Bienvenue !
Bienvenue sur l'un des plus anciens forums traitant des séries télévisées !
Si vous désirez discuter de séries, de films, partager des informations sur des célébrités ou découvrir de nouveaux personnages vous êtes au bon endroit !

Une partie RPG, nommée Exodia, qui mélange tous les films et les séries est à votre disposition. Jetez un coup d'oeil à son concept. Tous les personnages de vos films est séries sont jouables, il y a peu de règles et les débutants sont les bienvenus.

Liens Utiles : Règlement et explicationsPrésentation des membresFiches à ajouter aux listingsListes de Films, séries...

Help wanted : MembresStaffPartenaires

Animations : BattlesLes élus du mois

Film et série du mois :
Image Image
Référencement :
Image
Nos TOP partenaires
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Perceval - Kaamelott

Répondre
Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

Perceval - Kaamelott

Message par Clochette » 16 août 2008, 00:09


PERCEVAL Chevalier du pays de GallesSérie : KaamelottFaut faire comme avec les scorpions qui sesuicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu enforme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant quenous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pourbrouiller… Non ?…

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier.C’est pas faux.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Botte secrète, écrit par Alexandre Astier.Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Ambidextrie, écrit par Alexandre Astier.Donc, pour résumer, je suis souvent victimedes colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout. Euh,non… Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considèreen tant que tel.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Tel un chevalier, écrit par Alexandre Astier.(Entrant subitement dans la Salle de la Table Ronde)Excusez, c’est juste pour vous dire que je vais pas pouvoir resteraujourd’hui ! Faut que je retourne à la ferme de mes vieux ! Y a magrand-mère qui a glissé sur une bouse ! C’est le vrai merdier !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Code de Chevalerie, écrit par Alexandre Astier.On a même un tabouret ! Quand on s’assoitd’ssus, on se retrouve sur un autre tabouret dans une taverne dans leLanguedoc […] Ouais, le siège de transport qu’ils appellent. En plus,comme par hasard c’est moi qui ai essayé le premier. Deux semaines etdemi plus le bateau qu’ça m’a pris pour revenir. J’avais pas comprisqu’en me rassayant d’ssus, ça me ramenait de l’aut’côté. Et à l’arrivéej’me suis fait mettre une chasse, parce que j’avais ramené l’autretabouret, et que soit-disant il aurait fallu qu’il reste là-bas.Pourtant ils marchent les deux tabourets ! Eh ben ils sont l’un à côtéde l’autre. Alors ça fait pas pareil.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Chaudron Rutilant, écrit par Alexandre Astier.C’est pour ça : j’lis jamais rien. C’est un vrai piège à cons c’t’histoire-là. En plus j’sais pas lire.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Chaudron Rutilant, écrit par Alexandre Astier.Ben si, si c’est l’même volume sonore, on dit"équidistant" […] S’ils sont équidistants en même temps que nous, onpeut repérer le dragon par rapport à une certaine distance. Si ledragon s’éloigne, on s’ra équidistant, mais ça s’ra vachement moinsprécis et… et pas réciproque.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La fureur du dragon, écrit par Alexandre Astier.(À Arthur)Sire, avec tout le respect, est-ce que la reine a les fesses blanches ?

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Les Fesses de Guenièvre, écrit par Alexandre Astier.(À Arthur et Lancelot)Une fois, à une exécution, je m`approche d`une fille. Pour rigoler, jelui fais : "Vous êtes de la famille du pendu ?" ... C`était sa soeur.Bonjour l`approche !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Coccinelle de Madenn, écrit par Alexandre Astier.Sire, Sire ! On en a gros !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.(À Arthur)Moi, j`serais vous, je vous écouterais... Non, moi, j`serais nous, jevous... Si moi, j`étiez vous, je vous écouterais ! Non, elle me faitchier, cette phrase!

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.De toutes façons, les réunions de la TableRonde c’est deux fois par mois. Donc, si le mec il dit après-demain àpartir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois, çareporte.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Sept cent quarante-quatre, écrit par Alexandre Astier.C’qui compte, c’est les valeurs !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Perceval et le Contre-sirop, écrit par Alexandre Astier.Là, vous faites sirop de vingt-et-un et vousdites : beau sirop, mi-sirop, siroté, gagne-sirop, sirop-grelot,passe-montagne, sirop au bon goût.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Perceval et le Contre-sirop, écrit par Alexandre Astier.Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard ! ... C`est une expression , c`est comme " Hééé oui mémé t`est bien mouché hé hé hé hé "

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, L’Absent, écrit par Alexandre Astier.13, 14, 15... enfin, tous les chiffres impairs jusqu`à 22.Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Unagi II, écrit par Alexandre AstierJ`le dis pas(en parlant de sonanniversaire).[...]A l`époque quand je le disais, tout le mondeoubliait de me le souhaiter. Ca me faisait pleurer. Ca m`a gonflé, j`aiarrêté.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Le tourment II, écrit par Alexandre Astier.Dans la vie, j’avais deux ennemis : levocabulaire et les épinards. Maintenant j’ai la botte secrète, et jebouffe plus d’épinards. Merci de rien, au revoir messieurs-dames.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, La Botte secrète II, écrit par Alexandre Astier.Le Graal, c’est une vraie saloperie,méfiez-vous. Un jour c’est un vase, une semaine après une pierreincandescente. […] Incandescente, c’est : qui peut accaparer des objetssans resurgir sur autrui.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Les Suppléants, écrit par Alexandre Astier.Au printemps, j’aime bien pisser du haut des remparts au lever du soleil… Y’a une belle vue !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Tous les matins du monde, 2e partie, écrit par Alexandre Astier.Ils ont pas de bol, quand même ! Mettre au point un truc pareil et tomber sur des cerveaux comme nous !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Pisteurs, écrit par Alexandre Astier.Sur une échelle de 2 à 76, et là je préfèreprendre large, de 2 à 71 on ne nous écoute pas, de 72 à 75, on nousécoute toujours pas, et seulement a 76 on nous laisse parler sans nousengueuler.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Échelle de Perceval, écrit par Alexandre Astier.Mais cherchez pas à faire des phrases pourries; on en a gros, c`est tout!

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Exploités II, écrit par Alexandre Astier.En plus je connais une technique pour tuertrois hommes en un coup rien qu’avec des feuilles mortes ! Alors là,vous êtes deux, vous avez bien de la chance.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Chaperons, écrit par Alexandre Astier.Mais moi, j’m’en fous des honneurs, rien àpéter, le Graal aussi, rien à péter. Moi, c’est Arthur qui compte. Moije suis pas un as de la stratégie ou du tir à l’arc, mais je peux mevanter de savoir ce que c’est que d’aimer quelqu’un.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Habitué, écrit par Alexandre Astier.Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi çasert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notrepropre utilité : l’Homme face à l’Absurde !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Inspiration, écrit par Alexandre Astier.Je vais vous poser une série de questions.Vous répondez par oui, non, ou sbradaravdjan. Ok c`est parti : où setrouve l`oiseau ?… Allez c`est facile ça. Trouve pas ? Bon tant pis.C`était "sur la branche". Eh oui, y a des pièges.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les recruteurs, écrit par Alexandre Astier.On va pas installer notre carré germinal a la taverne !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, L`épée Des Rois, écrit par Alexandre Astier.Vous vous prenez pour un enseignant ? ... Non j`pensais que c`était le moment de sortir une vanne mais y a rien qui est venu.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les chaperons, écrit par Alexandre Astier.Bon ça suffit maintenant ! Vous voulez qu`j`me foute en rogne comme un enseignant ? .. Qu`est ce que j`ai avec ça moi ?

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les chaperons, écrit par Alexandre Astier.Progressif... N`oubliez pas, dans la casse,le plus important, c`est les suites d`épaisseurs ... Bûche de 10, Bûchede 16; Bûche de 32, Bûbûche, Bibuchette, et re Bûche de 6 !!!

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Unagi V (ep.39), écrit par Alexandre Astier.
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

Perceval - Kaamelott

Message par Clochette » 16 août 2008, 00:09


PERCEVAL Chevalier du pays de GallesSérie : KaamelottFaut faire comme avec les scorpions qui sesuicident quand ils sont entourés par le feu, faut faire un feu enforme de cercle, autour d’eux, comme ça ils se suicident, pendant quenous on fait le tour et on lance de la caillasse de l’autre côté pourbrouiller… Non ?…

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Heat, écrit par Alexandre Astier.C’est pas faux.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Botte secrète, écrit par Alexandre Astier.Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Ambidextrie, écrit par Alexandre Astier.Donc, pour résumer, je suis souvent victimedes colibris, sous-entendu des types qu’oublient toujours tout. Euh,non… Bref, tout ça pour dire, que je voudrais bien qu’on me considèreen tant que tel.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Tel un chevalier, écrit par Alexandre Astier.(Entrant subitement dans la Salle de la Table Ronde)Excusez, c’est juste pour vous dire que je vais pas pouvoir resteraujourd’hui ! Faut que je retourne à la ferme de mes vieux ! Y a magrand-mère qui a glissé sur une bouse ! C’est le vrai merdier !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Code de Chevalerie, écrit par Alexandre Astier.On a même un tabouret ! Quand on s’assoitd’ssus, on se retrouve sur un autre tabouret dans une taverne dans leLanguedoc […] Ouais, le siège de transport qu’ils appellent. En plus,comme par hasard c’est moi qui ai essayé le premier. Deux semaines etdemi plus le bateau qu’ça m’a pris pour revenir. J’avais pas comprisqu’en me rassayant d’ssus, ça me ramenait de l’aut’côté. Et à l’arrivéej’me suis fait mettre une chasse, parce que j’avais ramené l’autretabouret, et que soit-disant il aurait fallu qu’il reste là-bas.Pourtant ils marchent les deux tabourets ! Eh ben ils sont l’un à côtéde l’autre. Alors ça fait pas pareil.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Chaudron Rutilant, écrit par Alexandre Astier.C’est pour ça : j’lis jamais rien. C’est un vrai piège à cons c’t’histoire-là. En plus j’sais pas lire.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Le Chaudron Rutilant, écrit par Alexandre Astier.Ben si, si c’est l’même volume sonore, on dit"équidistant" […] S’ils sont équidistants en même temps que nous, onpeut repérer le dragon par rapport à une certaine distance. Si ledragon s’éloigne, on s’ra équidistant, mais ça s’ra vachement moinsprécis et… et pas réciproque.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La fureur du dragon, écrit par Alexandre Astier.(À Arthur)Sire, avec tout le respect, est-ce que la reine a les fesses blanches ?

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Les Fesses de Guenièvre, écrit par Alexandre Astier.(À Arthur et Lancelot)Une fois, à une exécution, je m`approche d`une fille. Pour rigoler, jelui fais : "Vous êtes de la famille du pendu ?" ... C`était sa soeur.Bonjour l`approche !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Coccinelle de Madenn, écrit par Alexandre Astier.Sire, Sire ! On en a gros !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.(À Arthur)Moi, j`serais vous, je vous écouterais... Non, moi, j`serais nous, jevous... Si moi, j`étiez vous, je vous écouterais ! Non, elle me faitchier, cette phrase!

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.De toutes façons, les réunions de la TableRonde c’est deux fois par mois. Donc, si le mec il dit après-demain àpartir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois, çareporte.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Sept cent quarante-quatre, écrit par Alexandre Astier.C’qui compte, c’est les valeurs !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Perceval et le Contre-sirop, écrit par Alexandre Astier.Là, vous faites sirop de vingt-et-un et vousdites : beau sirop, mi-sirop, siroté, gagne-sirop, sirop-grelot,passe-montagne, sirop au bon goût.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Perceval et le Contre-sirop, écrit par Alexandre Astier.Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard ! ... C`est une expression , c`est comme " Hééé oui mémé t`est bien mouché hé hé hé hé "

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, L’Absent, écrit par Alexandre Astier.13, 14, 15... enfin, tous les chiffres impairs jusqu`à 22.Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Unagi II, écrit par Alexandre AstierJ`le dis pas(en parlant de sonanniversaire).[...]A l`époque quand je le disais, tout le mondeoubliait de me le souhaiter. Ca me faisait pleurer. Ca m`a gonflé, j`aiarrêté.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Le tourment II, écrit par Alexandre Astier.Dans la vie, j’avais deux ennemis : levocabulaire et les épinards. Maintenant j’ai la botte secrète, et jebouffe plus d’épinards. Merci de rien, au revoir messieurs-dames.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, La Botte secrète II, écrit par Alexandre Astier.Le Graal, c’est une vraie saloperie,méfiez-vous. Un jour c’est un vase, une semaine après une pierreincandescente. […] Incandescente, c’est : qui peut accaparer des objetssans resurgir sur autrui.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre III, Les Suppléants, écrit par Alexandre Astier.Au printemps, j’aime bien pisser du haut des remparts au lever du soleil… Y’a une belle vue !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Tous les matins du monde, 2e partie, écrit par Alexandre Astier.Ils ont pas de bol, quand même ! Mettre au point un truc pareil et tomber sur des cerveaux comme nous !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Pisteurs, écrit par Alexandre Astier.Sur une échelle de 2 à 76, et là je préfèreprendre large, de 2 à 71 on ne nous écoute pas, de 72 à 75, on nousécoute toujours pas, et seulement a 76 on nous laisse parler sans nousengueuler.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Échelle de Perceval, écrit par Alexandre Astier.Mais cherchez pas à faire des phrases pourries; on en a gros, c`est tout!

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Exploités II, écrit par Alexandre Astier.En plus je connais une technique pour tuertrois hommes en un coup rien qu’avec des feuilles mortes ! Alors là,vous êtes deux, vous avez bien de la chance.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les Chaperons, écrit par Alexandre Astier.Mais moi, j’m’en fous des honneurs, rien àpéter, le Graal aussi, rien à péter. Moi, c’est Arthur qui compte. Moije suis pas un as de la stratégie ou du tir à l’arc, mais je peux mevanter de savoir ce que c’est que d’aimer quelqu’un.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Habitué, écrit par Alexandre Astier.Ah ça y’est, j’viens de comprendre à quoi çasert la canne. En fait ça sert à rien… Du coup ça nous renvoie à notrepropre utilité : l’Homme face à l’Absurde !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, L’Inspiration, écrit par Alexandre Astier.Je vais vous poser une série de questions.Vous répondez par oui, non, ou sbradaravdjan. Ok c`est parti : où setrouve l`oiseau ?… Allez c`est facile ça. Trouve pas ? Bon tant pis.C`était "sur la branche". Eh oui, y a des pièges.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Les recruteurs, écrit par Alexandre Astier.On va pas installer notre carré germinal a la taverne !

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, L`épée Des Rois, écrit par Alexandre Astier.Vous vous prenez pour un enseignant ? ... Non j`pensais que c`était le moment de sortir une vanne mais y a rien qui est venu.

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les chaperons, écrit par Alexandre Astier.Bon ça suffit maintenant ! Vous voulez qu`j`me foute en rogne comme un enseignant ? .. Qu`est ce que j`ai avec ça moi ?

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre IV, Les chaperons, écrit par Alexandre Astier.Progressif... N`oubliez pas, dans la casse,le plus important, c`est les suites d`épaisseurs ... Bûche de 10, Bûchede 16; Bûche de 32, Bûbûche, Bibuchette, et re Bûche de 6 !!!

Franck Pitiot, Kaamelott, Livre V, Unagi V (ep.39), écrit par Alexandre Astier.
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

RE:Perceval - Kaamelott

Message par Clochette » 17 août 2008, 12:21


PERCEVAL LE GALLOIS Joué par Franck Pitiot.Perceval, originaire de Caerdydd au Pays de Galles,est un chevalier particulièrement niais et stupide. Il ne sait ni lireni écrire et a un vocabulaire assez limité. Il perd rapidement le filde la conversation dès qu’on utilise des mots trop compliqués, ce qu’iltente désespérément de cacher. Lui-même se mélange souvent dans tousles termes un peu soutenus ou les expressions imagées, rendant sondiscours plutôt difficile à suivre – et exaspérant pour sesinterlocuteurs, surtout Arthur. Perceval ne comprend rien aux cartesgéographiques (La Carte) ni aux points cardinaux, et s’égare facilement (L’Éclaireur). Il ne distingue pas non plus sa droite de sa gauche, s’énerve quand on insiste sur ce genre d’indications (Ambidextrie). Perceval est aussi fragile (voir le prologue de l`épisode Le Tourment II) et a peur d`être abandonné (La conscience d`Arthur).Cela est surement dû à la version de Chrétien de Troyes où le jeunehomme tue indirectement sa mère en partant pour la cour du roi Arthur.Indiscutablement dénué de toute culture livresque, il a parfois destraits qui confinent au génie et laissent Arthur pantois lorsqu`il faitpreuve, toujours de la façon la plus anodine, de certainesconnaissances pointues dont il ne sait pas lui même d`où elles luiviennent (La Poétique).Par ailleurs, Perceval révèle une étonnante capacité au calculmental et au dénombrement instantané des personnes et des objets(ennemis et pierres du château, par exemple, dans l’épisode Sept cent quarante-quatre). Ceci lui donne une affinité pour des jeux de hasard aux règles horriblement complexes (Perceval et le contre-sirop, Perceval chante Sloubi) et le rend imbattable au bonneteau (La Baraka). D’après Arthur, Perceval ferait aussi preuve « d’une intelligence redoutable » dès qu’il s’agit d’éviter tout danger (Always).Du moins, tant que le risque est concret ; face à l’inconnu, Percevalpeut se montrer totalement inconscient – ce qui fait de lui leprincipal « testeur » de portes dimensionnelles (Stargate, L’Arche de transport, Stargate II).Autre point non négligeable : l`épée Excalibur, qui ne flamboie quequand elle est tenue par une personne à la destinée exceptionnelle,brille plus vivement entre les mains de Perceval que dans cellesd`Arthur lui-même (Excalibur et le destin).Passant le plus clair de son temps à la taverne avec son meilleurami Karadoc, Perceval le Gallois a un piteux palmarès en ce quiconcerne les faits d’armes et les torts redressés (sauf sous le nom de« Provençal le Gaulois » qu’il donne parfois par erreur – cf. Le Chevalier mystère). Les quêtes qu’il entreprend avec Karadoc sont le plus souvent teintées de médiocrité (La Quête des deux renards, Le Serpent géant). Même lorsqu’il tombe par hasard sur un indice capital dans la quête du Graal (La Conscience d’Arthur) ou une relique inestimable (Les Clous de la Sainte Croix), sa bêtise le lui fait oublier ou égarer promptement. De plus, à cause de ses piètres qualités de conteur (La Poétique), les rapports de missions que Perceval fait à la Table Ronde s’avèrent confus, méandreux, voire incompréhensibles (Enluminures)– et faisant systématiquement intervenir des « vieux », sans guèred’intérêt du point de vue de la légende, sous le prétexte que « lesvieux, ça fait super mystérieux ».Cependant Perceval réalise quelques progrès au fil des livres, réussissant quelques rares missions (Le Trophée),n`hésitant pas à plonger dans l`inconnu et à affronter des dangersinconnus (au contraire de Lancelot, qui ne fait preuve de courage quelorsque l`ennemi est identifié), franchissant des portails magiques etautres portes dimensionnelles sans la moindre peur (Stargate et Stargate II),faisant montre d`une exceptionnelle capacité à dénombrer rapidement etcalculant rapidement aussi, et discutant souvent avec le roi (notammentlors des repas) afin de progresser « l`un derrière l`autre dans de lamatière » avec Karadoc. Il apparaît également, au fil du déroulement dela série, qu`il éprouve une vive antipathie envers la femme de Karadoc,depuis l`annulation d`échange d`épouses, n`hésitant pas à la traiter denombreux noms plus ou moins flatteurs, devant son mari. il est l`un desrares chevaliers, avec Bohort, à toujours soutenir Arthur et à éprouverun fort lien de loyauté envers lui, même si, dans le Livre V, ilquittera la Table Ronde pour fonder un clan autonome avec Karadoc.Perceval entretient une idylle platonique avec la servante Angharad,bien qu’il ne sache pas lui-même la signification de ce mot… Au fur età mesure de l’évolution de la série, il apparaît que Perceval possèdeun destin exceptionnel (Le Sixième Sens, Excalibur et le destin), faisant de lui un personnage-clé central de la série. Le Désordre et la Nuit,dernier épisode du Livre IV s`achève sur la scène de son baptême. C`estpar ailleurs l`un des rares épisodes le mettant en scène qui soitempreint d`une certaine solennité.

Surnoms : Provençal le Gaulois, le Gros Faisan (au sud), Ducon (au nord)
Voir ses citations typiques sur Wikiquote.
1re apparition : Dies iræSource : ICI
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Avatar du membre
Clochette
Tu fumes après l’amour, toi ? J’en sais rien baby. J’ai jamais regardé. (Austin Powers)
Messages : 2168
Enregistré le : 23 avr. 2008, 20:10
Genre :
France

RE:Perceval - Kaamelott

Message par Clochette » 17 août 2008, 12:21


PERCEVAL LE GALLOIS Joué par Franck Pitiot.Perceval, originaire de Caerdydd au Pays de Galles,est un chevalier particulièrement niais et stupide. Il ne sait ni lireni écrire et a un vocabulaire assez limité. Il perd rapidement le filde la conversation dès qu’on utilise des mots trop compliqués, ce qu’iltente désespérément de cacher. Lui-même se mélange souvent dans tousles termes un peu soutenus ou les expressions imagées, rendant sondiscours plutôt difficile à suivre – et exaspérant pour sesinterlocuteurs, surtout Arthur. Perceval ne comprend rien aux cartesgéographiques (La Carte) ni aux points cardinaux, et s’égare facilement (L’Éclaireur). Il ne distingue pas non plus sa droite de sa gauche, s’énerve quand on insiste sur ce genre d’indications (Ambidextrie). Perceval est aussi fragile (voir le prologue de l`épisode Le Tourment II) et a peur d`être abandonné (La conscience d`Arthur).Cela est surement dû à la version de Chrétien de Troyes où le jeunehomme tue indirectement sa mère en partant pour la cour du roi Arthur.Indiscutablement dénué de toute culture livresque, il a parfois destraits qui confinent au génie et laissent Arthur pantois lorsqu`il faitpreuve, toujours de la façon la plus anodine, de certainesconnaissances pointues dont il ne sait pas lui même d`où elles luiviennent (La Poétique).Par ailleurs, Perceval révèle une étonnante capacité au calculmental et au dénombrement instantané des personnes et des objets(ennemis et pierres du château, par exemple, dans l’épisode Sept cent quarante-quatre). Ceci lui donne une affinité pour des jeux de hasard aux règles horriblement complexes (Perceval et le contre-sirop, Perceval chante Sloubi) et le rend imbattable au bonneteau (La Baraka). D’après Arthur, Perceval ferait aussi preuve « d’une intelligence redoutable » dès qu’il s’agit d’éviter tout danger (Always).Du moins, tant que le risque est concret ; face à l’inconnu, Percevalpeut se montrer totalement inconscient – ce qui fait de lui leprincipal « testeur » de portes dimensionnelles (Stargate, L’Arche de transport, Stargate II).Autre point non négligeable : l`épée Excalibur, qui ne flamboie quequand elle est tenue par une personne à la destinée exceptionnelle,brille plus vivement entre les mains de Perceval que dans cellesd`Arthur lui-même (Excalibur et le destin).Passant le plus clair de son temps à la taverne avec son meilleurami Karadoc, Perceval le Gallois a un piteux palmarès en ce quiconcerne les faits d’armes et les torts redressés (sauf sous le nom de« Provençal le Gaulois » qu’il donne parfois par erreur – cf. Le Chevalier mystère). Les quêtes qu’il entreprend avec Karadoc sont le plus souvent teintées de médiocrité (La Quête des deux renards, Le Serpent géant). Même lorsqu’il tombe par hasard sur un indice capital dans la quête du Graal (La Conscience d’Arthur) ou une relique inestimable (Les Clous de la Sainte Croix), sa bêtise le lui fait oublier ou égarer promptement. De plus, à cause de ses piètres qualités de conteur (La Poétique), les rapports de missions que Perceval fait à la Table Ronde s’avèrent confus, méandreux, voire incompréhensibles (Enluminures)– et faisant systématiquement intervenir des « vieux », sans guèred’intérêt du point de vue de la légende, sous le prétexte que « lesvieux, ça fait super mystérieux ».Cependant Perceval réalise quelques progrès au fil des livres, réussissant quelques rares missions (Le Trophée),n`hésitant pas à plonger dans l`inconnu et à affronter des dangersinconnus (au contraire de Lancelot, qui ne fait preuve de courage quelorsque l`ennemi est identifié), franchissant des portails magiques etautres portes dimensionnelles sans la moindre peur (Stargate et Stargate II),faisant montre d`une exceptionnelle capacité à dénombrer rapidement etcalculant rapidement aussi, et discutant souvent avec le roi (notammentlors des repas) afin de progresser « l`un derrière l`autre dans de lamatière » avec Karadoc. Il apparaît également, au fil du déroulement dela série, qu`il éprouve une vive antipathie envers la femme de Karadoc,depuis l`annulation d`échange d`épouses, n`hésitant pas à la traiter denombreux noms plus ou moins flatteurs, devant son mari. il est l`un desrares chevaliers, avec Bohort, à toujours soutenir Arthur et à éprouverun fort lien de loyauté envers lui, même si, dans le Livre V, ilquittera la Table Ronde pour fonder un clan autonome avec Karadoc.Perceval entretient une idylle platonique avec la servante Angharad,bien qu’il ne sache pas lui-même la signification de ce mot… Au fur età mesure de l’évolution de la série, il apparaît que Perceval possèdeun destin exceptionnel (Le Sixième Sens, Excalibur et le destin), faisant de lui un personnage-clé central de la série. Le Désordre et la Nuit,dernier épisode du Livre IV s`achève sur la scène de son baptême. C`estpar ailleurs l`un des rares épisodes le mettant en scène qui soitempreint d`une certaine solennité.

Surnoms : Provençal le Gaulois, le Gros Faisan (au sud), Ducon (au nord)
Voir ses citations typiques sur Wikiquote.
1re apparition : Dies iræSource : ICI
Image
Besoin d'aide par ICI SVplease ;-)

Répondre

Retourner vers « Humains »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité