyeurs comme les spectateurs de l'arêne.

Il l'a regardait en se demandant ce qu'il pourrait bien faire de cette chose qui ne voyait que part le combat et le sang. C'était bien un vampire comme il en avait tant entendu parler pendant son enfance. Des prédateurs, des tueurs implacables. Elle avait bien sa place ici tout comme lui. Mais son instinct de préservation le poussait à faire ce qu'il fallait pour sortir de là.

L'idée d'avoir cette blessure était plus gênant que douloureux. Il le savait mais il n'avait pas vraiment mal. C'était compliqué à concevoir, d'ailleurs il lui avait fallut beaucoup de temps pour s'habituer à cette nouvelle façon d'être. Il pouvait faire le tris entre les différentes informations transmises par ces systèmes. D'un côté il y avait le signal du dommage corporel minime qui finirait par se résorbait avec le temps et d'un autre côté celui de la douleur qu'il pouvait ignorer.
En tant qu'humain la douleur était importante car elle voulait dire que quelque chose n'allait pas. Maintenant, cela pouvait seulement lui servir à ressembler à un humain. Feindre la douleur sans la ressentir vraiment était impossible. Voilà où résidait toute l'intelligence et la cruauté de ses créateurs.

Marcus, posait sa main sur son bras qui saignait légèrement pour aider le processus de guérison. Il n'avait rien pour faire un bandage et il regrettais de ne pas être en mission comme d'habitude avec tout son matériel. Hélas ce jour là était un cauchemars sur plusieurs points.



Oh bordel...
C'est donc si compliqué à comprendre que le combat est tout ce qu'ils veulent?
Les gens qui sont ici...
Dit-il avec insistance en désignant le publique.
Ils veulent voir le sang couler, des gens de battre et mourir. Et toi tu les satisfait en m'attaquant. Et tu vas continuer en voulant t'enfuir.
Réfléchis deux secondes... En t'échappant, il va se passer quoi? Les gardes vont t'en empêcher et tenter de te tuer et là encore les spectateurs vont être satisfait.
Je refuse le combat car en ne leur donnant pas ce qu'ils veulent ceux qui organisent les combats vont perdre de l'argent.
Et sans argent, pas d’intérêt à organiser de combats....
Oh et, pas machine, cyborg. Je suis plus humain que tu ne le sera jamais abrutie.

word count: 606
Avatar du membre
April Rivera
Messages : 369
Enregistré le : 18 mars 2021 22:48
Affiliation : Affilié à son créateur.
Type de personnage : Vampire
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : Londres Angleterre.
Age : 38 ans
Image : Image.
Genre :
Australia

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par April Rivera »

April n’allait pas se laisser manipuler quitte à tout tenter pour trouver une échappatoire. Elle n’était pas humaine, ses capacités allaient en sa faveur même s’il était un peu humain et une grosse machine lourde, elle pouvait y arriver. Elle attaquait point barre avec agilité et rapidité en échappant de justesse à ses coups maîtriser. Le truc était de rester toujours en mouvement. Quoi qu’il aille en tête, ils n’arrivaient pas à se mettre en accord comme il ne lui donnait aucun signe elle ne pouvait faire autrement que de se défouler contre lui à la recherche d’une faille parfois une seconde suffit. Une chose était sur, ils étaient tous très enthousiasme au combat qui se donnait dans l'arène. Elle se battait pour vivre tout simplement elle voulait revoir Kevan le seul moyen était d’être acharnée, et comme elle ne manquait pas de caractère cela devrait le faire, mais à quel prix ? Son enseignement allait faire ses preuves.

- Ouais, c’est un peu compliqué car moi, je n’ai pas signé pour être ici. Tu es un habitué des lieux, c’est même peu être l’un de tes jobs… Ouais, mais tu vois entre toi et moi qui possède le plus de sang ?

C'était elle lui il ne devait plus lui rester beaucoup de sang, il devait avoir perdu des litres vu qu’une partie n’est qu'une machine avec un ordinateur son cerveau n’était peut-être plus le sien. April réfléchissait plus que l’on pouvait le croire, elle n’était pas une vampire sans cervelle. Elle s’était faite à sa condition vampirise maintenant qu’elle avait accepté ce qu’elle était, il était hors de question qu’elle y renonce pour qui que ce soit. Sa vie de créature surnaturelle lui appartenait

-l’abruti elle t’en merde va te faire foutre !

- En échappant, je reprends mon destin en main. J’en ai rien à foutre de toutes ce peuples de connards qui se mettre a délirer à voir des gens, et des créatures se battre et mourir. Tout ça pour amuser la galerie.

Ils arrivaient a échanger tout en se battant, aucun des deux ne voulait lâcher l’affaire, le combat fessait rage le peuple était en joie, sa hurlait quand elle passait de peu sous l’impacte de son adversaire, April sautait en l’air se retrouvant de nouveau sur ses pieds avant d’attaquer sans perde de temps , elle n’arrêtait pas une seconde, fallait qu’elle trouve une faille heureusement qu’elle a une grande résistance grasse a son mentor qui lui a donner la vie Kenan est un vampire très ancien, puissant il a sut lui donner une très bon anciennement.

Une chose était sur il ne la ménageait pas, elle fut projetée à l’ opposé son corps finissait sa course sur le sol, mais rapidement April se relevait et elle courait vers lui en sautant au bon moment l’éraflant au passage avec un sourire en coin, cela se profilait bien, doucement elle commençait à voir la fraction de seconde qu’elle avait besoin pour le blesser vraiment cela ne le tuerait pas, mais s'était assez de temps pour lui échapper. Elle allait devoir accélérer quand elle se déciderait à lui enfoncer son épée rouillée qui toucherait sa peau et son système de manière à lui fournir un peu de temps. C'était très risquer parce qu’elle devrait réduire la distance qui les sépare durant les mouvements de percutâges. Elle avait quelques éraflures entre ses chutes et les esquiva de justesses, elle s’était de nouveau éloigner de lui. Elle récupérait un filet de son sang, elle portait à ses lèvres avec ses crocs dénudés un sourire sadique sur sa bouche.

- Moi, c’est April et toi, c’est quoi déjà ?

Puis elle re-attaquait en force les échanges étaient violents jusqu'à qu’elle enfonce son épée-là ou elle l’avait décidé, ce qui le ralentirait un peu... mais elle s’en foutait. April partait à l’opposé puis elle sentir qu’il l’avait aussi touché un rugissement sorti de sa bouche elle se retournait vers lui.

- On se reverra Marcus !!

April disparue de l’arène se retrouvant devant Kevan bien blessé, c'était étrange comme sensation, son corps était comme figé, mais sa blessure avait du mal cicatriser, il fallut qu’elle prenne du sang de son vampire. Kevan lui demandait ce qu’il s’était passé, elle gardait une cicatrice de ce combat ce qui soulevait des interrogations.




Elle était pensive..."Comment avait-elle pu voyager ainsi ? Par quel moyen tout cela était possible ? C'était bien arriver à la preuve de son état physique et sa blessure. À quoi doit -elle s'attendre ? Il, y avait-il une brèche entre les dimensions ? C'était quoi toute cette histoire ? "
word count: 845
Avatar du membre
Marcus Wright
Messages : 144
Enregistré le : 15 oct. 2020 12:01
Affiliation : Résistance
Type de personnage : T-H ou Hybrid Terminator / humain cyborg
Situation amoureuse : c'est compliqué
Localisation : San Diego
Age : 60 ans
Image : Image
Genre :
United States of America

Re: Combat non désiré - PV April Rivera

Message par Marcus Wright »

Marcus n’était pas un homme qui parles beaucoup ou facilement. D’un naturel solitaire, sa mésaventure suite à sa résurrection inattendue ne l’a pas aidé à se confier plus facilement aux autres.

Habitué à devoir s’adapter à de nouvelles situations, ce retrouver dans une sorte d’arène de gladiateurs moderne l’a intrigué mais il n’est toutefois pas resté sans réagir.
Comprenant que cet endroit ne vivait que par le spectacle donné pas des personnes forcées à se battre il décida de lutter à sa manière en ne jouant pas le jeu et en refusant tout combat. Il avait d'abord choisi de faire couler le sang, celui de la femme qui elle voulait un allier. Hélas dès le début c'était lui qui avait fait une erreur en volant éliminer un adversaire comme s'il s'agissait d'une exécution. L'erreur était de faire couler le sans. Entre temps il avait voulu se raviser mais c'était trop tard. Elle avait pris peur pour sa vie et elle se battait pour la préserver ce qu'il comprenait plus que tout au monde.
Toutefois il n’aurait jamais imaginé qu’une vampire pourrait autant avoir envie de se battre pour rien. C’était la première fois qu’il voyait un vampire et le résultat n’était pas concluant. Finalement ce n’était que des créatures sanguinaires qui réagissaient plus qu’autre chose.

Elle s’acharnait à l’attaquer l’obligeant à parer ces coups pour ce préserver. Et les spectateurs semblaient heureux du résultat vu le bruit qu’ils produisaient. La jeune femme était vive et avait une bonne expérience vu les coups qu’elle lui infligeait. Elle était féroce et très forte, s’il avait été un simple humain il se serait littéralement fait tué dès la première minute.

Quand elle lui lançait qu’il était un habitué des lieux et qu’il pourrait même être une sorte de collaborateur, Marcus commençait à vouloir s’énerver mais il réussit à garder son sang froid. Il ne voulait du mal à personne ni à elle.


Tu te trompes sur mon compte. Je suis ici comme toi, je ne sais pas comment je suis arrivé dans cette cage ni qui gère ce cirque. Tout ce que je veux c’est ne pas leur donner satisfaction pour qu’il me laissent en paix et me libère et toi tu entre dans leur jeu. Tu collabore à cette merde malgré toi…

Il n’aimait pas qu’on le prenne pour ce qu’il n’était pas et même si cela était inutile il répondait à la jeune femme car peut-être ça la pousserait à arrêter de sa battre pour rien.

Quand elle lui parla de sang à savoir qui en avait le plus il ne compris pas où elle voulait en venir et l’ignora. Il avait une part humaine mais elle était infime par rapport à son côté machine. Il ne lui restait que le strict minimum pour paraître humain et permettre à son cerveau de « vivre ».

Elle continuait à se battre et à déverser des paroles insultantes car pour elle il jouait leur jeu. Il ne répondait plus et faisait juste le nécessaire pour ne pas être trop blessé. C’était inutile de discuter avec un animal en rage. Au cours de toutes ces attaques aussi puissantes, impressionnantes et rapide elle lui demandait à nouveau son nom mais lassé de l’attitude de cette dernière il se mua dans son mutisme qui lui servait souvent de carapace.
C'était sa faute et il tentait comme il le pouvait de limiter la casse pour elle et pour lui.

Il ne savait pas ce qu'elle préparait avec toutes ces attaques incessantes jusqu'à ce que d'un geste précis et inattendu, elle réussi à planter l'épée. Enfin planter est un grand mot car la pointe pénétra uniquement la partie organique et se brisa en entrant en contact avec le métal de sa structure cybernétique. Il ne reçu aucune véritable blessures. C'est à ce moment qu'il eut un réflexe combatif tentant de l’attraper à son tour mais elle se retourna et lui lançait qu'ils se reverraient avant de disparaître.

Marcus se retrouva seul au milieu de l’arène seul, dans un sale état avec des imbéciles qui réclamaient plus de sans. Il en conclu que pour partir il fallait soit gagner soit mourir ce qui était son idée au départ. Il regretta alors d'avoir hésiter à chercher à l'éliminer et il se dit qu'il ne commettrait pas deux fois la même erreur. Le prochain adversaire serait le dernier et il le tuerait sans attendre.

FIN
word count: 818
Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité