Bienvenue !
Bienvenue sur l'un des plus anciens forums traitant des séries télévisées encore en activité !
Si vous désirez discuter de séries, de films, partager des informations sur des célébrités ou découvrir de nouveaux personnages vous êtes au bon endroit !

Une partie RPG, nommée Exodia, qui mélange tous les films et les séries est à votre disposition. Jetez un coup d'oeil à son concept. Tous les personnages de vos films est séries sont jouables, il y a peu de règles et les débutants sont les bienvenus.

Liens Utiles : Règlement et explicationsPrésentation des membresFiches à ajouter aux listingsListes de Films, séries...

Help wanted : MembresStaffPartenaires

Animations : BattlesLes élus du mois

Film et série du mois :
Image Image
Référencement :
Image
Nos TOP partenaires
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Yvain - Kaamelott

Répondre
Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

Yvain - Kaamelott

Message par Clochette » 16 août 2008, 00:04


YVAIN , CHEVALIER AU LION Frère de GuenievreSérie : KaamelottJe refuse d’aller me battre pour soutenir une politique d’expansion territoriale dont je ne reconnais pas la légitimité.

Simon Astier, Kaamelott, Livre I, Le Cas Yvain, écrit par Alexandre Astier.Est-ce qu’on a le droit de boire du cidre ?

Simon Astier, Kaamelott, Livre I, Les Nouveaux Frères, écrit par Alexandre Astier.Moi, je m`en fous, si on me force à y retourner, je retiens ma respiration jusqu`à ce qu`on arrête de me forcer à y retourner.

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Les tuteurs, écrit par Alexandre Astier.J’étais tellement en colère, j’leur ai lancé un de ces regards… Ils sont pas venus chercher la monnaie de leur pièce.

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Les Mauvaises Graines, écrit par Alexandre Astier.Gauvain, il est revenu avec une écharde dansle doigt… Ouais ben, euh, n’empêche, si ça s’infecte, on peut mourir,j’vous ferais dire.

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Le Guet, écrit par Alexandre Astier.J’estime ne pas avoir à subir les fantasmes carriéristes d’une entité générationnelle réactionnaire et oppressive !

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Le Pédagogue, écrit par Alexandre Astier.Et si on envoyait quelqu’un qui se faufiledans leur camp sans se faire repérer pour observer leurs faits etgestes ? […] Ou alors, ça fait doublon avec l’espionnage ? Je me rendspas compte…

Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, Le Rapport, écrit par Alexandre Astier.
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

Yvain - Kaamelott

Message par Clochette » 16 août 2008, 00:04


YVAIN , CHEVALIER AU LION Frère de GuenievreSérie : KaamelottJe refuse d’aller me battre pour soutenir une politique d’expansion territoriale dont je ne reconnais pas la légitimité.

Simon Astier, Kaamelott, Livre I, Le Cas Yvain, écrit par Alexandre Astier.Est-ce qu’on a le droit de boire du cidre ?

Simon Astier, Kaamelott, Livre I, Les Nouveaux Frères, écrit par Alexandre Astier.Moi, je m`en fous, si on me force à y retourner, je retiens ma respiration jusqu`à ce qu`on arrête de me forcer à y retourner.

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Les tuteurs, écrit par Alexandre Astier.J’étais tellement en colère, j’leur ai lancé un de ces regards… Ils sont pas venus chercher la monnaie de leur pièce.

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Les Mauvaises Graines, écrit par Alexandre Astier.Gauvain, il est revenu avec une écharde dansle doigt… Ouais ben, euh, n’empêche, si ça s’infecte, on peut mourir,j’vous ferais dire.

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Le Guet, écrit par Alexandre Astier.J’estime ne pas avoir à subir les fantasmes carriéristes d’une entité générationnelle réactionnaire et oppressive !

Simon Astier, Kaamelott, Livre II, Le Pédagogue, écrit par Alexandre Astier.Et si on envoyait quelqu’un qui se faufiledans leur camp sans se faire repérer pour observer leurs faits etgestes ? […] Ou alors, ça fait doublon avec l’espionnage ? Je me rendspas compte…

Simon Astier, Kaamelott, Livre IV, Le Rapport, écrit par Alexandre Astier.
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

RE:Yvain - Kaamelott

Message par Clochette » 17 août 2008, 12:33


YVAIN , chevalier au lion

Citation :
Joué par Simon Astier.Yvain, contrairement à la légende originale, est le fils de Léodagan et de Séli. Il est donc le beau-frère d’Arthur(bien que le roi ait toujours du mal à s’en souvenir) dans la fiction ;dans la vie, les acteurs qui tiennent ces rôles sont demi-frères.Yvain est l’incarnation même du jeune homme fainéant, passionné, naïf, très craintif et qui n`a pas encore terminé sa crise d`adolescence.Il n’oubliera jamais de souligner, à propos d’une guêpe ou d’uneécharde, qu’« on peut en mourir, j’vous f’rais dire ! » et estconstamment « trop gavé » de tout. Refusant de prendre les armes et serebellant sans cesse contre l’autorité, il provoque souvent l’ire duroi, et surtout celle de son père. L’attitude d’Yvain vis-à-vis de sesparents et d’Arthur se base sur le stéréotype de la relation turbulenteentre parents et adolescents. On constate que le vocabulaire d’Yvain necesse de se dégrader au fil des livres, en plus de sa propension àinventer des mots sans queue ni tête, tandis que celui de Gauvain restesoutenu.Yvain n’hésite pourtant pas à partir dans des aventures avec son grand ami Gauvain.À eux deux, les « Vains » (comme les fans les surnomment) forment unduo comique dont l’inexpérience et l’incompétence n’ont rien à envier àcelles de Perceval et Karadoc. Leurs « exploits chevaleresques »incluent, entre autres, de s’être fait déféquer dessus par un dragon (La Fureur du dragon), de finir en prison pour avoir écrit « Mort au roi ! » sur un mur (Les Mauvaises Graines), de s’être infligés seuls un vertige atroce en tournant comme des toupies durant l’exploration d’un donjon (Trois cent soixante degrés), ou de s’endormir en plein tournoi au court d’un duel à mort (Morituri).Dans le Livre IV, suite à la défection de Lancelot et Galessin, Yvain obtient une place permanente à la Table Ronde (L’Ascension du Lion).Il sera entre autres chargé, avec son compère Gauvain, de lasurveillance d’une tourelle de la côte, puis de la garde de la grandeporte de Kaamelott. Dans les deux cas, leur vigilance laissesérieusement à désirer.Yvain insiste depuis longtemps pour se faire appeler le « Chevalierau Lion » (un surnom qu’il trouve « très classe »), malgré lescepticisme de sa famille. Il en expérimentera un autre, s’inspirantd’une rencontre avec des éléphants venus d’Inde (Le Prodige du fakir) ;mais confondant « éléphant » avec « orphelin », son nouveau surnomd’« Orphelin de Carmélide » causera un malencontreux quiproquo (Les Bien Nommés).Dans le Livre V, Yvain suit son ami Gauvain dans la création d’unclan autonome, bien qu’il craigne de devoir quitter sa chambreconfortable à Kaamelott et d’affronter les dangers de l’extérieur, telsque bandits de grand-chemin et loups (qu’il croit « hydrobloquants »,cf. La Démission).

Surnoms : le Chevalier au Lion, l’Orphelin de Carmélide
Voir ses citations typiques sur Wikiquote.
1re apparition : Dîner dansant (Livre I)

Simon Astier tenait le rôle d’un autre personnage, le coupe-citron, dans Dies iræ et les premiers épisodes pilotes.SOURCE
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Répondre

Retourner vers « Humains »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité